Les rythmes impaires à la batterie expliqués par Mike Portnoy

Les rythmes impaires à la batterie expliqués par Mike Portnoy

Vous galérez avec les rythmes imapireVous galérez avec les rythmes imapires ? MikeLes rythmes impaires à la batterie expliqués par Mike PortnoyOn a tous des a priori sur les rythmes impaires à la batterie : c’est compliqué, c’est pas naturel. Baigné dans la musique 4/4, les rythmes impaires nous apparaissent comme des ovnis.

Aujourd’hui un expert du rock progressif nous démystifie tout ça, et j’ai nommé : Mike Portnoy !

En cherchant un peu sur le web, je suis tombée sur cette vidéo de Mike Portnoy, quand il avait les cheveux très longs, et quelques années moins au compteur.

Pour moi, c’est la meilleure explication que j’ai vue sur les rythmes impaires, et comment les appréhender à la batterie.

Plutôt que de le paraphraser et de vous expliquer « moins bien » ce qu’il dit. J’ai tout simplement traduit la vidéo pour vous. Et c’est le grand Mike qui va vous expliquer tout ça.

Les rythmes impaires à la batterie démystifiés par Mike Portnoy

Vous dévouvrirez dans cette vidéo :

  • Pourquoi Mike Portnoy considère que c’est tout aussi facile de jouer des rythmes impaires que du 4/4
  • Le GRAND concept qui fait qu’il peut jouer n’importe quel rythme impaire à la batterie
  • Comment il conçoit ses parties de batterie et notamment les morceaux de Dream Theatre
  • Des démonstrations de Mike jouant des rythmes impaires, avec l’explication de comment il les a construit.

Transcription Texte de la vidéo

ok la prochaine chose dont je voudrais vous parler
est quelque chose qui joue
un très grand rôle dans mon
jeu et aussi dans la musique de Dream Theater
et il s’agit des signatures rythmiques impaires
ou simplement une approche « impaire »
aux signatures rythmiques communes
le truc avec les signatures rythmiques impaires
et pour moi, c’est le même
concept que j’applique tout le temps à la batterie
et aux rythmes en général
tout se résume aux nombres
compter, l’arithmétique et ce genre de trucs
et c’est l’approche que j’ai toujours eue
lorsque j’ai composé mes plans de batterie, vous savez
j’ai toujours essayé de regarder
les nombres, et de penser à des manières différentes
de combiner ces nombres pour
atteindre une fin, ou autre chose
La première chose dont je voudrais parler
c’est les signatures rythmiques impaires
En ce qui me concerne, j’ai toujours eu l’approche de
En fait je ne comprend pas pourquoi ça serait plus facile
de jouer 4 temps par mesure, que de jouer
5 ou 7 temps par mesure
c’est juste une question de compter
de faire les maths
et c’est cette approche que j’ai toujours eue
lorsque que j’ai composé mes parties
Je voudrai partager quelques unes de ces théories avec vous
Pour jouer 4 temps par mesure vous avez manifestement
4 temps par mesure
et vous pouvez décompter ça en huit croches
par mesure, voir même
seize doubles-croches, si vous voulez vraiment
hum … vous savez …
être détaillé
Donc quand vous jouez une mesure de 4 temps
Vous comptez : 1-2-3-4
et de façon évidente, si vous aller jouer une mesure de 5/4
c’est la même chose que le 4/4
sauf que vous ajoutez juste une noire de plus
Et vous le compteriez 1-2-3-4-5
et c’est la même chose pour le 7/4 ou le 9/4
ce sont juste des combinaisons de chiffres
Et pour tout vous dire, ils se décomposent tous en 2 et 3
Tout peut se décomposer en multiple de ces dénominateurs communs
Regardons d’abord au 5/4
Comme je l’ai dit
Il y a plusieurs façons
de regarder à ça, et l’une d’elle serait de jouer
la même mesure qu’une mesure de 4/4
et d’ajouter une noire supplémentaire
Je vais donc vous jouer une mesure de 4/4
et ensuite une de 5/4
comme ça vous pourrez entendre en quoi il y a juste une noire de plus
voilà la mesure de 4/4
bon ça c’est facile, non ? Maintenant vous ajoutez juste
une noire en plus et vous avez 1-2-3-4-5
Maintenant, il y a plusieurs façons différentes
de regarder cette mesure, vous pouvez aussi regarder une mesure de
de 5/4 comme une de 2/4 et une de 3/4
ou une de 3/4 suivie d’une de 2/4, ou toute autre combinaison de ce genre
Maintenant pour le 7/4
c’est la même théorie
Il y a aussi plusieurs manières de le jouer
vous pouvez le jouer comme une mesure de 4/4
et une mesure de 3/4 : 1-2-3-4 ; 1-2-3  ou
vous pouvez aussi jouer 3/4 suivi de 4/4 : 1-2-3 ; 1-2-3-4
ce ne sont que des chiffres
Je vais jouer une mesure de 7/4
comme ça vous pouvez voir à quoi ressemble une mesure de 7/4
[musique]
Si vous comptez, ca donne 1-2-3-4 ; 1-2-3 ; *BAM*
Et, une chose
Ca se complique un peu … je veux dire que tout ça c’est vraiment très simple
Ca se complique un peu quand vous commencez à vous occuper
des croches
des mesures de 5/8, 7/8, 9/8
Et ce que vous faites simplement c’est de
diviser un temps
en deux : la croche
et vous les comptez deux fois plus vite
par exemple une mesure de 7/8
on la compte de la même manière : 1-2-3-4-5-6-7
Mais un truc avec les « sept »
« sept » (an anglais)
est le seul chiffre entre 1 et 10
a avoir deux syllabes
vous voyez « sev-en »
l’erreur que de nombreuses
personnes font et de compter une mesure de 7/8

