Mon Top 6 des méthodes d’apprentissage de batterie

Mon Top 6 des méthodes d’apprentissage de batterie

Quelle méthode pour commencer à apprendre la batterie ?

Perdu dans la jungle des méthodes?

Lorsqu’on apprend à jouer d’un instrument, on a parfois l’impression de ne pas savoir dans quelle direction aller, par quoi commencer, quelle technique travailler d’abord.

Selon que vous prenez des leçons avec un professeur ou tentez l’aventure en autodidacte, avoir un méthode à portée de main permet de pouvoir se replonger dans la théorie de temps en temps.

J’ai donc cherché quelles méthodes existent sur le marché, et essayé de réduire cette liste au « minimum » recommandé quasi universellement. Je n’ai moi-même pas encore essayé toute ces méthodes, mais grosso-modo voici la liste des 6 méthodes qui ressortent le plus souvent dans les conseils qu’on a pu me donner.

Evidemment cette liste est complètement subjective, et sujette à changement en fonction des avis personnels que je me forgerai avec l’expérience.

1 – Stick Control for the Snare Drummer

C’est sans doute le bouquin incontournable celui qui revient sans cesse dans toutes les discussions, de la bouche de nombreux professeurs, dans les forum … Un must pour ce qui est du travail du jeu de main à la caisse claire.

J’ai commencé la première page du stick control ! Rien que sur la première page je pense qu’on peut y passer des mois.

  • ISIN : 978-1892764041
  • Auteur : George L. Stone
  • Langue : Anglaise

 2 – Progressive Steps to Syncopation for the Modern Drummer


Cette méthode de Ted Reed propose une approche pas-à-pas pour les débutants, au travail des syncopes, un très bon complément au Stick Control.

 

  • ISIN : 978-0882847955
  • Auteur : Ted Reed
  • Langue : Anglaise

3 – Méthode Dante Agostini

Méthode Agostini Vol 0

Méthode Agostini Vol 1Méthode Agostini Vol 2Méthode Agostini Vol 3

Méthode Agostini Vol 5Méthode Agostini Vol 6

Cette méthode en 6 volume est sujet a beaucoup de controverses, on aime ou on aime pas, mais le conseil le plus courant à son sujet et d’apprendre « Agostini » via un professeur certifié école Dante Agostini. Cette méthode est très répandue en France et plutôt méconnue à l’étranger.

 

  • ISIN : Vol.0 : 979-0707005002 ; Vol.1 : 979-0707005019 ; Vol.2 : 979-0707005026 ; Vol.3 : 979-0707005033 ; Vol.4 : 979-0707005040 ; Vol.5 : 979-0707005057
  • Auteur : Dante Agostini
  • Langue : Française

4 – Benny Greb – The Language of Drumming

The Language of DrummingBenny Greb propose une méthode basée sur la mise en place d’un système, appliqué à l’indépendance, la coordination, les techniques de mains … Bref une méthode généraliste ultra-complète et très pédagogique, plusieurs fois primée et reconnue comme faisant partie du panthéon des méthodes pour apprendre la batterie.

 

  • ISIN : 978-1458422293
  • Auteur : Benny Greb
  • Langue : Anglaise

C’est certainement un livre que je vais mettre sur ma liste du Père Noël.

5 – Time Functioning Patterns

Time Functioning PatternsCette méthode de  Gary Chaffee, est avant tout une méthode progressive pour se construire un solide sens du tempo, elle s’inscrit dans la continuité de la série Patterns I, II, III, IV du même auteur.
Ce tome traite d’ostinato aux cymbales, d’indépendance dans le jazz, et des phrasés linéaires.

 

  • ISIN : 978-0769234779
  • Autheur : Gary Chaffee
  • Langue : Anglaise

6 – The New Breed

The New BreedCette dernière méthode de Gary Chester, est orientée travail de l’indépendance, recherche de la créativité. Aux antipodes des catalogues de « patterns », la méthode de Gary Chester s’adresse aux batteurs déjà un peu expérimenté qui souhaite monter leur jeu d’un niveau.

