Mon secret pour avoir une ligne de basse batterie « à tomber par terre »

Pour une ligne de basse batterie qui groove à mortHello Tous ! Que l’on joue en groupe, ou qu’on compose un rythme pour accompagner un morceau, le but ultime est de trouver l’alchimie parfaite dans la ligne de basse batterie. C’est à ce moment là que le Groove prend son envol !

Vous aimeriez peut-être que votre jeu avec vote bassiste groove à mort, mais vous ne savez pas comment vous y prendre …

Pas de panique aujourd’hui on va voir les 4 étapes pour que vous puissiez avoir une base rythmique  à tomber par terre !

Mon secret pour avoir une ligne de basse batterie « à tomber par terre »

Je n’ai commencé à joué en groupe qu’en 2012, et depuis je n’ai jamais joué qu’avec Wilfred, mon bassiste, avec qui ça groove à mort.

Alors pour aborder ce sujet, j’ai préféré passer la plume à Christophe, qui joue en groupe depuis plus de 30 ans et qui a pu voir la différence avec tous les bassistes avec lesquels il a pu jouer.

Maintenant c’est Christophe qui parle.

 

Bonjour à toutes et à tous!

Je suis Christophe SOLIVERES #FSB du blog  faire-sonner-sa-batterie.com.

Aujourd’hui voici un article un peu particulier que je partage avec vous, lecteur du blog  «Batteur Débutant».

Je tiens particulièrement à remercier Magalie pour son accueil et à la  féliciter pour la qualité de son blog.

La première chose à savoir est qu’une base rythmique ne se fait pas tout seul.

Il est indispensable d’avoir un, voire plusieurs alliés ou plutôt complices.

Celui qui vient en tout premier lieu, c’est bien sûr le bassiste.

Le bassiste, le compagnon de groove du batteur ©Crédits Photo : 6554

Le bassiste, le compagnon de groove du batteur
©Crédits Photo : 6554

Ce qu’il faut bien prendre en compte pour créer un groove, quelque soit le style de musique, c’est la ligne de basse, ce n’est pas un secret !  🙂

Si vous jouez une reprise, il faut être à l’écoute de la batterie évidemment mais aussi à l’écoute de  la ligne de basse, cela va de paire.

Si c’est une composition, il faut que le bassiste détermine bien la ligne de basse pour que vous puissiez bien travailler sur votre rythmique batterie. Parfois cette étape se fait en même temps que la deuxième pour une création en commun de la rythmique basse batterie.

Et bonne nouvelle, c’est qu’il n’est pas utile d’être un monstre de technique pour jouer avec votre bassiste, une base rythmique à « tomber par terre ».

Prenez un exemple que je connais que trop bien !  🙂

Je joue maintenant depuis plus de 30 ans sans être pour autant un monstre de technique, simplement  avec la passion qui m’anime depuis toujours.

A lire aussi :  Trouver un groupe pour jouer de la batterie

J’ai joué avec différents bassistes, figurez vous que le  bassiste avec lequel j’ai joué les meilleurs rythmiques « à tomber par terre »  c’était il y a bien  longtemps avec un jeune bassiste  de 17 ans, je devais en avoir 26 à l’époque.

Et devinez quoi ? Et bien d’une part ce bassiste n’était pas du plus haut niveau (techniquement parlant) mais de loin l’un des meilleurs avec qui j’ai joué.

Il  jouait les notes là où il fallait et sans superflu, pour ma part j’étais je pense, moins bon (techniquement parlant) que maintenant, en terme de groove également et pourtant je n’ai jamais réussit à jouer d’aussi bonnes bases rythmiques basse batterie avec un autre bassiste.

Et savez vous pourquoi ?

Il y avait une osmose entre nous, on se plaçait tous les deux sur une rythmique à l’unisson et ça sonnait à mort, ce qui laisse une voie royale pour les autres musiciens qui se régalent à se placer.

Parce que si votre  ligne de base batterie, envoie grave, c’est un vrai régal pour les autres musiciens et quoi qu’il arrive le groove sera là !

Groover en groupe ! ©Credits Photos : #FSB photo par Bladsurb

Groover en groupe !
©Credits Photos : #FSB photo par Bladsurb

Alors comment en arriver là ?

Mon secret se passe en 3 étapes :

1° Etape : l’écoute 

Donc la première chose à faire, c’est chacun de son coté (batteur, bassiste), bien écouter la rythmique choisie.

Pour nous batteurs, la chose indispensable c’est de bien comprendre la ligne de basse.

Certaines notes ou parfois toutes (si la ligne de basse est simple) doivent être jouées en

Jouer à l'unisson pour faire décoller le groove ©Crédit Photos : quimuns

Jouer à l’unisson pour faire décoller le groove
©Crédit Photos : quimuns

même temps avec la grosse caisse.

Comme je le dis un peu plus haut, s’il s’agit d’une reprise, une première écoute et analyse doit se faire individuellement.  Quand elle est reprise comme l’originale, et même  si vous re-visitez le titre dans un tout autre style, il faut d’abord analyser la base originale pour mieux la transformer après.

 

 

Repérez les notes qui sont indispensables de jouer en même temps que le bassiste.

Et pour mieux se l’approprier, il faut pouvoir chanter cette ligne de basse, comme on se doit de chanter ce que nous jouons à la batterie.

Le principe c’est de chanter pour pouvoir mieux jouer. Je vous rassure, il ne s’agit pas de passer le concours « THE VOICE » 🙂

2° Etape : bossez son rythme seul

    • Quand vous jouez des reprises

Si vous jouez une reprise comme la version originale, il faut tout simplement jouer par dessus la version choisie, chez vous, seul pour une gestion du temps et éviter de faire perdre le temps de tous les autres musiciens.

