[Vidéo] Mixage de batterie acoustique : exemple sur enregistrement brut

Mixage d'une batterie acoustiqueEt voilà le 3ème volet de notre dossier sur l’enregistrement d’une batterie acoustique. Cette semaine on voit en exemple et en vidéo comment réaliser le mixage de votre batterie acoustique, avec un séquenceur gratuit, à partir d’un enregistrement brut.

Si vous trouvez cela compliqué, regardez ce tutoriel vidéo qui vous explique pas-à-pas les étapes à suivre, et tout ça sans investissement matériel.

Cette semaine après avoir vu,

Nous allons voir aujourd’hui sur un exemple,dans ce troisième volet,  comment mixer l‘enregistrement brut de votre batterie acoustique.

Mixage d’un enregistrement brut de batterie

L’exemple d’aujourd’hui a été fait sur un enregistrement de batterie acoustique fait à partir d’un enregistreur zoom. Pas de multiples micros, pas de tables de mixage, une simple prise pendant un de mes cours de batterie. La configuration classique de ceux qui veulent s’enregistrer pour se réécouter plus tard, mais qui n’ont pas de gros moyens en prise de sons.

N’étant pas experte en la matière, c’est Damien ingénieur-son et auteur du blog Mixage en home studio, qui nous explique en vidéo, comment il réalise le mixage de batterie acoustique quand il n’a pas plusieurs pistes (plusieurs micros) à sa disposition. Vous verrez comment, avec astuce, il arrive à recréer l’effet d’avoir plusieurs pistes. Voilà le tuto en vidéo.

Dans cette vidéo on a vu avec Damien comment améliorer le son grâce au mixage d’un enregistrement brut de batterie acoustique.

Les principaux problèmes de mixage de batterie acoustique

  • Les basses très peu présentes, la grosse caisse est un peu oubliée
  • l’enregistrement manque un peu de punch, on a l’impression d’être loin
  • atténuer la réverbération liée à la (mauvaise) acoustique de la pièce

Et voilà, il n’y a plus qu’à suivre les étapes décrites par Damien pour arriver à réaliser un bon mixage de batterie acoustique.

Avant/après le mixage d’une batterie acoustique

Pour vous donner une idée de la différence avant/après, voilà les deux fichiers audio intégrales. Avec les erreurs de rythme et le tempo fluctuant !

Enregistrement sans mixage :

Enregistrement après mixage :

 

Et pour vous aider à faire pareil chez vous, voici le résumé en pdf des étapes que Damien a suivies.

Enregistrement de batterie acoustique 
le mixage en exemple Résumé (clic-droit, enregistrer sous pour sauvegarder le pdf sur votre ordinateur).

Transcription Texte de la vidéo:

Salut a tous je suis Damien Bihel du blog Mixage En Home Studio. Dans mon blog j’aide les musiciens et les gens qui ont un home studio à faire sonner leurs chansons leurs musiques pour qu’ils la partage au monde entier.

Donc si je fais cette vidéo aujourd’hui, c’est que Magalie m’a transféré un petit fichier enregistré avec un petit appareil du style zoom. Voilà ce genre d’enregistreur de poche numérique. Elle a enregistré toute sa batterie. Voilà ce que ça donne [extrait sonore].

Sur ce type d’enregistrement, il y a deux gros défauts qu’on va voir. C’est qu’on va manquer de présence grave de grosse caisse, pour donner le rythme. Si vous voulez partager ce fichier là, ça va manquer de grosse caisse. Ça va aussi manquer d’attaque, de punch et ça va être noyé dans un peu de réverb’. Ça va déprendre du lieu d’enregistrement. Donc on va essayer de régler tous ces problèmes.

donc pour cela j’utilise GarageBand, c’est un logiciel gratuit qu’on retrouve sur tous les  Mac. Mais vous pouvez aussi utiliser un autre séquenceur. On va partir dans une technique qui est un peu comme le « stacking » en hip-hop. En fait on va superposer, les couches de différentes manières. Donc là on a l’original, on va l’appeler original. Et on va dupliquer cette piste. On en créer une nouvelle et on va copier l’échantillon. On va baisser les volumes. On va les mettre à -6dB. Si je les fais jouer, je mute celui-là, en gros ça va le jouer deux fois plus fort, parce qu’il y a deux fois la même piste. Mais l’astuce ça n’est pas ça. On va se mettre sur les réglages … on va activer les réglages avec ce petit bouton. Ici on va rajouter un module, sur le deuxième, on va utiliser le Channel EQ et on va gonfler les fréquences basses que sur cette partie. Donc on va se mettre en solo avec le petit casque. Et on va faire du nettoyage fréquentiel, et là on changer la pente, on va se mettre à 48 dB par octave. On va se mettre ici, avec un facteur Q élevé, voilà 0.7. On va utiliser le deuxième filtre, en forme d’étagère ou « shelf ». Donc le premier c’est vraiment pour nettoyer le bas du spectre, si on fait un analyzer, on voit que la grosse caisse va taper dans les 50 Hz, donc on va gonfler un peu cette partie, et on va couper les fréquences hautes. Et là on va l’appeler « fréquences graves ». En gros j’ai filtré tout le processus afin d’avoir que les fréquences graves. Je vais mélanger avec l’original. Déjà on ressent un peu plus la présence grave.

