Comment s’échauffer à la batterie

Comment s’échauffer à la batterie ?

Grande innovation pour le blog Batteur Débutant : la vidéo. Pour ceux qui préfèrent le format audio, il y a la possibilité de télécharger comme pour les podcats le format MP3 juste au dessus de l’article. Vous souvenez peut-être des bons conseils pour bien progresser à la batterie, le 3ème était de s’enregistrer, donc voilà c’est chose faite, j’ai franchi le cap, je me suis enregistrée !

Verdict : bon c’est pas aussi pire que je pouvais l’imaginer, mais il reste une grosse marge de manœuvre pour s’améliorer aussi ! Donc dans cette toute première vidéo du blog, je vous présente ma routine d’échauffement, pourquoi il faut s’échauffer, et mon secret pour transformer un truc rébarbatif en un moment amusant qui boostera votre progression !

En résumé :

Un échauffement sur 3 axes – mains – rythmes – rythmes + fills Qui s’appuie sur les rudiments, des grooves et fils maitrisés.   Comme c’est ma toute première vidéo, dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires, si le format vous a plu, s’il y des choses à améliorer (à part le son de ma batterie, ça la caméra n’y peut rien 😛 … )



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


21 réflexions au sujet de « Comment s’échauffer à la batterie »

  1. Et bien dis donc ! C’est noël avant l’heure 🙂 Une vidéo avec des images et du son… Et en plus on voit Magalie en chair et en os qui joue sur sa Roland HD1 !

    Très très intéressant de voir ta méthode d’échauffement. J’aime beaucoup ton approche et jouer sur de la musique pour avoir un tempo c’est aussi une très bonne idée. Je travaille plus souvent avec un clic notamment pour les rudiments et les exercices que je pratique au quotidien ou presque.

    Je ne m’échauffe jamais avec un rythme mais je pense que je vais le faire désormais, c’est une manière d’échauffer la coordination pieds/mains que je n’avais pas forcément envisagé.

    C’est un très bon support la vidéo et j’imagine que ça prend du temps à faire alors un grand merci à toi.

    Puisqu’on parle d’échauffement et que j’avais parlé aussi des femmes batteuse (pas battues hein) j’ai trouvé sur son site officiel l’échauffement d’Emmanuelle Caplette. Ca rigole pas et ça vaut le coup d’y jeter un oeil. Elle appelle ça le « warm up » comme en formule 1, le fameux tour de chauffe 😀

    http://www.emmanuellecaplette.ca/wp-content/uploads/2011/09/WARM-UP-MANU-1.pdf

    Et en bonus car c’est fête aujourd’hui… Une vidéo pour vous montrer à quoi vous avez échappé…

    http://www.youtube.com/watch?v=uRKkFwjyrd4

    Bonne journée :p

    • Noël avant l’heure, oui, c’est ça aussi la 15aine de la batterie ! et ca rend l’attente de noël moins longue 😛

      La vidéo ça prend un peu de temps, mais au final pas beaucoup plus que d’écrire un gros article, et le côté positif c’est que je joue aussi ! (alors que quand j’écris, ben … j’écris)

      Emmanuelle Clapette, une « drumeuse » qui marche bien, sympa de voir sa routine d’échauffement. Et tous les grands batteurs en ont une, alors il n’est jamais trop tôt pour prendre une très bonne habitude 🙂

      Pour la 2eme vidéo j’espère vous avoir éviter ça 😛

  2. cool, très bonne vidéo, j’apprécie beaucoup (voir magalie en chair et en os aussi c pas mal 🙂 ), pour m’échauffer je fais plutôt des truc compliqués qui me passent par la tête, conséquences eh beh 2 minutes plus tard je ne m’en souvient plus.
    désormais je vais appliquer ta méthode.
    Parradiddle, c’est nouveau pour moi, mais bon je suis là pour apprendre, donc je fonce à ma batterie!!!!! merci.

    • Salut Euloge,

      je faisais pareil que toi, en m’échauffant avec tous ce qui me passe par la tête, et au final 30min je suis toujours à taper un peu partout 😛 ! du coup là c’est construit, et ça dure pas trop longtemps.
      Pour les paradiddles, si tu ne les connais pas encore, c’est pas grave, c’est juste un doigté particulier, si tu veux les travailler, fais-en un objectif, mais ne les mets pas dans ta routine d’échauffement tant que tu ne les maîtrises pas ! Ah oui, une précision, en France (et dans la francophonie?) on appelle « moulins » les paradiddles, mais moi je préfère le terme anglais pour le côté mnémotechnique.

