Comment jouer de la batterie comme Jeff Porcaro

 

Jeff Porcaro

Jeff Porcaro, le batteur derrière les hits des années 70 et 80

Jeff Porcaro, véritable dieu au panthéon du groove, a été le batteur de studio le plus demandé des années 70 et 80. 😎

Paul McCartney, Michael Jackson, Pink Floyd, Steely Dan, Boz Scaggs et bien d’autres ont enregistré leurs hits avec lui. Jeff Porcaro a également été le batteur du célèbre groupe Toto, cofondé avec le claviériste David Paich.

Dans cet article, découvrez comment jouer comme Jeff Porcaro grâce à 3 rythmes mythiques. Pour commencer, nous décortiquerons le plus célèbre : “Rosanna“. Ensuite, on verra un de ses grooves idéal pour batteurs débutants : “Hold The Line“. Enfin, un classique de la musique R’n’B : “Lowdown“.

 

Enfance d’un génie de la batterie

 

Jeff Porcaro enfant

Jeff Porcaro enfant

Retour sur son parcours pour comprendre ce qui a fait de lui un musicien si exceptionnel. Jeff Porcaro est né dans une famille de batteurs. Bon, ça aide mais ça fait pas tout !

Son grand-père jouait de la caisse claire dans une parade et son père, Joe Porcaro, a été l’un des fondateurs de Los Angeles Music Academy et de L.A. College of Music. Il a consacré l’essentiel de sa carrière à de grosses productions hollywoodiennes et à la télévision. C’était un batteur de jazz.

C’est Joe Porcaro qui initie son fils à l’art de la batterie dès ses 7 ans. Le talon de Jeff ne touchait pratiquement pas le sol à cet âge et en grandissant, cette façon de jouer ne l’a plus vraiment quitté. C’est notamment grâce à cela qu’il a pu développer un jeu de pied très rapide. Il procédait par glissement. Il commençait par taper la pédale en son milieu avec la pointe de son pied puis remontait progressivement vers le bord.

A lire aussi :  Jouer de la batterie … à la manière de Cindy Blackman

 

Succès et notoriété dès les premières collaborations

 

Steely Dan

Le groupe Steely Dan : Walter Becker (à gauche) et Donald Fagen

Durant son enfance et son adolescence, Porcaro s’est montré réticent à l’apprentissage traditionnel. Il s’est presque exclusivement formé à l’oreille, en s’amusant à copier les batteurs qu’il aimait pendant des heures.

Ado, il rêve surtout d’intégrer les Beaux-Arts. Mais les frais de scolarité étant élevés, il décide de financer ses études en acceptant la généreuse offre de Sonny & Cher qui lui demandent d’être le batteur de leur tournée. Jeff accepte et cette tournée rencontre un franc succès. C’est comme ça qu’il devient batteur professionnel, presque par hasard !

Finalement, il quitte Sonny & Cher un peu plus tard à la demande d’un groupe bien plus en vogue à l’époque : Steely Dan. Suite à cette collaboration réussie, beaucoup d’autres musiciens feront ultérieurement appel à lui. Sa carrière musicale est lancée.

Découvrons son style sans plus tarder ! Pour savoir comment jouer de la batterie comme Jeff Porcaro, vous devrez bien faire attention à vos shuffles et vos ghosts notes. Vous verrez aussi que Porcaro était littéralement une horloge sur pattes, donc attention au timing !

 

Comment jouer les rythmes de batterie de “Rosanna”

 

Ce shuffle en demi-temps est le groove le plus emblématique de Porcaro. Il est le résultat de la fusion de trois grooves eux-mêmes déjà très connus. Pour le rythme joué à la grosse caisse, Porcaro s’est inspiré de Bo Diddley. Pour les ghost notes, il s’est inspiré de Bernard Purdie dans le morceau “Home At Last”. Pour l’accent sur la caisse claire, il a repris l’idée de John Bonham dans le morceau “Fool In The Rain”.

"Rosanna" groove

Groove de “Rosanna” | morceau du groupe Toto

La première et dernière note de chaque triolet est jouée sur le charleston. La deuxième note de chaque triolet est une ghost note. Enfin, l’accent de ce shuffle est sur le 3e temps, avec la première note du triolet jouée à la caisse claire. C’est cet équilibre harmonieux entre accents et ghost notes qui donne à ce rythme son aspect à la fois décontracté et entraînant.

A lire aussi :  Jouer de la batterie … à la manière de Gavin Harrison

 

Comment jouer les rythmes de batterie de “Hold The Line”

 

Hold The Line intro groove

Groove de “Hold The Line” + intro | morceau du groupe Toto

Voilà un groove épuré mais efficace ! La noire jouée avec la grosse caisse sur chaque temps permet de bien ancrer le rythme. Tandis que les triolets apportent une énergie latente et irrésistible tout au long du morceau.

 

Comment jouer les rythmes de batterie de “Lowdown”

 

Groove du titre Lowdown

Groove du titre “Lowdown”     L = left (gauche)    R = right (droite)

Attention les choses se corsent car la batterie que l’on entend sur ce grand standard est trompeuse. On a l’impression que Jeff joue des croches classiques sur le charleston, mais en fait non. Il y a en réalité deux pistes de batterie. La première est réglée sur le panoramique droit et englobe le charleston, la caisse claire et la grosse caisse. La deuxième piste est réglée sur le panoramique gauche et ne comprend que le charleston. Les doubles croches sont jouées à deux mains sur le charleston qui est tantôt ouvert ou fermé.

 

Jeff Porcaro : la perfection rythmique… sans métronome !

 

Pour se faire encore une meilleure idée du génie de Porcaro, il faut se représenter les conditions d’enregistrement en studio des années fin 70 et 80. Un des problèmes majeurs, c’est qu’il existait quelques secondes de latence entre le moment où l’ingé son appuyait sur le bouton d’enregistrement et le moment où l’enregistrement démarrait vraiment.

À cause de cette latence, il n’était pas possible d’arrêter puis de reprendre un enregistrement en cas d’erreur. Cela risquait de créer un “trou” dans le morceau. Ce qui avait été enregistré ne pouvait pas non plus être effacé de la bande, il fallait couper la partie ratée au ciseau. Les musiciens devaient donc tout enregistrer d’une traite.

A lire aussi :  Jouer de la batterie ... à la manière de Mitch Mitchell

Porcaro excellait dans ce domaine. Il ne lui fallait généralement qu’une seule prise, deux maximum, et c’était dans la boîte. Le tout, sans métronome bien évidemment.

 

La botte secrète des batteurs qui réussissent

 

Porcaro était brillant, c’est indéniable, mais il existe beaucoup de batteurs qui possèdent aussi un excellent sens du rythme. Alors pourquoi certains batteurs sont constamment sollicités et d’autres non ? Leur sens de l’écoute pour les autres musiciens y est probablement pour quelque chose.

Par exemple, Porcaro utilisait rarement la crash sur le premier temps du couplet qui vient juste après un refrain. Ce faisant, il laissait un maximum de place au chant à ce moment précis du morceau pour qu’il ait plus d’impact. John Bonham, le batteur du groupe Led Zepplin, se calait sur la guitare de Jimmy Page, par l’inverse. C’est cet alignement et cette synchronicité qui ont donné à ce groupe culte toute leur puissance d’interprétation.

N’hésitez donc pas à vous inspirer de grands batteurs pour améliorer votre jeu à la batterie. Mais gardez à l’esprit que c’est en comprenant ce que font les autres musiciens et en échangeant avec eux que vous ferez des pas de géant.



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.