La coordination à la batterie, pourquoi c’est si difficile ? le secret pour s’en sortir

La coordination à la batterie, pourquoi c’est si difficile ?

Savez-vous bien coordonner vos membres?

Lorsqu’on déchiffre un nouveau morceau, il arrive parfois qu’on s’emmêle les pinceaux entre les mains et les pieds.

Pour jouer de la batterie, il faut plus de coordination que pour n’importe quel autre instrument. Pour jouer de la batterie, vous devez jouer de la ride d’une main, pendant que l’autre main joue un autre motif rythmique, tandis que le pied droit joue de la grosse caisse et que le pied gauche joue encore autre chose au charleston.

En plus, vous devez être capable de penser à ce que vous êtes en train de jouer, et souvent, simultanément, de lire la partition.

Si vous y réfléchissez bien, un batteur fait en même temps 6 actions différentes. Mais parce qu’on se réfère souvent à la coordination des 4 membres, ne rendons pas les choses plus difficiles ! Gardons ce terme.

En somme, les batteurs ont vraiment besoin d’avoir une meilleur coordination que n’importe quel autre musicien, mais aussi difficile que cela puisse paraitre, cela n’est pas si difficile à apprendre si vous connaissez le secret.

Commençons d’abord par un exercice de coordination des 4 membres :

Un exercice basique de coordination des quatre membres

L’exercice suivant présuppose que vous savez comment jouer des croches et doubles-croches. Si ça n’est pas le cas, référerez vous à l’article sur la notation rythmique et les rudiments.

Cet exercice est plus facile à jouer si vous êtes devant votre batterie, mais si ça n’est pas le cas, une simple chaise et des baguettes (ou des stylos !) feront l’affaire. Si vous utilisez une chaise, utilisez le pied droit de la chaise comme cymbale et le pied gauche de la chaise comme caisse claire. Taper de votre pied droit sur le sol pour la grosse caisse et de votre pied gauche pour le charleston.

Vous y êtes ? C’est parti !

Savez-vous jongler avec votre batterie ?

Commencez par jouer des noires de votre pied droit (à la grosse caisse).Pendant que votre pied droit enchaine les noires, ajouter toutes les croches au pied gauche. C’est de la coordination-2-membres. Jusque là, facile !

Maintenant que vos deux pieds tournent, jouez des triplets de croches à la main gauche. C’est de la coordination-3-membres.

Et c’est là que ça se complique, maintenant jouez les doubles-croches de la main droite tout en continuant à garder les différents rythmes avec les autres membres. Bravo ! c’est de la coordination-4-membres.

Écoutez attentivement chaque partie jouée par un de vos membres sans vous arrêter de jouer, et vous obtenez de la coordination de niveau 5. Lisez un livre en même temps (pour simuler la lecture d’une partition) et vous voilà à une coordination de niveau 6 !!!

Découpez-le en petits morceaux

Comment couper un problème en petits morceaux ?

Ce que nous venons juste de faire – ou du moins avons essayé – c’était de jouer un « exercice de coordination basique » à la batterie. Bien que je le considère comme un exercice de coordination basique, il s’agit en fait d’un motif polyrythmique qui vous a fait jouer 1 contre 2 contre 3 contre 4 membres, tout ça en même temps. Si vous ne l’avez jamais fait auparavant, cela a pu s’avérer assez difficile.

La meilleure approche face à un problème de coordination de ce genre, est de le découper en plusieurs unités et de s’entrainer à les jouer séparément. La manière la plus efficace que j’ai trouvé pour y arriver, est suivre 15 étapes.

Alors, à chaque fois que vous êtes confronté à un problème difficile de coordination des 4 membres, voilà le secret pour le découper en petits morceaux plus digestes.

Les 15 étapes secrètes pour dompter votre coordination

  1. MD
  2. MG
  3. PD
  4. PG
  5. MD & MG
  6. MD & PD
  7. MD & PG
  8. MG & PD
  9. MG & PG
  10. PD & PG
  11. MD & MG & PD
  12. MD & MG & PG
  13. MD & PD & PG
  14. MG & PD & PG
  15. MD & MG & PD & PG

Et si vous ne l’avez pas encore deviné, la clé de déchiffrage est la suivante :

  • MD = Main Droite
  • MG = Main Gauche
  • PD = Pied Droit
  • PG = Pied Gauche

Commen appliquer les 15 étapes

Nous allons appliquer les 15 étapes précédentes à l’exercice de coordination basique des 4 membres.

Souvenez-vous :

  • Pied Droit = toutes les noires
  • Pied Gauche =  les croches
  • Main Gauche  = des triplets de croches
  • Main Droite = doubles-croches.