      Au début tu peux construire ta routine d’échauffement juste avec des frisés des « papa-maman » (pfff si seulement on avait trouvé un nom moins tarte que celui là !) (regarde celle d’Emmanuelle Clappette, tu verras que les première lignes ne sont pas très compliquées, c’est ensuite que ça barde ! )

  3. Merci magali pour cette vidéo !
    Je vais suivre ton conseil 🙂
    Perso, je m’échauffe si on peu dire à l’arrache lol
    Vidéo franchement sympa et de bons conseils
    Merci *^^*

    • ben tu verras que de s’échauffer de manière structurée va te faire progresser en un temps record !
      Mais garde le jeu « à l’arrache » quand même !
      Une séance pour se défouler ça fait du bien 😀 mais d’abord on s’échauffe pour éviter les problèmes plus tard (c’est surtout pour ça qu’il faut s’échauffer, hein ! et si en plus on progresse vitesse grand V, c’est encore mieux 😛 !)

  4. Pas mal du tout la video, bravo, tu m’as convaincu 🙂
    Par contre, je me suis demandé pourquoi ne mets-tu pas le métronome directement en double-croche pour faire les premiers échauffements poignets ?

    Tu frappes un coup sur 2 pour les croches puis pour les double-croches tu as le bon « beat », c’est mieux que le contraire non ? Qu’en penses-tu ?

    Fab

    • Salut Fab,

      le but de ne mettre le métronome que sur la noire, c’est pour le « triple-effet kisskool ». C’est pour aussi me construire ma « pulsation » intérieure, donc en fait je ne compte pas 1-et-2-et-3-et-4-et, lorsque je m’échauffe, je m’efforce de mettre ce qu’il faut sur le 1, le 2, le 3 et le 4. (Mais au début je comptais ! )

      Pareil en double croches, je repère les temps « pleins » au métronome et je « remplis » de doubles-croches.

      Et enfin, si je mettais le métronome en croches, ça n’irait pas pour le débit de doubles-croches non plus 😉

      Donc voilà, pour mon échauffement, je mets le clic à la noire et je déroule les rudiments en deux débits différents.

      Maintenant si je devais bosser un rudiment en particulier (par exemple un paradiddle-diddle), il se pourrait que je mette le métronome à la croche ou à la double … Mais ça je ne le ferai que dans le cadre de l’exercice, car les morceaux sont souvent pensés « à la noire »; c’est le ce que signifie le 4 de la signature rythmique : x/4, comme dans 4/4; 6/4.
      Magalie Derhille Articles récents..Apprendre le solfège rythmique pour bien débuter à la batterieMy Profile

  5. Fab,

    Ta remarque est intéressante. Cependant c’est très bien ce que fait Magalie. En effet, c’est important de ne pas laisser le clic tout compter ! La « noire » est très suffisante et c’est à toi de sentir le débit de croche et celui de double croche. Si tu laisses ton métronome tout compter ça n’a pas vraiment d’intérêt. Enfin cet avis n’engage que moi…

    François.

  6. Salut Mag,
    j’ai testé ton idée d’échauffement ce matin, et effectivement cela ma bcp aidé pour la suite de mes exercices dont je rencontrais quelques difficultés à faire.
    Ta façon de nous expliquer comment faire un échauffement est très ludique et à la portée de nous les débutants.
    Pour une première ,tu t’en ai bien sortie.
    Je dirai donc continue, pour moi ça me permet de progresser;
    Merci
    Fred

  7. A Magalie et François, ok je vois ce que vous voulez dire.
    En fait, j’ai pensé à cela car j’ai remarqué parfois de léger décalage quand Magalie frappait en double croche (je fais le même hein, on est des débutants n’est-ce pas… 😉 ) et je me suis dit que suivre la double-croche en suivant le métronome, juste pour l’échauffement, pouvait aider à améliorer aussi la précision mais chacun affine sa technique comme il l’entend 🙂

    PS: j’ai noté la technique d’échauffement et je vais essayer de m’y coller pour voir, en temps normal je me fais un petit AC/DC (Back in Black) tranquilou pour m’échauffer.