Il n’y a rien de pire, si  lors d’une répétition tout le monde a bossé de son coté sauf un des musiciens, cela vous la gâche et fait perdre du temps à tout le monde.

A lire aussi :  Comment jouer de la batterie à la manière de Dave Grohl

Donc lorsque vous reprenez des titres, il faut vraiment connaitre sur le bout des doigts votre partie, cela vous permettra lors de la troisième étape, non seulement de gagner du temps mais surtout de travailler le groove et non la maitrise technique ou la structure du morceau.

    • Quand vous jouez des compositions

Pour des compositions personnelles, cette étape consiste plus, à développer des idées de rythmiques, chercher des idées, imaginer une ligne de basse/batterie.

Généralement les compositions viennent d’un des musiciens, le plus souvent le guitariste, le clavier, ou le pianiste, dans ce cas ce travail (cette étape) peut se faire éventuellement avec votre bassiste.

Il s’agit plus d’un travail de recherche.

Par contre dans ce cas je conseille de faire seul la première étape, chacun de son coté (batteur et bassiste) pour développer ses idées dans un premier temps.

Du groove pour kiffer en groupe ! ©Crédits Photos : Nadine_en

Du groove pour kiffer en groupe !
©Crédits Photos : Nadine_en

Il faut bien entendu, au préalable que celui qui amène l’idée de la composition de base, vous l’enregistre quel que soit le support, le principe c’est que  la qualité soit correcte, ce qui n’est pas difficile de nos jour, vu la technologie qui est à notre disposition actuellement.

Si la composition vient du bassiste, vous pouvez bosser cette étape seul dans un premier temps puis avec le bassiste suivant l’idée de ce dernier. Mais bosser à deux à ce moment là, devient primordial, pour deux raisons :

  1. Après avoir développé ses propres idées, chacun de son coté, lorsque nous nous réunissons bassiste et batteur, les idées se croisent et cela amène plus de choix et de solutions pour trouver la rythmique  idéale.
  2. Cela permet une fois cette étape bien acquise avec votre bassiste, d’arriver en répétition avec tous les musiciens et votre rythmique basse batterie « à tomber par terre ». Non seulement cela permettra d’éviter de faire perdre du temps à tout le monde mais aussi de motiver les autres musiciens.

Il nous est arrivé à bon nombre d’entre nous de vivre des répétitions décevantes et sans intérêt. Si  vous analysez le pourquoi du comment, c’est bien souvent qu’un d’entre nous dans le  groupe n’a pas bossé pour X raison, ce qui peut parfois être légitime.

3° Etape : La répétition et la mise en place avec le groupe :

Si vous avez bien suivi les deux premières étapes celle ci ne sera que plus facile et efficace car il s’agit de tout mettre ensemble,.

La mise en place avec le groupe : une histoire d'écoute ©Crédits Photos : Mantas Hesthaven

La mise en place avec le groupe : une histoire d’écoute
©Crédits Photos : Mantas Hesthaven

Parfois pour les reprises si tout le monde a bien bosser avant, en une seule prise le « Groove » est déjà là, il n’y a plus qu’à travailler  l’homogénéité de l’ensemble puis que chacun des musiciens prennent ses repères et habitudes.

A lire aussi :  Comment booster votre jeu grâce aux 3 piliers de l'apprentissage de la batterie

Bien entendu pour les compositions, le travail est tout à fait différent à ce moment là.

Il y a un travail plus important à cette étape car les idées de chacun se regroupent et s’entrecroisent pour donner naissance à  votre morceau final, puisque vous ne jouez pas un morceau d’un autre mais bien une composition du groupe.

Bien sûr, parfois celui qui amène la compo a déjà une idée très précise de ce qu’il veut, dans ce cas il va vous donner les directives bien définies et donc, vous laisse moins de travail de créativité, un peu comme une reprise.

Mais, si un des musiciens amène une base de composition, bien souvent les autres membres du groupe participent à la créativité  de sa propre partie, cela apporte plus d’idées et donc peut être un peu plus riche, mais cela dépend forcément de votre groupe et de la personnalité de chacun d’entre nous.

Conclusion :

Dans tous les cas …

Que ce soit une reprise ou une composition, les deux premières étapes sont incontournables pour mettre en place une ligne rythmique basse/ batterie à «TOMBER PAR TERRE » et qui GROOVE GRAVE !

Quelque soit votre niveau ou le niveau de votre bassiste, l’essentiel est de placer les notes là où il faut et quand il le faut et à l’unisson, la musique est un silence organisé.

Le groove n’a aucun rapport avec le nombre de notes jouées mais elle en a avec la façon de  jouer les notes.

Alors à vos instruments, prêt ! …………  GROOVEZ !!!!

Et encore, merci à toi Magalie !

Christophe SOLIVERES #FSB

Et voilà, merci à Christophe, pour jouer en groupe, je me retrouve complètement dans ses conseils ! Alors maintenant plus d’excuse pour ne pas créer des lignes de basse batterie qui groovent à mort. Souvent la simplicité priment sur la complexité !

Si cet article vous a plus, n’hésitez pas à lui donnez une note, et à le partager avec quelqu’un qu’il pourrait interesser ;-).

Mon secret pour avoir une ligne de basse batterie « à tomber par terre »
4 (80%) 8 votes



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

ligne de basse, guitare basse secret, pdf conseil pour bassiste, secret de la battérie,

2 réflexions au sujet de « Mon secret pour avoir une ligne de basse batterie « à tomber par terre » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.