 

  • ISIN : 978-1423418122
  • Auteur : Gary Chester
  • Langue : Anglaise

Pour aller plus loin

Il y a tant de méthodes qui existent qu’il est extrêmement difficile d’en sortir une liste de moins de 10, juste derrière les « première lignes », voici 5 autres méthodes qui méritent aussi votre intérêt.

De mon côté de m’était listé toute une série de méthodes pour références personnelles, voilà « mon catalogue » de 77 méthodes que vous pouvez télécharger en faisant un « clic-droit »  et « Enregistrer la cible du lien sous« .

Il doit certainement des méthodes que vous auriez aimé voir à la une, dites moi lesquelles dans les commentaires ! 

Il est difficile de travailler plusieurs méthodes en même, alors mon conseil est de n’en choisir qu’une seule et de la bosser à fond.

 



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

methode batterie, methode de batterie, méthode batterie débutant, methode apprentissage batterie, methode batterie debutant gratuite, methode pour batterie, methode batterie debutant gratuit, méthodes batterie, methode style control batterie, methode solfiée pour batterie,

26 réflexions au sujet de « Mon Top 6 des méthodes d’apprentissage de batterie »

  1. Merci beaucoup pour cette liste et merci à Jean-Marc pour son commentaire. A l’aube de Noël c’est toujours bien de pouvoir y ajouter quelques éléments à la liste des cadeaux 🙂

    De mon coté je n’en citerai qu’une pour un débutant qui ne connait pas grand chose et qui cherche à jouer en s’amusant. Bien entendu une méthode ne remplacement jamais un prof pour apprendre les bonnes manières de faire… Malheureusement en batterie comme dans tous les autres instruments les mauvaises habitudes se prennent vite et s’oublient très vite… Je le vois dans mon cours… Un des élèves fait de belles ouvertures de charley mais seulement sur le contre temps… Et oui il a appris seul et maintenant ça lui paraît impossible malgré le travail d’ouvrir sur le temps comme quoi il faut toujours se préserver et se faire conseiller… Revenons en au sujet.

    La méthode que je conseille c’est la méthode « Débuter à la Batterie » de Jean-Philippe Fanfant. Comme son nom l’indique elle a toute sa place ici et l’avantage qu’elle est totalement en français. 2 supports peuvent se trouver : CD ou DVD. Elle est très évolutive et permet de découvrir différent style de musique et de jouer sur des playbacks très bien fichu. L’approche est assez basique mais pour débuter c’est parfois suffisant.

    Pour ma part je suis très intéressé par la méthode de Benny Greb c’est un musicien que je suis depuis un petit bout de temps et j’aime beaucoup son approche.

    Si vous avez un peu de temps je vous propose de visionner cette vidéo, allez jusqu’au bout (12 min) c’est très très intéressant et très drôle mais ça permet de comprendre les choses et vous verrez la batterie autrement :p

    http://www.youtube.com/watch?v=6Oh-pX_FeAg

    Bonne journée à vous.

    François

  2. fooouuuuuuuuu, en parcourant cette liste de méthodes, j’avoue que j’étais un peu perplexe, aucune méthode ou livre en français,ah si Dante mais comme le précise mag « mais le conseil le plus courant à son sujet et d’apprendre « Agostini » via un professeur certifié école Dante Agostini » c compliqué ça!

    heureusement que François est passé par là 😉 « La méthode que je conseille c’est la méthode « Débuter à la Batterie » de Jean-Philippe Fanfant »

    à jean marc , merci pour le lien sur moktar et ses méthodes de batterie africaines,, j’ai une question à ce sujet, parmis les rythmes étudiés je ne vois pas la rumba congolaise précisément le « ndombolo et le soukouss », ou le « aïlife » ( j’espere que j’ai bien écrit) du Ghana et du Nigeria . ça doit être dû au fait kil na pas pratiqué les artistes congolais mais plus de sénégalais et de camerounais, sans oublier ses origines marocaines.

