Les 7 façons d’ajouter du groove dans son jeu de batterie

Faite groover votre batterieIl y a quelque temps j’avais abordé le sujet du « groove », cette capacité qu’a ou que n’a pas un batteur.

En gros ce qui fait la différence entre un batteur que tous les groupes voudront s’arracher et un autre qui est parfois meilleurs techniquement mais avec qui la mayonnaise ne prendra pas … Autant vous dire que je préfèrerais faire partie de la première catégorie !!!

Alors voilà la liste des 7 façons d’ajouter du groove à votre jeu, ce qui fera la différence entre votre interpétation, celle d’un copain batteur, du batteur de votre groupe favori et des boucles de batterie générées par un logiciel de MAO. Ces 7 façons de groover, sont autant d’axes de travail, et la combinaison de plusieurs d’entre eux vont définir votre style de jeu. Pour aborder ces 7 façons de groover votre jeu, prenons le rythme de base de Billie Jean (créé à l’époque par Mickael Jackson himself, grâce à une drum machine ).

Rythme de base

Pour se repérer, les temps marqués à la grosse caisse sont en bleu, et les « back-beats » des temps 2 et 4 à la caisse claire sont notés en rouge.

Rythme Rock de base

Rythme Rock de base

1- Les accents

Pour accentuer un note, il faut changer l’intensité de la frappe, une note accentuée est frappée plus fort que normalement.

Idées d’accentuation :

    • 1ère mesure : temps 1 et 3;
    • 2ème mesure : à contre-temps sur le « 1-et » et « 3-et »
    • 3ème mesure : sur les back-beats, temps 2 et 4
    • 4ème mesure : à contre-temps des back-beats, sur le « 2-et » et « 4-et »

Rythme_Rock_Accents

2- Les syncopes

On peut intercaler des doubles-croches de caisse-claire ou grosse caisse, soit « avant » ou « après » le temps. Rythme_Rock_syncopes

3- Les ghost-notes :

En faisant varier l’intensité de la frappe, on crée une toute autre dynamique dans le jeu. Rythme_Rock_Ghost_Notes

4- Les flam et autres rudiments de coups combinés :

On peu ajouter des coups « doublés » pour plus de dynamique dans le jeu tout en restant sur un rythme de base.

Rythme Rock Flam

5- Les type de frappes :

Ici, plus que sur le nombre de coups joués ou sur l’intensité de le frappe, on joue sur la façon de jouer les coups :

  • rebondi : plutot que de retenir les rebonds, et de n’avoir qu’un seul coup sur la peau, on laisse rebondir la baguette
  • étouffé : sur le principe opposé aux coups rebondis, on « écrase » la baguette la baguette sur la peau, bloquant la peau, et du coup le son apparait comme étouffé.
  • frotté : plutot que de frapper la peau de manière verticale, attaquer la peau de biais pour avoir un effet frotté de la tête de la baguette (l’olive) sur la peau du fût.

6- Jouer en avance ou au fond du temps :

Sur un même rythme, le fait de le jouer « en avance » sur le temps, va lui donner un effet de dynamisme, ce qu’on peut retrouver dans les morceaux de type punk ou ska, alors que le fait de jouer « au fond » du temps, va lui donner un effet de « lourdeur » propres aux style musicaux comme le reggae ou le blues.

Un jeu en « avant du temps », Phil Collins et Eric Clapton :

 

Un jeu « au fond du temps », merci Mr John Bonham !

7- Jouer en shuffle :

De la même façon, jouer des croches swinguées au charleston donne du dynamisme au jeu. Pour simplifier, pour jouer un shuffle, sur un rythme de base ternaire on ne joue que la première et troisème note. C’est l’idée générale dont il faut se souvenir, car justement ce qui fera la différence entre un groove joué par une boîte à rythmes, toujours à 1/3-2/3 du temps et un batteur, qui placera le shuffle pas tout à fait à 2/3 du temps. Rythme_Rock_Shuffle

En espérant que ça vous a donné des idées pour booster votre créativité sur vos fûts !

Voici le fichier des relevés de cet article : Relevé : jouer avec du groove

Vous avez certainement une manière de groover ? Dites-moi dans les commentaires laquelle est la vôtre !