Voilà comment vous devez appliquer les 15 étapes à cet exercice :

  1. Jouez uniquement la partie Main Droite (toutes les doubles-croches)
  2. Jouez uniquement la partie Main Gauche (tous les triplets de croches)
  3. Jouez uniquement la partie Pied Droit (toutes les noires)
  4. Jouez uniquement la partie Pied Gauche (toutes les croches)
  5. Jouez les parties Main Droite et Main Gauche ensembles
  6. Jouez les parties Main Droite et Pied Droite ensembles
  7. Jouez les partes Main Droite et Pied Gauche ensembles
  8. Jouez les partie Main Gauche et Pied Droit ensembles
  9. Jouez les parties Main Gauche et Pied Gauche ensembles
  10. Jouez les parties Pied Droit et Pied Gauche ensembles
  11. Jouez les parties Main Droite, Main Gauche et Pied Droit ensembles
  12. Jouez les parties Main Droite, Main Gauche et Pied Gauche ensembles
  13. Jouez les parties Main Droite, Pied Droit et Pied Gauche ensembles
  14. Jouez les parties Main Gauche, Pied Droit et Pied Gauche ensembles
  15. Vous devriez maintenant être capable de jours les 4 membres ensembles

Pour que cette méthode des 15 étapes soit efficace, vous devez jouez chaque étape jusqu’à ce que soit facile et naturel. Et seulement ensuite vous devez passer à l’étape suivante.

En pratiquant chaque partie en suivant les 15 combinaisons, vous ne devriez pas avoir de difficulté à conquérir n’importe quel motif de coordination-4-membres sur votre batterie.

Maintenant essayer d’appliquer cette méthode de 15 étapes au prochain motif rythmique qui vous pose problème et voyez de vous même si elle est efficace.

Pour aller plus loin sur la voie de la coordination, je recommande les livres suivants :

Copyright  TigerBill.com. Tous droits réservés
Traduit avec l’aimable autorisation de Tiger Bill Meligari
crédits photos ©Marc Dobson, freedigitalphotos.net

 

Cet article est une traduction de cet article et de sa 2ème partie de Tiger Bill Meligari que j’ai trouvé vraiment très intéressant et que j’ai voulu partager avec vous. Il explique comment découper simplement un rythme qui parait compliqué en petits morceaux indépendants afin de le jouer en entier.


Comment appréhendez-vous la coordination à la batterie ? Est-ce que cet article vous a aisé ? Faites-moi part de vos réflexions dans les commentaires ci dessous.

Il n’y a pas qu’une seule façon de concevoir la coordination, je serais ravie de connaitre la votre



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

coordination batterie, comment obtenir des coordinations sur la batterie ?, batterie exercice de synchronisation des bras, comment se de coordonner batterie, coordination sur la batterie, courdination des menbres a la batterie, exercices coordination batterie, exercices de coordination de la batterie, jonglage baguette batterie,

27 réflexions au sujet de « La coordination à la batterie, pourquoi c’est si difficile ? le secret pour s’en sortir »

  1. Slt, j’ai un petit problème de compréhension; où est l’exercice? je vois les explications mais pas l’exercice ou alors j’ai dû sauter quelque chose?

  2. Ben tout est dans le texte non ? Il y’a un passage ou chaque membre joue quoi et ensuite il faut mélanger les membres… C’est vraiment ardu à faire ! Je vais m’y pencher mais pas trop la terre est basse.

    J’te jure cette quinzaine va nous épuiser les neurones, les bras et les jambes ! Attention aux tendinites.

    Francois

    • Tout à fait François,

      pour rappel Euloge :
      Pied Droit = toutes les noires
      Pied Gauche = les croches
      Main Gauche = des triolets de croches
      Main Droite = doubles-croches.

      « J’te jure cette quinzaine va nous épuiser les neurones, les bras et les jambes ! Attention aux tendinites. »

      au bout de 15 jours vous allez me demander grâce 😛 !

      précisions : l’exercice doit être joué lentement ! j’veux pas d’histoire de tendinite moué

      • Et l’article du jour il est où ? 😀 Il fallait pas m’habituer a un tel rythme, du coup je mets un peu de pression. Y’a peut être une autre vidéo en préparation :p

        Je vais bosser les exercices de coordination aujourd’hui après un petit echauffement. Comme quoi cette 1ère semaine a été très riche en conseils !

        Bon samedi à tous.

        François

  3. Hannn tu fais dans le suspens en plus ! Genre demain tu as un truc à nous annoncer 🙂 Comment on va dormir ? Tu nous ménage pas du tout toi. Une surprise ? Trop cool j’adore ça. Vivement demain alors.

