Le Groove, qu’est-ce c’est et comment devenir un batteur qui « groove »

Le Groove, qu’est-ce c’est et comment devenir un batteur qui « groove »
Quel note donneriez-vous à cet article ?

Qu’est-ce que le Groove ?

crédit photo © thebadastronomer

Dans le milieu de la musique il est commun d’entendre :

Ce batteur (ou bassiste) groove à mort, c’est un réél plaisir de jouer avec lui.

Alors même que la définition du groove n’est pas facile à donner, chaque musicien a sa propre interprétation du groove.

 

Définition du groove

D’après wikipédia, en résumé, le groove c’est :

Le groove peut se définir aussi par un jeu rythmique orchestral autour du tempo : composé de notes brillantes (la caisse claire et les notes en bascule aigües de la basse ou de la contrebasse) jouées toujours en attaque avant [ou après] la pulsation […]. En jouant « groove » autour du tempo et non mécaniquement dans le tempo, l’avantage est de compenser le caractère répétitif des séquences rythmiques en leur donnant un effet dansant et hypnotique à l’auditeur […].

Le groove, chez les musiciens, donne un « état » indéfinissable de la musique, qui peut signifier un moment un peu « magique », de grâce, où celle-ci « décolle » rythmiquement[…].

 

Mais la version anglaise de wikipédia va un peu plus loin :

Le groove est le ressenti d’un rythme « propulseur » ou le sentiment d’un « swing » (littéralement « balancement ») créé par l’interaction des musiciens de la partie rythmique d’un groupe (batterie, basse, guitare et clavier).

 

Ben nous voilà bien avancé ! Mais bon, un peu plus loin on nous met sur une piste :

Le mot [groove] est souvent utilisé pour décrire l’aspect d’une musique particulière qui donnerait envie de bouger, danser ou « groover ».

 

Donc en résumé, mon interprétation est la suivante : une musique « groove » quand on a envie de bouger dessus, un batteur « groove » lorsque instinctivement on a envie de balancer la tête ou taper du pied sur son rythme.

Pour avoir une idée, je vous conseille de (ré)écouter quelques titres de James Brown, pour avoir une bonne illustration de morceaux qui groovent.

 

Le Groove à travers les styles musicaux

Le notion de groove a probablement décollé avec le funk (James Brown et ses batteurs  Clyde Stubblefield and Jabo Starks), on a d’ailleur vue apparaitre le terme de musique « funky », pour décrire ces morceaux entrainants.

On peut retrouver cette notion de groove dans un peu tous les styles musicaux, souvent sous le synonyme de « swing » dans le jazz, de « flow » dans le milieu du hip-hop et « riddim » dans le reggae.

On trouve aussi la notion de « groove metal » comme illustré par Pantera avec ce que le

crédits photo © PruittAllen

chanteur Phil Anselmo appèle le « power groove« , un tempo  basé sur l’utilisation de riffs thrash mid-tempo et accords de puissance désaccordées joués avec de lourdes syncopes.

Au final, le groove est présent quasi tout style musical, c’est un « état » ou un « point » que de nombreux groupes cherchent à atteindre, pour leur plaisir, et le plaisir de ceux qui les écoutent.

 

Mais alors comment on groove ?

Là encore difficile question !

Je dirais que pour « groover » il est préférable de jouer « à côté du temps », on peut jouer soit en « avance sur le temps », soit « en retard sur le temps », mais ceci de façon très régulière. Tout comme on peut ajouter des syncopes , ghost notes juste avant/après le temps pour dynamiser un « poum-poum-tchak » un peu trop plan-plan

Donc, à mon sens, il est essentiel d’avoir un rythme de base très solide pour pouvoir ensuite jouer autour.

Wow ! Mais Magalie, du coup il faut que je sois un super-cador en batterie avant de commencer à faire « groover » ma musique.

Et non, pas nécessairement, le « groove » n’est pas lié à une technique très complexe, mais plutôt à une grande régularité rythmique. Donc il possible de « groover » sur des patterns très simples.

D’ailleurs à chaque fois que je me retrouve à « ressentir » la musique, secouer la tête instinctivement sans penser à ce que je dois faire, je sais que je suis « dans le groove ».

 

En conclusion

Le groove, c’est

  • un état, provoqué par une forme d’harmonie rythmique
  • quelque chose qui donne envie de danser, bouger, même à ceux qui ne savent pas danser
  • un effet galvanisant pour le batteur/groupe, vu qu’on a l’impression d’être dans un truc plus « grand » que ce que chacun est en train de jouer
  • peut se ressentir aussi au niveau débutant
  • nécessite une bonne régularité rythmique pour pouvoir en jouer.


Voilà, c’était mon interprétation du « groove ».

Je me souviens que la première fois que j’ai ressenti cet état de groove, sur ma batterie à la maison, c’était un peu irréel, et vraiment grisant. Et depuis c’est clairement un des aspects que je recherche en permanence lorsque je joue, parce que c’est dans ces moments là que je m’éclate le plus !

Je suis persuadée qu’un batteur qui a un bon groove, aura plus de chance de trouver un groupe, qu’un batteur avec un gros bagages technique mais qui ne groove pas.

 

D’ailleurs comme petite histoire,  j’aime bien me rappeler celle de Phil Rudd, le premier batteur de AC/DC qui s’est fait congédier. En fait, il n’a pas une technique époustouflante, mais il a la particularité de jouer un tout petit peu avant le temps. Son remplaçant Chris Slade a d’ailleurs avoué , juste avant le retour de Phil Rudd, ne pas pouvoir reproduire le « son Phil Rudd » qui représente la signature rythmique d’AC/DC.

