Comment travailler les rudiments de batterie en musique

rudiments de batterie

Envie de travailler vos rudiments de batterie de manière un peu plus fun ?

On ne va pas se mentir, le travail des rudiments de batterie, c’est tout sauf fun ! Pourtant avoir un bon débit de frisé (coups simples pour nos amis de Belgique et du Canada) bien régulier et équilibré qui sonne bien, ça fait une sacrée différence.

Je vous ai donc dégoté un morceau super sympa pour faire des bonds de géant dans la maîtrise de votre frisé. Un morceau de 4 minutes, sans break, hyper régulier.

Et cerise sur le gâteau, on va aussi travailler un peu la coordination (ou indépendance) de notre grosse caisse en jouant à contre-temps !

Un morceau pour s’amuser à travailler un rudiment de batterie

Alors le morceau, c’est un des gros hits du groupe de Billy Idol, il s’agit de Eyes without a Face.

La particularité de ce titre de Billy Idol, c’est que tout au long du morceau, on a affaire à un débit de doubles-croches (soit 4 coups par temps) sur le charleston, là où d’habitude on est sur un débit de croches (soit 2 coups par temps). Pas de fills, pas de break, rien, on déroule nos poignets pendant 4 bonnes minutes.

Le tempo est assez lent : 86 bpm, mais suffisamment rapide pour bien nous dérouler les poignets.

Le groove principal de ce morceau, le voici :

Un groove en frisé s'exercer aux rudiments de batterie

Un groove en frisé pour faire chauffer nos poignets à la batterie

Alors la différence ici par rapport à notre « poum-tchak » de base, c’est qu’on retrouve bien les doubles-croches au charlé. Remarquez que sur les temps n°2 et 4, la main droite (pour les droitiers) passe du charleston à la caisse-claire, il n’y a donc pas de coup de charlé à ce moment-là.

Et la petite difficulté c’est le coup de grosse-caisse juste avant le temps 3.

L’idéal pour travailler des rythmes de frisé à la batterie de ce genre, c’est évidemment de commencer lentement par mettre en place chaque frappe. Les doubles-croches sur le charleston on va les jouer en alternant la main droite et la main gauche.

La méthode pas-à-pas pour avoir un groove régulier à la batterie

  1. Déchiffrez le rythme, en plaçant chaque frappe au bon endroit, ne vous préoccupez pas de la régularité du tempo pour le moment.
  2. Lorsque vous « entendez » le rythme, que l’enchaînement mains-pieds devient plus naturel, mettez un métronome sur un tempo assez lent, autour de 50bpm. Cela vous permettra de valider le placement de chacune de vos frappes.
  3. Lorsque vous vous sentez vraiment à l’aise, augmentez un peu le tempo (de 10 en 10, puis de 5 en 5 si ça devient difficile), jusqu’à atteindre la vitesse du morceau. Soyez certain de bien passer au moins 2-3 minutes à chaque pallier de tempo. Ça vous aidera à consolider le rythme.

Ça donne ça en audio :

 

Comment obtenir une bonne régularité dans ses rudiments de batterie?

Ici le morceau repose essentiellement sur ce débit en doubles-croches, il est donc essentiel de bien travailler sa régularité.

Déjà, point n°1 : travailler lentement, comme précisé dans le paragraphe précédent. Ensuite, pendant que vous travaillez à tempo lent, plutôt que de laisser votre esprit divaguer en attendant les fameuses 3 minutes, forcez-vous à faire attention au son que vous produisez, posez-vous ces questions :

  • est-ce que les coups de mes deux mains sonnent pareil ?
  • est-ce que les écarts entre les coups sont constants ?
  • est-ce que mon jeu de mains reste solide, même lorsque je joue de la grosse-caisse?

Si vous remarquez que vos coups sonnent différemment d’une main à l’autre, inspirez-vous de votre main forte et copiez la de votre main faible : tenue des baguettes, position et hauteur des doigts sur la baguette, hauteur initiale de frappe.

Si vos coups ne sont pas constants : forcez-vous à compter : 1-i-et-a ; 2-i-et-a ; 3-i-et-a ; 4-i-et-a, en mettant un coup sur chaque syllabe. Et si vous n’être pas régulier en comptant, mettez votre métronome sur 200bpm (c’est 4 fois plus que 50bpm , soit 50 à la noire), et un coup sur chaque clic.

