5 conseils pour bien jouer son premier concert à la batterie

5 conseils pour bien jouer son premier concert à la batterie
Quel note donneriez-vous à cet article ?

conseils pour jouer votre premier concert à la batterieEt voilà, nous y sommes, ça fait déjà un bail que vous jouez avec votre groupe, ou alors vous venez juste de démarrer, et le mot est lancé : vous allez jouer votre premier concert derrière la batterie !

Alors forcément, il y a un peu d’appréhension, mais aussi de l’excitation. Dans le flou du moment, quels sont 5 conseils pour bien préparer son premier concert à la batterie ?

Ceux qui me suivent depuis longtemps savent que j’avais pour rêve de jouer sur scène depuis longtemps. C’est bientôt chose faite !

Et oui, ce soir, je joue pour la première fois avec mon groupe sur scène avec un public !

OK, c’est à l’association de musique où je prends des cours. Mais quand on sait qu’il nous a presque fallu 2 ans pour en arriver là ! Je suis super contente.

Un long chemin jusqu’à la scène

Il faut dire qu’au début on n’était que 3, le bassiste, le gratteux et moi, et c’est lui qui assurait le chant. D’un naturel peu extravagant, notre guitariste a toujours refusé de s’exposer et de sortir de sa salle de répète zone de confort. Mais entre temps, un autre guitariste nous a rejoints ainsi qu’une chanteuse, et là la donne a changé ! Ils ont tous les deux envie de se « produire » sur scène ! Notre guitariste un peu frileux a donc suivi le mouvement et s’est laissé prendre au jeu.

Et la date c’est ce soir. On a eu du mal à en arriver là. Il a d’abord fallu trouver des morceaux qui plaisaient à tout le monde (on fait essentiellement des reprises) et qui étaient à la portée de chacun. Et ensuite il a fallu choisir les 3 morceaux (et oui, que 3) qu’on allait jouer (on a seulement un créneau d’un quart d’heure).

Et dès qu’on s’est mis d’accord qu’on allait « faire une scène », tout s’est mis en place beaucoup plus naturellement ! On n’avait beaucoup moins de discussions pendant les répèts’ du genre :

Qu’est-ce qu’on joue ?

Je sais pas, on pourrait essayer ça ?

Ah ouais, et c’est dans quelle clé ?

Euh Mi mineur je crois

Ok , et combien de mesures ?

Euh attends 3, non 4, bon écoute on va essayer avec 4.

Ok

[tentative de massacre d’un morceau jamais joué auparavant]

Bon là y’à un solo, mais je ne le connais pas alors on va le zapper

et Mag’ qui dit : « euh je connais pas ce morceau »

« bah, pas grave t’as qu’à faire un poum-tchak de base »

[massacre supplémentaire du même morceau]

Ben c’était pas mal pour une première fois (noooooooooooooooooonnnn !)

Et si on passait à autre chose?

Ok.

Qu’est-ce qu’on joue alors ?

Ben je sais pas on pourrait essayer ça ?

Bref on termine nos chansons, chacun les bosse un peu chez lui avant de venir en répète’. Ça parait être le B-A-BA, mais on ne compte plus le nombre de fois ou chacun a préparé un morceau chez lui qu’aucun autre ne savait jouer.

Tout au long de ce parcours, on a eu nos doutes et aussi de bon gros kiffs ! Et c’est pour cela qu’aujourd’hui j’aimerais partager avec vous les conseils qui, je l’espère, vous aideront le jour où vous déciderez avec votre groupe de franchir le pas !

1- Jouez des morceaux maîtrisés

Le conseil n°1, c’est un conseil basique. J’ai un peu l’impression d’enfoncer une porte

Jouer de la batterie en groupe pour la première fois , crédit photo :Marc Puig i Perez

Jouer de la batterie en groupe pour la première fois

ouverte, mais quand même.

Jouez des morceaux que vous connaissez et que vous pouvez jouer en groupe du début à la fin !

En fait la tentation c’est de vouloir jouer des trucs compliqués pour que « ça en jette ». Tout le monde a envie de montrer ce qu’il sait faire, et d’épater la galerie, moi la première souvent d’ailleurs !

Seulement le jour J, il y aura tout un tas de facteurs qui s’ajouteront au fait que vous allez jouer en public :

La scène ne sera pas disposée de la même manière que ce dont vous avez l’habitude. On a l’habitude de se mettre en « rond » pour que chacun puisse se voir, mais sur scène, on est principalement « en ligne », et je ne verrai probablement que le dos de mes musiciens.

Ensuite il y aura le trac de la scène, qui peut provoquer des trucs inattendus, comme des blancs : « Et M****de » qu’est-ce que je dois jouer dans cette partie là ».