    • Salut Euloge,

      j’espère que tes poignets se sont remis.
      Pour ce qui est des méthodes françaises, effectivement, je n’en ai pas mise dans mon Top 6 … ben parce que je pense qu’elles sont un peu … comment dire … mmhmm .. dépassées :-/ ou vieillottes. Mais si tu regardes dans le fichiers excel que j’ai mis en lien dans l’article tu verras qu’il y en a d’autres en français: Torcheux, De Douvan, Roux.

      Maintenant j’estime que le niveau d’anglais nécessaire pour réussir à suivre une méthode en anglais est suffisamment bas pour pouvoir s’en sortir avec un niveau scolaire, le plus dur sera sans doute le 3 premières pages pour le vocabulaire de base, mais ça si vous voulez je peux vous faire un lexique en 15 min !

      Donc pour conclure, il y a des méthodes en français, mais je trouve dommage de se limiter à ça vu qu’il y en a des très très bonnes en anglais.

      • Magalie excuses moi mais quand je te lis ici les bras m’en tombent!

        Dire que mes méthodes de 2008 primées en 2011 sont « vieillottes ou dépassées » quand tu cites dans ton top 6 la plus ancienne (et même pas de batterie moderne, avec pédales et set!) de 1935 « Stick Control », c’est juste du délire!

        « Syncopation »: publiée en 1958 (peu avant la première méthode Agostini de 1967, qui en est très inspirée et encore dans ton top 6!) et encore pour tambour seul et sans doigté en général!

        Si tu avais vraiment lu avec attention ma méthode avancée (mais je sais que tu es débutante) « Retour aux sources », tu aurais vu des pages identiques à celles de Benny Greb publiées un an plus tôt (ce qui fait de cette antériorité plutôt une qualité non ici?).

        Je t’accorde que « Time Functioning Patterns » est une méthode de batterie moderne de qualité et révolutionnaire (bien que de 1976, ça date aussi!) mais exclusivement mathématique (Gary Chaffee est d’abord diplômé de science, comme moi d’ailleurs) et simplifiée, comme celle de Ted Reed, Greb ou Stone.

        Dans mes méthodes on trouve de surcroît de nombreuses citations et références culturelles comme les rythmes de la clave (indatables mais incontournables: l’ancienneté n’est pas forcément un défaut!) ou « 50 ways » (1975) de Steve Gadd et énormément de théorie musicale pure (en plus des maths appliquées de bien des manières).

        Pourquoi cette propension des français à mépriser ce qui vient d’autres français? Je sais que nul n’est prophète en son pays, mais il faut pas pousser, parce que j’ai pu constater que les américains et anglais sont par contre très protectionnistes (leurs magazines papiers ont refusé de publier un article sur ma méthode même traduite en anglais) et adeptes du plagiat à mon encontre en plus (c’est scandaleux!)!

        Merci pour ta compréhension par avance et merci de m’avoir cité quand même dans ta liste étendue de méthodes mais un coup de pouce patriote et juste serait pas de refus!

        A part ça le solfège est un langage universel mais c’est pas mal de connaitre le jargon français associé aux partitions aussi surtout en tant que français: préservons notre patrimoine culturel! L’art du tambour français précède l’américain et mérite d’être connu au stade du débutant: c’est du b a ba rationnel aussi.

        Dans ma méthode « Premiers pas » tout est bilingue et donc le jargon français et anglais expliqué (parfois traduit pour la première fois en anglais pour ce qui est des rudiments spécifiquement français, inconnus des américains et pas dans les méthodes de ton top 6 ).

  3. Et bien voilà une riche idée que ton lexique en anglais pour comprendre le vocabulaire du batteur 🙂 Je suis preneur ! J’ai un peu la flemme… La méthode de Fanfant n’est pas si vieillotte, je n’en connais pas d’autres. J’aime l’idée de visiter différents styles : rock, métal, funk et il propose des études de style qu’il faut travailler pour arriver à bien les jouer. Je l’aime beaucoup cette méthode et elle est très complémentaire de mon travail avec le prof.

    François.