  8. Bravo pour ce nouvel article et cette 1ère vidéo !
    Si progresser à la batterie demande du temps, réaliser et monter une vidéo en nécessite d’autant plus, alors merci à toi pour cette motivation de nous faire partager ton expérience dans l’apprentissage.
    L’article est très instructif, la vidéo apporte un plus, c’est certain.

  9. Je suis nouvelle sur le blog et cela fait 3 ans que je fais de la batterie et franchement je trouve ta méthode d’échauffement très motivante. Effectivement le métronome est assez rébarbatif et le fait de jouer sur des musiques connues et que l’on aime bien est une très bonne idée. Félicitations !!

  10. Bonjour . je viens de trouver ton blog par pur hasard a force de chercher des trucs pour débutant a la batterie. c’est loin d’etre facile . Il y a bien un canadien mais c’est presque trop rapide . Tu explique bien et donne envie de perseverer ! cool !
    Détail, c’est ma fille qui débute, elle a 9 ans . Sur une TAMA, certes trop équipée, double grosse caisse , double tom bass et 4 toms au lieu de 2 mais elle se sert pas de tout ….
    Je vais lui acheter un métronome sympa pour se former a la régularité de frappe, et laisser tomber un peu back in black…. ca lui reposera aussi les oreilles…
    J’aimerai qu’elle sache bien « il suffira d’un signe (goldmann) » . tu en penses quoi du morceau ?
    En tous cas bonne continuation a toi et on va continuer a te suivre …
    merci encore

  11. Bonjour,
    cette première vidéo date un peu mais c’est un pur bonheur… J’ai pour ma part démarrer la batterie il y a 6 mois (pour mes 40 ans !!!). Je prends des cours une fois par semaine et je complète par le visionnage de quelques sites. A coup sûr celui là ne va plus me lâcher. C’est vraiment super… Allez, je repars sur d’autres articles… et c’est certain, maintenant je vais m’échauffer à chaque fois 😉

  12. Bonjour,
    très bonne initiative Magalie, l’échauffement est en effet primordial, c’est l’occasion de chauffer les poignets ( ne pas hésiter a amplifier les gestes ) mais aussi de travailler le son et la parité des coups ( main droite et main gauche qui sonnent le plus identique possible ).
    la première page du « stick control » est, je trouve, idéale pour ça.
    on cale le click et on se fait 2mn de chaque exercices.( un peu long certes mais ça mixe échauffement et technique)
    Ne pas hésiter a chercher un peu dans les techniques de tambour, caisse claire ( comme le fait Manu Caplette avec « les hertas » qui chauffent bien les poignets ).
    quelque variations de débits ( croches – double croches comme tu le fais) pour parfaire le tout et après on peut s’attaquer a du sérieux. 😉
    a 40 ballais passés, je me suis remis a la batterie après un très long arrêt, une bonne grosse quinzaine d’années, et une main gauche qui après un accident n’a plus ni la souplesse ni la vélocité ( ni même la forme ) d’avant. je me suis amusé a tapoter pendant un an mais la, j’ai décidé de reprendre avec sérieux pour ne plus être frustré quand j’essaie de passer un break et que ma main très faible traine. Alors, pas de secret, échauffement, stick control et pad, je n’ai même pas monté ma batterie ( ça ne devrait quand même pas tarder 😀 )
    Félicitations pour ton blog, si ça ne dérange pas, je vais me mettre dans un coin et voir comment ça évolue, et bon courage pour tes défis actuel ou a venir .

  13. Yes c’est fondamental l’échauffement !

    Je pense que j’ai failli avoir une tendinite il y a quelques temps et c’est clairement parce que je me jetais sur mon instrument sans m’échauffer.

    Aussi, il y a quelques années j’ai vu Loic Pontieux en Masterclass, qui expliquait qu’il ne s’échauffait jamais avant d’aller sur scène.

    Il considérait que la première chanson était son échauffement, c’est là qu’il entrait tant le groove tant physiquement que mentalement.

    Encore une fois, chacun adapte en fonction de son ressenti, mais je te suis complètement : échauffement avant tout effort !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article