Si vos mains perdent de leur régularité à cause des pieds, réduisez la vitesse, recalez chaque frappe au bon endroit, et déroulez le rythme jusqu’à ce que vous n’ayez plus besoin de compter ou de réfléchir.

Soyez aventureux : épicez votre frisé à la batterie grâce aux contre-temps :

Dans le rythme de l’intro, le rythme est légèrement différent, et du coup un peu plus difficile. Le voici :

Rythme de batterie de l'intro du morceau Eyes without a face de Billy Idol

Rythme de batterie de l’intro du morceau Eyes without a face de Billy Idol

Les deux coups de grosse-caisse ne s’enchaînent plus, le deuxième coup de grosse-caisse est décalé d’une double-croche. Sur le papier facile ! Derrière la batterie, ça se corse !

En effet, sur le 3ème temps (le début du 3ème groupe de quatre doubles-croches) la main au charleston se retrouve à jouer toute seule, alors que d’habitude on joue une grosse-caisse à cet endroit. Et c’est une habitude très dure à perdre !

Là encore, le secret c’est de travailler lentement, on faisant bien attention de bien placer les deux coups de grosse-caisse.

Le challenge, c’est de toujours garder un débit constant sur le charleston.

En audio voilà le reésultat :

Le rythme du pont : un défi pour les champions !

Et le 3ème rythme c’est celui qu’on retrouve à la fin du morceau :

Billy Idol - Eyes without a face - groove de batterie pont

Billy Idol – Eyes without a face – groove de batterie pont

Là c’est la cheville qui va travailler sur les 4ères notes. C’est encore possible d’arriver à 86bpm, d’enchainer des doubles-croches avec un seul pied, il faut un peu d’entraînement.

Et ensuite il y a tout un travail de jeu à contre-temps entre la grosse-caisse et la caisse-claire. Comme ça n’est pas l’objet de notre article aujourd’hui, je vous laisse le soin de bien décortiquer.

Pour vous aider, voilà la version audio, à la vitesse du morceau

Le même à 50 bpm :

A vous les champions !

En conclusion :

Ce morceau, il est idéal pour tous les niveaux !

  • débutant, pour mettre en place un débit de doubles-croches sur le charleston, dans ce cas là, ne vous embêtez pas avec le contre-temps de grosse-caisse
  • intermédiaire : pour ceux qui cherchent à consolider leur frisé, avec une petite touche d’indépendance des pieds (rythmes de l’intro et principal)
  • avancé : pour le jeu à contre-temps et l’enchaînement des doubles-croches à la grosse-caisse dans le pont.

C’est aussi un très bon morceau, pour juste pratiquer son jeu en frisé, sur pad, avec de la musique, bien plus marrant qu’avec un métronome !

Avez-vous, vous aussi, des difficultés  jouer vos rudiments à la batterie ? Qu’est-ce qui se passe en général ? Quel est votre problème lorsque vous jouez en frisé (coups simples), en roulé(coups doubles) ?

crédits photo : annola

Pendant longtemps, je jouais trop crispée, et donc à tempi plus rapides, mes mains n’arrivaient plus à suivre, en me relâchant, et en me forçant à jouer décontractée, j’ai gagné quelques bpm.



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

travail de la batterie,

24 réflexions au sujet de « Comment travailler les rudiments de batterie en musique »

  1. D’abord MERCI pour ce blog (je devais le dire ^^)

    Pour l’article, en le lisant j’ai immediatement pense a quelque chose qui est (selon mon prof de batterie) central dans les rudiments, a savoir la tenue des baguettes (que tu developpes un petit peu)

    Du coup, je rajouterai :

    * Pour les debutant, faire ces mesures avec une tenue des baguettes a l’allemande (ou a la francaise si on a commence par celle-la, mais c’est plus rare) afin de bien developper l’agilite des poignets (ou des doigts)

    * Pour les intermediaires, faire une occurence a la francaise, puis une occurence a l’allemande.
    Pour developper les deux techniques et l’agilite poignets/doigts

    * Au niveau avance, faire 4 doubles a la francaise, puis 4 doubles a l’allemande et recommencer…ou alors alterner main gauche francaise et main droite allemande puis inverser.

    Souvent, mes problemes de « coordination » sont plus des problemes de gestuelle et de manque de flexibilite dans les poignets ou les doigts.

    See you !