      • Merci m’dame 🙂 Tu fais tout ce qu’on demande ? :p Parce que je serai super partant pour un post sur des patterns simple dans tous les styles pour découvrir allant du rock basic, au shuffle, la rumba, la salsa et tout le tralala :p

        Bon j’arrête 🙂

          • oui il y a du mieux pour mes poignets, merci de demander, j’essai d’appliquer le conseil pour faire intervenir les doigts, dejà que avec les poignets c pas encore réussit! ça fait beaucoup de boulot en perspective!
            un lexique pourquoi pas, ça nous aiderais bien 🙂
            surtout n’écoute pas françois 😉

  4. je ne sais pas si je suis seul dans le genre, mais je suis hermétique aux méthodes que j’ai pu lire, ou feuilleter, jusqu’a maintenant.
    J’ai l’impression que les textes explicatifs laissent trop la place aux partitions, et j’ai du mal à y trouver la musicalité.
    Sans cours réels, je crois que je n’y arriverais pas.
    Mais si quelqu’un sait comment pallier à mes difficultés, je suis preneur 😉

  5. Je suis d’accord avec toi Virgule, rien ne remplace un vrai cours avec un prof. Une méthode est pour moi le complément idéal pour apprendre autrement et utiliser ce qu’on a appris en cours et le mettre à disposition d’une autre façon de jouer ou de travailler : indépendance, rythme, etc… Mais les méthodes n’apprennent pas tout et on peut bien vite prendre des sales habitudes et là y’a que le prof qui peut te corriger. Cela dit, chaque prof à sa vision du jeu et même si les « bases » sont communes je suis sûr qu’entre 2 profs tu peux faire des choses totalement différentes et contradictoire par rapport à ce que tu aurais appris avec un autre… C’est ça la richesse de la musique !

    François

    • j’en suis a mon quatrieme prof, j’ai pu tester 😉
      mais j’aurais aimé profiter des méthodes pour tenter d’autres choses, seul, j’ai vite tendance a faire du sur place !

      • Pour répondre à ta question Virgule, je crois qu’il n’y a malheureusement pas de solution miracle, mais les parmi les différentes méthodes qui existent, il doit en avoir quelques unes qui proposent un éclairage différent sur l’instrument …

        Après en ce qui concerne la musicalité, c’est sur que c’est dur à rendre sur papier, mais je pense qu’on peut toujours voir un exercie en gardant à l’idée ce qu’il peut apporter à la musique. Peut-être en regardant du côté de ce que fait Tommy Igoe, tu trouvera ton bonheur …

        si j’avais un conseil : quand tu as l’impression de faire du surplace, demande toi ou tu veux aller, et ensuite fait en sorte d’y aller ;-P c’est pas aussi facile qu’il n’y parait … mais ca permet de bien se recentrer !

  6. Ah oui en effet 4 profs ça commence à faire ! Et bien tu peux y aller dans les méthodes mais peut être cherché une méthode plus élaborée et moins « débutant » dans le concept pour t’obliger à travailler plus en profondeur certaines choses.

    Ensuite tu es seul juge pour connaître ton niveau actuel et savoir ce que tu veux travailler pour progresser. Il y’a un paquet de méthode pour ça sur l’indépendance, la vitesse, le groove… Il y’a autant de méthode que de partie à travailler pour progresser.

    J’ai pour ma part un oeil sur la méthode de Benny Greb pour apprendre et surtout comprendre son « langage », son sens du groove et sa connaissance du tempo et une autre sur la méthode de Marco Minneman pour le travail de l’indépendance.

    Mon niveau actuel ne me permet pas vraiment de travailler tout ça donc je me laisse encore un peu de temps avant de m’y mettre. Le plus de ces 2 méthodes c’est pour moi leur qualité (quand tu vois le niveau de jeu des 2 bonhommes…) mais aussi le fait que se soit des méthodes actuelles et pas trop « vieillotte ».

    Mais tout ça n’est qu’une affaire personnel je pense qu’il faut vraiment poser toutes les cartes sur la table, écrire tout ça sous la forme d’un défi (j’ai beaucoup appris la dessus avec ce blog) et une fois les contours bien définis tu seras fixé sur ce que tu veux faire ou pas. C’est toujours important de ce fixer un objectif ! J’applique aujourd’hui cette méthode à chaque fois que je me mets devant la batterie que se soit un objectif de tempo pour jouer les rudiments, de jouer un rythme ou de placer un roulement difficile et c’est bien de ne pas lâcher jusqu’à y arriver.