Pour l’instant, j’arrive à mettre quelques accents, et quelques flams … plein de travail en perspective …



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

avoir du groove en houant de la battzrie, comment groover a la batterie, LE GROOV A LA BATTERIE, le groove chez le batteur, Les rythmes Sincopes A la batterie,

13 réflexions au sujet de « Les 7 façons d’ajouter du groove dans son jeu de batterie »

  1. Hello Magalie,

    Quand on débute la batterie, on ne sait pas exactement quels sont ingrédients magiques pour faire groover un rythme. On entend bien que ça groove, mais on sait pas dire pourquoi…
    Et ton article nous livre les ingrédients magiques. Bravo et merci ! 🙂
    C’est sympa d’avoir les illustrations pour les jeux en avance ou au fond de temps.

    J’aurais envie d’ajouter un ingrédient un qui va de soi mais qui est un prérequis : avoir un jeu régulier et être précis dans ses frappes.
    Si le charley ne tombe pas avec la grosse caisse alors qu’il devrait, on aura beau faire ce qu’on veut, ça ne groovera pas 😉

    Vérifions si Steve Gadd groove :
    http://youtu.be/Ln6b_nBM-V8?t=2m55s
    On a :
    – des accents
    – des doubles croches en syncope
    – des ghost notes
    – des flas
    – des rebonds

    Perso je valide, il groove ! 🙂
    Laurent Articles récents..Groovez grâce à votre charlestonMy Profile

  2. PTDR 🙂

    Ah bon Steve Gadd il groove ? Tu aurais pas pu trouver un autre batteur LOL

    C’est pour moi « The must » en matière de groove. Ce mec a juste un feeling monstrueux et inimitable ! La vidéo de ton lien je l’ai vue, revue et rerevue et même si j’adore les 2 autres compères, c’est lui qui sort du lot pour moi et quand il se met à jouer du cowbell ça envoi du très très lourd 🙂 Et j’adore comment il vit physiquement ce qu’il fait ! Il ne tient pas en place j’adore, même son corps swingue 🙂

    Pas étonnant que ce gars soit réclamé par bon nombre pour venir prêter main forte à des productions qui sont devenus des albums incontournables !

    Pour en revenir à l’article complet de Magalie c’est vraiment très bien expliqué et c’est jamais facile de mélanger tous les ingrédients pour faire la bonne mayonnaise et c’est surtout le bon dosage de l’ensemble qui fait le groove… Un batteur qui joue trop sur l’accentuation sera lassant, tout comme un batteur qui rempli de ghost notes le morceau… Tout ça est une question d’équilibre et c’est certainement la difficulté à mes yeux : doser !

    Et oui quand on est débutant et qu’on découvre l’accentuation on va beaucoup travailler ça et en faire un usage parfois un peu « exagéré ». Puis viens l’heure des ghosts notes et là on se dit purée ça sonne trop bien et hop on en met un peu partout comme si c’était la « clé »… Ca va ainsi de suite dans l’apprentissage…

    J’essai tant bien que mal de toujours garder à l’esprit le 1er cours et de revenir le plus régulièrement sur le passé et ne pas oublier les fondamentaux : la régularité dans le débit (croche, double…, binaire ou ternaire) et travailler les nuances pour chaque note dans ce débit à la main droite et surtout à la gauche (main faible). Le reste (décrit dans ton article) c’est un peu, pour reprendre le vocabulaire culinaire, les épices qui vont donner le « goût » à ta recette 🙂

    Merci pour les explications sur le temps (en avance ou au fond du temps) avec les vidéos mais j’dois vraiment être un peu nounouille car avec tes exemples ça ne m’a pas aidé à y voir plus clair… Phil Collins joue pour moi dans le temps très simplement et Bonham également ! La seule différence c’est le son pour moi et tu peux y coller un métronome c’est dans le tempo parfait 🙂

    Peut être que ça viendra avec le temps cette différence.

    Vivement le prochain article !

    François

    • J’ai aussi vu cette vidéo un bon nombre de fois et je te rejoins à 100%, mon passage préféré est clairement celui où Steve Gadd entre en jeu puis le passage sur le cowbell énormissime 🙂

      C’est une bonne remarque également de souligner qu’il ne faut abuser d’aucun de ces ingrédients !! Les utiliser avec parcimonie va leur donner bien plus de valeur.