    • Hello Greg !

      merci pour ton commentaire cool que le blog te plaise 🙂
      merci aussi pour les précisions que tu donnes, ça nous donne des pistes supplémentaire pour avancer dans le travail des rudiments !

  2. Bonjour Mag.
    J’apprécie votre blog…cependant est il possible de mettre souvent vos conseils en PDF car pour moi vous nous donnez des cours._Vos cours me rappel mes profs au conservatoire
    MUSICALEMENT
    ZULU NKOSI

    • Hello,
      Ces que je donne, c’est surtout des conseils et ma vision des choses par rapport à mon expérience personnelle, si ça vous rappelle les cours en conservatoire,c’est un très bon compliment !
      D’autant plus que je ne pense pas que ces conservatoires partagent gratuitement leur savoir sur Internet pendant leur temps libre 😉

      Pour le pdf, malheureusement il n’y en a pas, mais rien en vous empêche d’imprimer l’article. Les relevés seront dessus.
      Et il me semble qu’il existe des « imprimantes PDF » si vous tenez absolument à un pdf.

  3. Bonjour,

    Merci beaucoup pour cette article, il est très intéressant. Par contre je me demandais comment frapper aussi vite au charleston. Je dois donner un coup et en remontant ma baguette, donner un de plus petit intensité et recommencer ?

    • Salut Fugelas,

      et bien c’est beaucoup plus simple que ça ! en fait on joue en « frisé » sur le charleston, c’est-à-dire à deux mains, en alternant la main droite et la main gauche, ce qui explique qu’on ne joue pas tous les coups sur le charlé, notamment lorsque la main droite doit jouer de la caisse-claire !

      Et du coup à 89 à la noire, le frisé passe assez bien.

  4. Hello Magalie. Excellent ton article. Les exos, nickels!
    Perso comme pour beaucoup de batteurs débutants, la main faible me pose un peu de souci. Pour les rudiments, je m’inspire de tes exos. 4Frappes 6 frappes et doubles frappes à la noire. 10 mns tous les jours avant de commencer le reste. Moi, suis fan de drum beats ( exos que je vais chercher sur site Druméo,). Et aussi d’exos à la G.C.
    Je vais mettre ça sur papier et avant…
    A bientôt et encore bravo.

  5. Salut,
    Il serait judicieux de remarquer que ces croches sur le charlé sont légèrement swinguées… Ce qui rend ce rythme un poil plus compliqué qu’il n’y paraît au premier abord, surtout pour le placement des kicks…

  6. Bonjour Magalie

    Moi je suis vraiment le débutant batterie deux mois seulement mais plusieurs années de saxophone et piano.

    Alors merci car je suis surpris de jour en jour de mes progrès et cela est très encourageant.

    Pourquoi la batterie aujourd’hui c’est simple je voudrais pouvoir composer ou faire arrangement sur des morceaux existants

    Encore merci pour tes exercices

  7. Bonjour,

    Je suis quasi certains, que ce morceau ne se joue pas en frisé. Je n’imagine pas de le jouer avec cette méthode.

    A mon avis, on n’obtient pas le même feeling qu’en le jouant « normalement » même avec des accentuations en frisé. Ce serait, disons trop « mécanique » et en final, on n’a pas le même feeling.

    Ces doubles croches se jouent à la main droite, mais seulement tout est dans le mouvement (motion) du poignée de haut en bas (avec souplesse bien sûr) et ça peut simplifier également la coordination avec la grosse caisse.

    En anglais ça s’appelle « One Handed 16th Note ».

    Un très bon exemple est cette vidéo trouvée au hasard : https://www.youtube.com/watch?v=NbydlRYmXnc
    C’est un super groove et c’est cette méthode qui s’applique à ce morceau.

    Serait-il possible de voir une vidéo de quelqu’un ici, jouer ce morceau en frisé.

    Merci

  8. Très bon choix c’est effectivement beaucoup plus fun de travailler sa technique sur une musique.

    « inspirez-vous » de votre main forte, oui exactement et pareil avec les pieds que ce soit pour le travail de la double ou du charleston !

    Un niveau au dessus mais dans la même idée il y a « They don’t care about us » de Michael Jackson qui est magnifique et qui est aussi un excellent exercice pour le travail du frisé et notamment pour travailler la dynamique :

    Aurelien Knaub Articles récents..Pratique Délibérée : LA pratique pour progresser rapidementMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article