    Ecoute toi aussi dans ce qui t’anime le plus car il faut que tout ça reste un plaisir surtout ! Relis bien les posts de Magalie, tout y est très bien décris je trouve.

    Bonne continuation.

    François

    • heureusement le dernier prof en date semble le bon 🙂
      vu mon niveau (pas loin de zero), va falloir deja choper les bases et bien jouer en groupe !
      effectivement se donner des objectifs clairs avec des étapes est important et il faut trouver sa voie

  7. Bonjour à tous,
    je donne mon avis
    Le Stick control: Beurk beurk!
    à partir du moment où nous savons qu’il existe 2 frisés, 4 roulés, 8 moulins… l’achat s’en trouve inutile. Cet ouvrage me rebute, rien dedans ne m’a fait rêver musique.

    Je suis d’accord avec Ago vol 0, ouvrage ludique, plaisant, idéal pour bien commencer.

    D’accord avec Benny Greb, l’ouvrage contient les clés pour s’exercer une vie.
    Plusieurs notations sont proposés y compris l’écriture avec carrés vides et pleins, lisible par tous même par les non lecteurs. (+ illustrations éblouissantes)

    Je n’ai pas vu « Rythmic illusion » de Gavin Harrison, il contient des clés, des trucs de batteurs (des secrets devrais je dire)

    Voilà, c’était ma liste 😉

    • Salut Bertrand,

      sympa de passer faire coucou !

      Pour le stick control, je dirai à priori comme toi, mais je préfère le citer, car justement, moi quand j’ai commencé je savais pas qu’il existait !
      Tout le monde en parle, faut au moins savoir à quoi ça ressemble (et je n’ai pas la prétention pour l’instant de dépasser la première page)

      Pour les illusions rythmiques de notre ami Gavin, j’y ai jeté un rapide coup d’oeil et je suis mitigée, j’ai l’impression qu’il faut déjà un peu maitriser son affaire avant de se lancer la-dedans …
      C’est pourquoi je l’ai dans ma « grande liste » (la feuille excel) mais pas dans le top … Mais c’est certainement une idée à mettre sur la liste du père Noël de l’année prochaine (et oui cette année il m’amène un pad d’entrainement)

  8. Vivement la semaine prochaine qu’on découvre sous le sapin les différents présents qu’il aura bien voulu apporter à tous 🙂 J’ai espoir d’une méthode (j’avais transmis une petite liste…) mais on s’emballe pas je n’ai peut être pas été assez sage.

    Je suis de ton avis sur les sticks controls, on peut les faire soi-même et pas besoin d’une bible un peu rébarbative… Suffit de voir la 1ère page (offert gracieusement par Magalie) pour s’en rendre compte… Jouer 20 fois le même exercice avec 40 par pages ça vire vite au cauchemar et le plaisir passe après…

    Perso je bosse les 3 moulins classique et que à droite c’est déjà très bien, tout en variant avec du frisé, du roulé le tout en double croche 🙂

    Allez bonne journée j’vais aller bosser un peu 😀

    François

  9. Bonjour,
    je conseillerai quand de même « rythmic illusion » aux débutants, pourquoi?
    Parce que les premiers exercices entre autres sont à la portée de tous.
    cet ouvrage pourra accompagner le batteur tout au long de sa progression.
    1/4 des rythmiques ne sont que des déclinaisons du « poum tchac poumpoum »
    en décalage, en triolets, version 3/4, quintolets…
    Alors, à choisir entre « Stick contrôle » et autres ouvrages indigestes où l’oeuvre de Gavin Harrison, court, clair, merveilleux…j’insiste lourdement 😉

  10. hola excelente aporte 🙂 habias mencionado que tienes un catalogo con libros de bateria que podemos descargar como puedo descargar los libros que dices? lo baje pero solo me sale un archivo excel :$

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article