On va rajouter un petit compresseur, donc le compresseur en gros, si je fais un zoom, ici vous avez des sons un peu plus forts, et des sons un peu plus faibles, et le compresseur il va compresser la différence de niveaux. Il va réduire la dynamique, c’est-à-dire qu’il va réduire la différence entre les sons forts et les sons faibles. Donc il va écraser un peu les sons forts, et remonter un peu les sons faibles. On va le mettre juste après avoir filtré. Et on va remonter un peu tout le grave de la grosse caisse. On a un « threshold », c’est-à-dire c’est le seuil à partir duquel il va se déclencher. Voyez, ici il va se déclencher. Et le ratio ça va être la force à laquelle le compresseur va agir, ça va être la force de compression. Donc plus il est élevé, plus il va réagir violemment. Et l’attaque,  on va mettre une attaque assez longue pour laisser passer tout ce qui est attaque et tout ce qui est frappe. Et on remonte un petit peu le gain. On écoute. Hop avec l’original. Donc l’étape suivante on va essayer de récupérer un peu d’attaque, c’est-à-dire toutes les frappes.

On va faire pareil, une nouvelle piste audio. On va l’appeler « Attaque ». On va mettre le curseur à 1 et on va coller cette piste. On va désactiver ça, ça. Et on la met en solo. Et on va baisser un peu le volume comme tout à l’heure. Donc là ce qu’on va vouloir, on va éliminer toutes les fréquences graves, jusqu’à 100 Hz. Et on va booster un petit peu les 100 Hz, on va faire un petit boost par ici, on va réduire le facteur Q, le facteur Q, c’est l’étroitesse, plus on le monte plus ça va être serré, et plus on le descend, plus ça va être large. On va se mettre par ici,vers 2 KHz, parce que tout ce qui est cymbales etc, c’est par là que c’est intéressant.
Voilà là on va éviter d’avoir de la révérb’, on en a déjà sur l’original, alors pour cela on va utiliser un effet qui s’appelle, « Dynamique Noise Gate ». C’est très utilisé sur les batteries c’est pour éviter d’avoir tous les bruits autour. On va avoir que les pics. En gros on va régler un seuil, et tout ce qui va être supérieur à ce seuil va passer, et tout ce qui va être inférieur va être coupé. Donc si j’exagère … En plus pour garder les attaques on va garder un réglages vraiment extrême comme ça. Et là on va voir avec les deux autres comment cela va s’articuler. C’est un peu extrême comme réglage. On va le descendre un petit peu. Je vais vous le faire jouer avec et sans. Donc voilà comment on a bien amélioré les choses.
Et maintenant on va passer à la session Master. On va utiliser un petit « Channel EQ », oui c’est ça. On va filtrer ici. Hop on va mettre vraiment 48 dB. Le facteur Q assez élevé. Ça permet de nettoyer le bas, c’est vraiment pas mal. Là on va donner de l’air. Donc là je coupe les fréquences aiguës, et ce que j’appelle « l’air » c’est de booster vraiment l’extrême, entre 10 et 20kHz. Ça fait ressortir les cymbales. Écoutez bien, je vais mettre avec, puis après sans. Donc c’est pas trop mal. On va mettre une légère compression, ça va permettre de lier le tout. On va prendre un preset, de drums. FET c’est la technologie, c’est des transistors à effet de champ qu’on appelle FET, ou opto. On va plutôt prendre un kit opto, en fait c’est une autre technologie. On va baisser le gain de sortie parce que c’est vraiment violent.
Hop un petit coup « d’exiter » peut-être. « L’Exiter » en fait ça va rajouter un peu de chaleur, de l’harmonie, ça va rendre le tout un peu moins numérique. Et le « Limiter » à la fin, pour éviter que ça sature donc on met le gain de fin à -0,5 dB. On va utiliser le master pour voir et on va monter un petit peu, ça va donner de la patate.  Je vais tout faire faire rejouer, du départ jusqu’à la fin. Donc l’original c’était ça. On va rajouter les graves. On va rajouter l’attaque. Et on va rajouter les effets sur le master. Et là je ne suis pas sûr que ça ne sature pas. Donc voilà comment améliorer votre enregistrement audio d’une façon simple, efficace en moins de 10 minutes. Par exemple, vous n’avez pas beaucoup de moyens techniques, juste un zoom et une pièce pas trop mal. Hop vous vous enregistrez et après ça le fait tout seul. Même sur d’autres parties rythmiques. Donc voilà comment vous pouvez faire. Je vais détailler un peu les étapes dans une fiche qui sera disponible, un petit résumé sous cette vidéo. Je vous dis à la prochaine. Si vous voulez faire un tour sur mon blog c’est mixage-en-home-studio.fr, bien entendu vous serez les bienvenus sur mon blog. Je vous dis à une prochaine pour une nouvelle vidéo.

 

Merci beaucoup à Damien pour cette explication détaillée, étape par étape. Si vous aimez ce format de vidéo, je vous encourage à aller voir cette autre vidéo qui explique comment compresser la grosse caisse.

crédits photos :  LuisHerranz

Vous êtes vous déjà essayé au mixage ? Est-ce que vous rencontrez des difficultés ? Qu’est-ce qui vous arrête, pourquoi ne vous y êtes vous jamais mis ? Dites-nous tout dans les commentaires, je suis sûre que Damien saura vous répondre.



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


3 réflexions au sujet de « [Vidéo] Mixage de batterie acoustique : exemple sur enregistrement brut »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article