Le matériel qui n’est pas forcément le vôtre. A moins d’être un groupe super connu internationalement, il y a de grandes chances que vous jouiez avec des amplis, une batterie déjà installés, qui ne sonnent pas comme vous en avez l’habitude.

Bref avec tous ces facteurs externes qui sont suffisants pour rajouter un peu de piquant à votre prestation, il est essentiel de connaître vos morceaux sur les bouts des doigts, pour que lorsque vous le jouiez, vous n’ayez pas à réfléchir à ce que vous jouez, mais vous pouvez vous concentrer sur la musique, le son que vous produisez.

Il vaut mieux jouer des morceaux techniquement plus faciles mais maîtrisés que des morceaux qui en jetteraient plus mais que vous n’êtes pas sur de pourvoir passer le jour J!

2- Avoir une setlist

Derrière votre batterie pour votre premier concert ? le Trac ?

Derrière votre batterie pour votre premier concert ? le Trac ?

Alors forcément une fois que vous avez repéré les morceaux qui vous plaisent le plus, le but maintenant c’est d’en faire une setlist. Une setlist c’est quoi, c’est juste la liste des morceaux, dans l’ordre dans lequel vous allez les jouer.

En général une simple feuille fera l’affaire, et ça permettra à chaque membre du groupe de savoir quel morceau jouer à quel moment.

Là aussi le fait de connaître dans quel ordre on enchaîne les morceaux permet à chacun de savoir qui va commencer, si on fait une petite transition entre les morceaux, et comment on les termine.

Car la plupart du temps sur les enregistrements studio, les morceaux sont finis en « fade out ». Autant dire qu’ils ne sont pas terminés ! C’est là que votre créativité intervient, et surtout vos compétences en négociations ! Combien de fois s’est-on demandé comment on terminait ce morceau, dans quelle clé (!??!!?) après combien de mesures … Toutes sortes de questions qu’on n’a pas besoin de se poser si on n’a pas décidé de faire un concert !

Bon là dans ce cas, avec une setlist de 3 morceaux, on ne prend pas beaucoup de risques ! Mais quand même il faut qu’on soit tous au même point, ça fait désordre de commencer à jouer et que la chanteuse ne part pas …

Bref sur le premier morceau, c’est la batterie et la guitare lead qui attaquent ensemble.

Sur le deuxième morceau, la guitare rythmique qui commence, la basse et la batterie entrent ensuite, pour finir par le chant. Sur le dernier morceau, c’est la chanteuse qui chante une mesure a capela et ensuite on arrive tous ensemble.

A l’écrire ça à l’air si simple, mais la semaine dernière on parlait encore d’ajouter un autre morceau qui ferait plus « Noël » alors qu’on ne l’a jamais joué auparavant et que notre guitariste rythmique est parti une semaine en Nouvelle-Zélande et n’est revenu qu’hier. Je me demande dans quel état il va être ce soir avec le décalage horaire !

3- Venir à l’avance

Ça c’est le conseil que mon prof m’a donné (il participe à l’organisation de cet événement

Première fois de batteur au fond de la scène ?

Première fois de batteur au fond de la scène ?

où tous les groupes d’élèves qui prennent des cours à l’association peuvent avoir leur quart d’heure de gloire !).

Comme on n’a pas de batterie ni d’ampli à installer, ça va aller assez vite, mais quand même, histoire de voir comment la scène est agencée, où il faudra brancher les guitares, quelle tête a la batterie, à quel endroit chacun sera …

Par exemple j’ai l’habitude de jouer sur une batterie avec 4 toms : un alto, un médium et deux basses, et aussi deux crashes et une ride. C’est le kit sur lequel je joue pendant mes répètes. Mais ce soir ce sera une batterie avec une seule crash, et trois toms seulement. Donc il va falloir que j’adapte mon jeu car j’utilisais vraiment tous ces éléments pendant les 3 morceaux.

Imaginez la situation si je découvrais 5 minutes avant de commencer qu’il manque 2 toms et une crash ! alors que j’ai l’habitude de m’en servir dans mes fills, panique assurée !

4- Préparer son matériel :

Histoire d’être confiante, je prévois :

  • deux jeux de baguettes (au cas où une baguette décide de se faire la malle pendant que je joue, ça m’arrive parfois, et avec le trac et la mains moites … )
  • mes feuilles « pense-bête« , au cas ou j’ai un trou pour pouvoir y jeter un peu coup d’œil discret (on ne s’est pas dit qu’on devrait jouer sans « partoche », pour le bassiste et moi-même ça devrait passer, mais pour la chanteuse et les guitaristes, ça leur mettrait une pression supplémentaire inutile)
  • un métronome sur mon téléphone pour lancer la première chanson au bon tempo
  • mes bouchons d’oreille (je ne joue jamais sans, mais ça serait bête de les oublier ce soir !)