« one-two-three-four-five-six-sev-ven »
c’est faux
le truc que j’ai toujours utilisé
c’est de dire seulement « sev »
One-Two-Three-Four-Five-Six-Sev.
One-Two-Three-Four-Five-Six-Sev
parce que si vous dites « sev-en », de nombreuse personnes
prennent le « ven » pour un temps supplémentaire
et du coup vous vous retrouvez à jouer une mesure de 4/4 ou 8/8
c’est la même chose
Voilà une peu de la théorie
des signatures rythmiques impaires
et c’est le concept général qui
se cache derrière elles
comme je l’ai dit, tout revient à des matchs
et simplement compter, et ça c’est très très important
lorsque vous jouez des signatures rythmiques impaires
les signatures rythmiques impaires c’est … compter
et compter à haute voix, jusqu’à ce que vous devez familier avec le groove
Maintenant ce que je vais faire
c’est de vous montrer quelques façons
de combiner des signatures rythmiques impaires
et de créer des
rythmes innovant en les utilisant
par exemple …
La plupart des gens, si on leur donne un morceau ou
ou si quelqu’un à composé un rythme
qui dure 16 temps
le premier truc instinctif
pour un batteur, c’est de jouer 4 mesures
de 4/4 tout au long de ces 16 temps
Moi, j’ai toujours aimé regarder
à la musique,en terme de chiffres et
de penser : « comment je pourrais arriver à 16 »
vous arrivez, tout le monde joue 4 mesures de 4/4
alors je me dis : « comment je pourrais arriver à 16 »
vous pouvez jouer 2 mesures de 5/4
ce qui vous fait un total de 10
et peut-être 2 mesures de 3/4
ce qui vous fait 6. Donc 10 et 6, vous obtenez 16
ou alors essayez de le décomposer
d’autres manières
peut-être une mesure de 7/4
ensuite une mesure de 5/4
ca nous fait 12 temps, et peut-être une mesure de 4/4
donc ce que je vais faire maintenant
c’est de vous montrer ces exemples
en jouant avec un métronome
qui est programmé pour jouer 16 temps
décomposé en 4 mesures de 4/4
et vous entendrez une crash au début de chaque mesure
ca va faire  1-2-3-4 ;
2-2-3-4
3-2-3-4
4-2-3-4
et sur le ‘1’ de chaque groupe de 16 temps
vous allez entendre un coup de sifflet
et ce que je vais jouer
c’est deux mesures
deux séries
de 4 mesures de 4/4
et ensuite, je vais jouer deux séries
décomposées comme le premier exemple
5/4 , 5/4 , 3/4 ,3/4
donc deux séries de ça
et ensuite, deux série du
deuxième exemple que j’ai donné
qui était : une mesure de 7/4
une mesure de 5/4 et une mesure de 4/4
c’est parti
[musique]
ok, et maintenant je vais demander un coup de main à mes amis ici
Et John et Derek
vont m’accompagner
Et je vais jouer quelques morceaux de Dream Theater
et vous montrer,
pas seulement comment je les joue
mais aussi comment je les ai composés
On va voir quelques unes des
des morceaux qui utilisent des signatures rythmiques impaires
de cette façon, vous pourrez vous faire une idée
du feeling et des différentes applications que peuvent avoir les signatures rythmiques impaires
alors, on va commencer avec
un morceau de l’album Awake qui s’appelle Voices
et c’est le rythme d’ouverture qu’on va jouer
Il est en 9/8
et la façon dont je l’ai écrit
j’ai composé ce 9/8
en prenant une mesure de 4/4
ce qui est équivalent à une mesure de 8/8
et en ajoutant une croche en plus
donc, à la place de 1-2-3-4
1-2-3-4 vous pouvez
ajouter une croches en plus, donc au final, vous allez
le compter 1-2-3-4 1-1-2-3-4 1-1
voilà l’idée du truc

Cette vidéo est une vraie mine d’or. Vous pouvez dès aujourd’hui commencer à jouer des rythmes impaires sur votre batterie en appliquant la technique de Mike Portnoy. Souvenez vous : tout revient à compter et à faire les maths !

Avez-vous déjà eu l’occasion de jouer des rythmes impaires ? Comment vous y êtes vous pris ? Quelles ont été vos principales difficultés ? Est-ce que les techniques de Mike Portnoy pourraient vous aider ? 



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

rythme batterie 9/4, rythme impaire,