      Pour l’avance de Phil Collins, c’est pas flagrant.
      Par contre pour Led Zep, ça se ressent un peu plus. Par exemple : la cymbale placée à la 50ème seconde est clairement décalée !
      Laurent Articles récents..Apprenez les ghost notes pour dynamiser vos rythmesMy Profile

  3. Hello tous les deux,

    je pense que vous avez bien résumé, la clé du groove c’est de sortir d’une interprétation mécanique, rigide, de pimenter son jeu de quelques « fantaisies » … et ces fantaisies peuvent être composée de …tout ce qu’il y a dans l’article. Evidemment lorsqu’on débute on a envie d’en mettre partout, c’est normal, ca fait partie de l’apprentissage, c’est comme quand un cuistot découvre le safran, il en met (trop) partout … mais au bout d’un moment il commence à en mettre seulement quand il faut et en quantité suffisante, ce jour là on l’appelle Chef en cuisine !

    Pour l’histoire du « fond » du temps, en fait si tu mets un metronome et que le batteur tombe pil-poil dessus, alors il joue son « fond du temps » avec régularité (a la différence d’être en retard ou en avance sur un temps).
    Telle que je vois les choses, être au fond du temps, c’est par rapport aux reste de la musique, par exemple la basse, ou la batterie va arriver « vers la fin » de la note du bassiste. Evidemment si tout le groupe s’aligne sur le batteur, alors il ne joue plus au fond du temps … Un autre exemple c’est de voir les coups de caisse claires/grosse caisse par rapport au charleston (qui donne la pulse).

    C’est un super exo, tu joues le charlé carré bien sur les temps, et tu joues un poum-tchak de CC et GC soit juste en avance, soit juste en retard par rapport au charlé (comme un fla), et tu t’enregistres, normalement dans un cas on a l’impression de dynamisme, rapidité et dans l’autre de lourdeur, de jouer au frein à main. Avec le « scope » de mon module je « vois » ou tombe mes CC et GC par rapport à mon charlé. Le plus dur c’est de garder un décalage constant pour ne pas créer une impression de CC ou GC balladeuse. Bon c’est pas évident, et je suis trèèèèèèèèèèèèès loin de maitriser l’affaire.
    Il y a même certain batteurs qui jouent leur CC en avance sur le temps et leur GC au fond du temps.

    Pour les vidéos, j’ai pas mal cherché des batteurs « en avant » du temps … avant de tomber sur cette vidéo de Phil Collins … Si vous connaissez mieux 😉 n’hésitez pas!

    • Bonjour ,
      Si je peux vous aider … pour trouver des batteurs qui jouent devant il faut retourner à l’ère du punk ( ce que l’on appelait à l’époque de la musique à l’état d’urgence ) musique basée avant tout sur l’énergie et revendication politique (entre autre )…. où jouer vite et fort était leur marque de fabrique … il y a surement d’autres exemples mais le plus connu reste Stewart Copeland ( du groupe Police ) qui est resté un punk dans l’âme (ce n’est que mon humble avis bien sûr)
      Par contre si je puis me permettre une petite question …. travaillant avec Superior drummer ,BFD 2,Addictive et Battery 3 depuis plusieurs années si je change mes modules TD3 et TD4 pour un TD 30 vais je sentir une différence ou pas ?
      Cordialement
      ZAK

      • Bonjour ZAK,

        si tu as des exemples de morceaux « en avance » sur le temps, je pense que ca nous aiderait bien 😉
        Même si ca n’est pas du niveau débutant d’arriver à ce genre de résultats, c’est toujours bien de savori que ca existe, et que c’est une piste à travailler si un jour on a envie de faire sonner sa batteriefaçon Steve Copeland ou Charlie Watts.