C’est surtout pour me rassurer, je prépare à l’avance histoire de ne pas être prise de panique et d’oublier la moité de mes affaires.

5- Approcher le truc avec zénitude !

Comme on me l’a judicieusement dit :

Magalie on ne peut jamais être prêt pour son premier concert.

 

Premier concert : Profitez du moment présent !

Premier concert : Profitez du moment présent !

Je serai aussi prête que possible, mais il y aura forcément des trucs qui iront de travers, un fill qui ne passera pas alors que d’habitude pas de problème, bref ça fait partir de l’expérience. Je dis ça maintenant, on verra bien ce soir si je serai aussi zen.

Mais bon il n’y a pas vraiment d’enjeu ;-), c’est à une école de musique, avec des gens qui sont tous en train d’apprendre eux aussi à faire de la musique. C’est juste mon premier concert, et j’avais envie de partager l’expérience avec vous !

Je vais demander à quelqu’un d’enregistrer tout ça, la première fois sur scène ce n’est pas rien ! Il faut marquer le coup, et si tout ce passe bien (techniquement avec l’enregistreur) et bien je vous mettrais tout ça en ligne !

Si ce soir je réalise un de mes rêves (j’avais rêvé de jouer sur scène en 2010 la première fois alors que je n’avais pas encore commencé la batterie) et bien c’est un peu grâce à vous qui suivez mes aventures depuis un bout de temps déjà.

Merci à tous ! Et maintenant si vous avez des petits mots d’encouragement, je les prends tous !

 

Crédits photos : Marc Puig i Perez, gegory Vlal, Xi Weg



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

comment procédé pour pouvoir jouer la baterie à concert?, preparer un concert,

28 réflexions au sujet de « 5 conseils pour bien jouer son premier concert à la batterie »

  1. Yo Mag
    Là c’est un poil tard, mais en général avec mes groupes j’essaie de faire une ou deux répètes « en conditions live » avant chaque concert… Donc on se place « position scène » et on enchaîne les morceaux de la même manière que si on avait un public (d’ailleurs quand on peux j’essaie d’inviter une paire de proches, les conjoints par exemple, pour ne pas jouer face à un mur)
    Ça permet de valider la setlist, l’ordre et les enchaînements

    • Salut Xavier !

      j’espère qu’ils auront prévu le tapis 😉 mais normalement il ne devrait pas avoir de problème de ce côté là, ils organisent ce genre de tremplins plusieurs fois par an, ils devraient être rodés

  2. Hey, trop cool !

    Trois fois merde pour le gig alors, je suis sûr que vous allez très bien vous en sortir :). Autant de bons conseils à suivre, mais on ne pourra éviter le trac en montant sur scène, ce qui est normal, surtout pour un tout premier live :).

    Deux ptits trucs quand même : C’est pas parce que la batterie est pas équipée comme t’en a l’habitude que ça doit toujours être le cas. Ramène tes cymbales+stands+snare+HH quand tu peux (bon, pour trois morceaux c’est pas forcément nécessaire).

    Et, oh, c’est quoi cette histoire de partitions ? ça fait quand même deux ans que vous jouez ensemble et il n’y a que trois morceaux à savoir, faut pas me dire qu’ils sont pas foutus d’apprendre trois morceaux par coeur, oh ! Au passage, un concert ça peut tomber n’importe quand, alors il faut TOUJOURS être prêt à sortir un set live. Ne jamais laisser pourrir des morceaux pendant des mois sans les jouer et, surtout, s’affranchir le plus rapidement possible des partitions.

    Parce qu’entre la partoche, les conditions inhabituelles dues au live, le public, le stress et tout le reste, ne pas savoir le morceau par coeur est un handicap, et la partitions est plus un obstacle avec le public qu’un soutien. En tous cas c’est mon avis.

    • Hello Gaeriel !

      pour les partoches, on (le bassiste et moi-même) a déjà eu du mal à les convaincre de se lancer, alors pour la « première » on va rien dire sur les partoches. Mais au dernières répètes elles étaient plus là pour rassurer que comme une béquille. Ca leur sert de « doudou ».

      Pour la batteuse, comme je n’ai qu’une électro pour le moment (faute de place et de voisins très proches) donc je n’ai pas mon propre matériel, mais je garde ce conseil sous le coude le jour où j’en aurai une belle à moi.