 

Si vous aussi avez déjà fait l’expérience d’un moment groove, vous pouvez vous aussi me décrire dans les commentaires dans quelles circonstances cela vous est arrivé.

 



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

le groove, comment devenir un bon batteur, groove batterie, groove definition, comment devenir un grand batteur, groove en musique, Batteur Feeling, definition c\est quoi un batteur, cest quoi le groove dans la batterie, technique pour groover en groupe,

13 réflexions au sujet de « Le Groove, qu’est-ce c’est et comment devenir un batteur qui « groove » »

  1. J’adore ta description du groove. Je pense aussi que tout vient d’un état interne (émotions, planage, envie fébrile de jouer/partager, etc.) ! Et c’est là qu’on vit les moments les plus intenses de sa vie !
    Je vis quelque chose de très comparable à certains moments, quand j’accompagne des gens à réaliser leurs objectifs (en coaching). En particulier quand la personne a réussi à faire quelque chose dont elle se sentait incapable avant, ou bien qu’elle prend soudainement conscience de quelque chose de nouveau, et que je peux voir une pétillance dans ses yeux !! (Tiens ! Ca me rappelle un grand musicien… Un certain Benjamin Zander…)

    J’ai aussi expérimenté un « moment groove » il y a bien longtemps, quand je jouais du piano, avec 2-3 morceaux bien particuliers… C’est peut-être pour ça (et pour les côtés artistiques et créatifs) que j’ai envie de me remettre au piano, et que je vais en acheter un bientôt… 🙂

    • Salut Renaud,

      merci pour ton commentaire, je te souhaite plein d’autre moment « groove » dans ta vie.

  2. Bonjour Magalie,

    Je découvre ton blog et je dois dire que j’ai beaucoup apprécié cet article.
    J’aimerais rajouter que le groove à mes yeux fait vivre la musique. Une musique bien carrée peut être très jolie, mais avec un bon groove, elle provoque d’autre sensations et d’autres envies.
    En tant que saxophoniste, j’avoue qu’un bon groove porte le musicien et le pousse à s’exprimer comme il ne le ferait pas sans lui…

    Fabrice

    • Bonjour Fabrice,

      et merci d’être passé sur mon blog. Ce que tu dis sur le groove, c’est tout à fait ce dont je voulais parler, ravie d’avoir pu « résonner ».
      Je constate que beaucoup de méthodes se focalisent énormément sur la technique, mais à se fixer sur la technique on peut parfois en oublier la musique ;-), surtout lorsqu’on débute.

      A bientôt !

  3. Bonjour Magalie,
    Bravo pour cet article très intéressant sur le groove 🙂
    J’adhère complétement à cette idée que ‘ce petit décalage’ amène des sensations et des émotions complémentaires, et c’est d’ailleurs valable pour tous les instruments ! (j’ai longtemps joué de la guitare et du saxophone )
    Je pratique actuellement la peinture et là aussi, je trouve que c’est ce décalage entre la réalité et la vision de l’artiste qui amène force et émotion.
    Bonne continuation,
    Jean-Yves

    • Bonjour Jean-Yves et bienvenue sur mon blog !

      je suis contente que tu es apprécié ma définition du groove. C’est vrai que c’est un aspect que l’on peut retrouver dans toute les disciplines artistiques, mais pas seulement 😉 !
      Je me suis déjà retrouvée à « groover » au guidon de ma moto 🙂

      a bientôt !

  4. Ping : Trouver un groupe pour jouer de la batterie

  5. Je pense que pour développer le sens du groove il faut travailler virtuellement avec de bon musicien à partir de cd ou mieux des disques de sample de bassistes ou percussionniste. Travailler avec des bons musiciens pour un debutant c est quasiment impossible. Autrefois les musiciens en devenir , utilisaient des vinyle pour apprendre à jouer inconsciemment il développait un feeling (groove) exceptionnel. Aujourd’hui il est possible de trouver des cd de sample de bassiste comme marcus Miller joue avec de tel musicien c est 100 plus efficace que de jouer avec un métronome car c est de la musique. Je constate que très peu de gens connaissent l existence de ce type de document sonore pour travailler leur instrument.

    Jean marc Bontemps
    Île de la reunion
    Jean marc Bontemps Articles récents..Diffuser de la video live via internetMy Profile

  6. Bonsoir Jean-Marc,

    Aurais-tu un site ou on peut trouver ce type de source ? J’utilise énormément de morceau en « drumless » (mais le catalogue est un peu pauvre…) pour travailler mais je suis preneur de tes sources pour continuer à progresser et je suis en effet un partisan du jeu avec d’autres instruments et pas seulement un « click » qui finit par résonner tout le temps dans la tête :p

    François

    • Salut François,

      pour les drumless, j’en ai trouvé par le biais de forums, faut chercher, certains ont des sections dédiées.

      Magalie

  7. Magalie,

    J’en ai déjà un joli catalogue et j’ai même quelques partitions associées. C’est génial pour bosser et je m’éclate à me prendre pour le batteur de Muse ou Queen 😀 J’ai également télécharger des tas de sources sur le site de « Vic Firth » notamment du Billy Cobham qui est un tueur c’est fou mais avec la musique et la partition ça donne envie de bosser pour approcher ce genre de groove…

    Je suis par contre intéressé par les sources citées par Jean-Marc ça doit être un poil différent je pense que les « drumless ».

    Bonne soirée.

    François

  8. lolll le groove est quelque chose de tres important sa envoi du tonus encors a la musique et aussi au gens qui l.ecoute alors c.est element tres important faux savoir le faire juste au moment propise et le tour est jouer pour une ambiance parfaite quoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article