        Pour ce qui de ta question de module, si tu travailles en MIDI, c’est le couple module-capteur qui fait une différence.
        Si tu regarde sur ces 2 tableaux
        Module Roland

        Pads et Cymbales Roland

        Tu vois que le module TD30prend en charge des capteurs plus évolué que le TD3/TD4 et du coup le MIDI qu’il va générer peut-être plus riche (plus de dynamique, prise en charge de la force de la frappe, de l’endroit de la frappe (positionnal sensing)

        Mais si derrière ton TD30, tu as des pad à capteur rudimentaires (mono zone par exemple, il faut regarder tes pad et cymbales de quoi ils sont équipés) alors tu n’auras pas de différences.
        Si tu dois racheter des toms/cymballes et un nouveau module pour « profiter » des avancées du TD30, alors j’ai bien peur que ca revienne à peu près à racheter une nouvelle batterie … mais il faut faire le calcul …

        En espérant que ça réponde à ta question …
        Magalie Derhille Articles récents..l’interview de Benoit Crozatier – batteur professionelMy Profile

        • Bonjour Magalie
          Merci pour cette réponse très judicieuse je dois dire … je n’osais pas y penser mais vous avez tout à fait raison … c’est une chaine fragile tout ce qui est midi ,capteur,pads, modules, etc ,quand on essaye de se rapprocher le plus d’un rendu acoustique …. c’est d’ailleurs dommage que Roland nous propose toujours ces sons un peu approximatifs mais je peux comprendre c’est leurs marques de fabrique et c’est ce qui fait leur originalité …. mais ça faire cher le tout ( la TD 30 complète) pour jouer en midi … bof… je ne pense pas que ça en vaille la peine ( surtout que mon seul problème est le HH )… enfin soit merci beaucoup pour cette réponse … pour les morceaux jouer devant je pense que le meilleur exemple est le live de Police a Atlanta juste avant leur séparation je ne sais plus l’année … mais ne vous inquiéter pas , si vous êtes énervé , excité avant un concert vous aller jouer devant ,ce qui donne à mon sens de l’énergie pour certaines musiques mais le sujet est vaste ( parce que c’est toujours relatif si vous jouez devant ou derrière c’est par rapport à un tempo donné soit par un autre musicien ou soit par un clic) je travaille beaucoup tout ça dans mon mini studio midi et je dois que ce qui compte le plus c’est d’essayer de faire sonner un morceau …. je vais essayer de trouver des exemples plus concrets
          Cordialement
          ZAK

          • RE
            Excusez moi je n’avais pas vu les tableaux … c’est génial ….. donc dans mon cas des bons pads style Drumtec ou jobeky avec un TD12 ça pourrais fonctionner ????
            Cordialement
            ZAK

  4. Bonjour
    Je ne voudrais pas paraitre donneur de leçons mais le truc au fond du temps en avance etc….pour des batteurs amateurs (dont je suis) même plus ou moins expérimentés c’est un truc déja difficile a entendre chez les autres et encore plus difficile à jouer.
    En ce qui me concerne j’ai du mal a dicerner 1 point d’écart au click , et c’est ce qu’il faut si on veut intégré ces notions, j’essaye déja de jouer sur le click et rien que ça , ça peut occuper pas mal.
    Je crois que j’y arrive sur I love Rand R faut dire que la partie de batterie est simplissime et si on joue sur le CD on entend bien que le batteur ( je crois que c’est avant le refrain) retient vraiment la machine.
    Je parle de ce morceau parce qu’on le joue avec mon groupe pour chauffer le public.

    • Bonjour Alain,

      Je partage ton avis, le jeu au fond du temps ou en avance de temps est reservé aux batteurs expérimentés. Il est bon de le souligner!

      Quelqu’un qui essayerait de jouer au fond du temps alors qu’il n’arrive déjà pas à jouer sur le click, ça risque d’être problématique 😉

      Cela étant, dans son article, Magalie a listé l’ensemble des ingrédients qui permettent d’avoir du groove.
      Et même si ces notions sont difficiles à appréhender et encore plus à jouer, ça me semble pertinent d’en parler tout de même. Ne serait-ce que pour travailler son oreille et se sensibiliser à ces notions.

      Et les exos proposés par Magalie dans son commentaire (charlé dans le temps avec GC et CC en avance ou retard) me semblent très intéressants pour sentir ces subtilités par soi-même.

      De là à maîtriser parfaitement ces techniques, il y a un peu de boulot, c’est sûr 😉
      Laurent Articles récents..Apprenez les ghost notes pour dynamiser vos rythmesMy Profile

  5. Un grand MERCI à MAGALIE pour le boulot clair net et précis

    et super agéable à parcourir ……………..BRAVO MAG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article