    • Merci Régis !
      Et j’espère que ça ne sera que la première d’une longue série, avec le bassiste on a repéré un autre tremplin et aussi la fête de fin d’année au boulot. Mais bon on ne va pas les effrayer, mais c’est tellement mieux depuis qu’on a un but, les répètes sont plus structurées, tout le monde sait à peur prêt ce qu’il doit jouer. J’ai franchement pas envie de revenir à la situation d’avant …

  3. Salut Magalie!

    Content que ton rêve prenne enfin forme. Facile à dire mais essaie de ne pas trop te prendre la tête et tout devrait bien se passer. Et si le bassiste se plante (s’il y en a un) ne te laisse pas embarquer sinon ça va faire mal.
    Allez courage et éclate toi au max car quand ce sera fini ta seule envie sera de recommencer dès que possible!
    Reste zen.
    A bientôt.
    Stéphane

  4. Bonne chance Magalie, ils disent que le trac c’est bon d’en avoir et que c’est nécessaire.

    Moi C’est le jour de l’an qu’on joue et je n’ai jamais joué avec le guitariste qui est mon beau frère, et on es supposé d’avoir une pratique mais rien de sur car il est pompier et il travail énormément donc très peu de temps pour pratiqué.

    Éclate toi surtout et donne nous des nouvelles comment ça c’esp passé.

    Mario

    • hello Mario,

      Et bien ça s’est bien passé. Il y a eu des erreurs, des pains, la chanteuse qui a bloqué, moi qui ait raté un fill, mais on a continué.
      On avait nos « fans » du coup il y avait une petite ambiance, ils étaient cool, le public balançait la tête en rythme, ça peut pas être un mauvais signe !

      Bref une super expérience, à renouveler !

  5. Bonsoir Magalie
    je viens de découvrir mes mails, donc quand tu recevras celui-ci, le concert sera du passé. J’espère que vous vous êtes éclatés , et que tu sois hyper contente.
    Je joue mon premier concert le 23 janvier. C’est différent de toi, car je joue dans un orchestre harmonique. Mais je serais au commande de la batterie, et ça c’est génial.
    A bientôt pour voir ta vidéo
    Didier

    • Alors c’était vraiment cool !
      C’est passé hyper vite.
      La première chanson ont a plutôt assuré, avec un pain quand même !
      Les 2 autres étaient à mon avis un peu moins bien.

      Pour les découvertes surprises, ben j’entendais à peine la chanteuse, dommage car sur la 3ème chanson, les paroles me servent de repères.
      Le charlé qui glissait pas du tout, difficile de jouer en nuance mi-ouvert ou complètement ouvert.
      On a eu quelques potes qui sont venus nous voir, du coup, ils étaient à fond dedans ! Nos premiers fans 🙂

      Et la plus grosse surprise, c’est que personne n’avait ses partoches !!!

      Et le bassiste, solide, impeccable, carré : un vrai roc !

      On a fait un enregistrement, son + vidéo il faut juste que je machine le tout ensemble pour vous montrer qu’est-ce que ça donne

  6. Salut Magalie
    BRAVO pour ton premier concert !
    Visiblement ça s’est bien passé.
    Les pains et imprévus, c’est inévitable… l’essentiel c’est juste de continuer. Ce que vous avez fait. Parfait !
    Apparemment vous avez d’autres dates de prévues. Tout le monde est partant pour faire d’autres concerts j’imagine ?
    Laurent Articles récents..Batterie en Ligne fête ses 3 ans !My Profile

  7. Bravo Mag, c’est super de se lancer mais vous l’avez fait…. Le TRACT est toujours présent au long des années, mais le bonheur qu’apporte ce stress est un plaisir. Je donnerais un petit conseil supplémentaire, comme l’a dit Laurent, les pains font partis de ta setlist…il faut continuer, ne pas paniquer, et tu verras ils vous amuseront et votre public ne s’en apercevra pas. Dernière petite chose, lorsque la setlist est un poil plus étoffée, il faut surtout soigner le debut (histoire de mettre les zicos en confiance) et la fin… Le public retient, comme la plupart des gens(regarde en réunion de travail), le début et la fin…le milieu peut être moins bien cela ne restera pas dans les mémoires… par contre le début doit être niquel pour ta confiance et celle du groupe et la fin idem pour que le public rentre chez lui avec une satisfaction…. Voilà je voulais te faire partager cela puisque maintenant tu fais partie des zinter mi-temps du spectacle ( bière oblige!) Bises

  8. Bonsoir Magalie,
    Sympa ton site, tes infos, ton partage musical…
    V’la un petit moment que je lis tes mails, suite à une inscription mais sans les cours puisque je prends déjà des cours de batterie « en réel » on va dire !
    (2ème année)
    Alors je te souhaite de recommencer prochainement en concert et j’ai bien hâte de voir la vidéo.
    A plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article