    François

  4. Bonjour Marsue,
    exercice difficile! comme ça, de tête, je commencerai par battre les triolets de croches (triplets) pour ensuite intercaler les doubles croches, le 3 pour 4 (ou 3 contre 4) la grosse difficulté dans cette polyrythmie, puis j’ajouterai les croches au pied gauche et enfin les noires au pied droit.
    Comme tu le proposes par la suite, j’étudierai cette polyrythmie à partir de chacun des membres.

    Le batteur C Vander parle d’indépendance et non de coordination et j’aborde l’étude polyrythmique dans cette optique ( c’est exactement ce que tu exposes, c’est à dire d’apprendre à vivre chaque membre séparément (indépendamment) les uns des autres) en chantant un à un chaque partie.

    Je trouve cet exposé très utile, merci 😉

    • Salut Bertrand,

      je crois que la frontière entre coordination et indépendance est encore un peu flou pour moi, mais je crois que ce genre d’exercice est vraiment à mettre en application dans le cas de polyrythmies.
      Mais bon faut pas sauter les étapes et être patiente, la batterie ca aide à rester humble 😉
      Magalie Derhille Articles récents..Le père noël est en avanceMy Profile

  5. Jolie remarque Bertrand. Christian Vander est un sacré bonhomme pour ce qui est de l’indépendance. J’ai passé quelques heures à l’écouter et à le regarder (je l’ai loupé à Chelles cette année dommage) et il a une approche musicale très riche et très intéressante.

    Pour découvrir je vous conseille le visionage de cette vidéo du groupe Magma.

    http://www.youtube.com/watch?v=61cIieQOdac

    François

  6. A tous,

    Si vous êtes intéressé j’ai la méthode de Marco Minneman en PDF et c’est chaud chaud chaud 🙂

    N’hésitez pas.

    François

    • Salut François !

      Je bloque un peu sur la désynchronisation et la coordination, si tu as toujours ma méthode Minnemann en PDF, je suis preneur !

      Merci !

      Got.

  7. Ping : Comment travailler les accents en double-croches à la batterie en vidéo

  8. slt
    Je ne sais pas si mon message correspond a votre site.
    mais voilà
    j ai un problème avec mon batteur il est persuadé qu il doit suivre les musiciens au niveau tempo et que si les musiciens accéléré il doit accélérer sauf erreur de ma part il me semble qu il est le gardien du temps dans le groupe et qu il doit assurer le bon tempo!! avez vous des documents ou un site de référence qui parle de ce sujet et avec le lequel je pourrais en débattre avec lui.
    Merci zeph.

  9. Hello Zeph et bienvenu par ici !

    « le rôle du batteur au sein du groupe », ca pourrait être un sujet de philo au bac en juin 😉
    Traditionnellement c’est vrai qu’on dit que le batteur est le gardien du temps, c’est sur lui que s’appuie le groupe, lorsque les guitares s’enflamment et que le chant monte crescendo, la batterie c’est le phare dans la tempête qui permet de repérer le « 1 », le premier temps de la mesure sur lequel tout le monde se remet.

    Et c’est aussi ma perception du rôle du batteur,par contre je ne connais pas de document qui « démontre » ou « prouve » cela …

    Alors plutôt que d’essayer de lui démontrer qu’il est dans le faux, je te conseille plutôt de lui demander quel est son point de vue, « qu’est qu’apporte un batteur à un groupe, à leur musique ?  » de comparer son point de vue avec celui des autres membres du groupe, et de voir les « points de convergence ».

    Ensuite il faut savoir qu’aujourd’hui la plupart des groupes (donc des batteurs), jouent au clic, surtout en studio pour les enregistrements, mais aussi en concert (pour synchroniser les effets lumineux et feux d’artifices, je pense à Coldplay, Metallica, Muse …)

    Mais attention, jouer « régulier », ne pas accélérer, c’est sans doute l’un des aspects les plus difficiles à maitriser à la batterie. Tous les batteurs que je connais ont/ont eu tendance a accélérer notamment après des parties difficiles. Donc même si ton batteur est d’accord pour ne plus accélérer, ca peut prendre un peu de temps et sans doute du travail pour arriver à avoir un tempo en béton !

    Voilà, je ne sais pas si ca t’aide vraiment … mais repasse nous voir pour nous tenir au courant ! D’autres lecteurs auront peut-être d’autres conseils à te donner.

    • Bonjour Mattina,

      Je rejoins Magalie sur cette histoire de « gardien du temps » c’est quelque chose de crucial et peu de groupe peuvent se vanter d’avoir toujours le bon tempo lorsque le morceau déroule !

      J’ai assisté à bon nombre de concert de « petits » groupes qui n’avait pas justement ce batteur et ça en devenait vraiment difficile à force entre l’accélération et les ralentissements incessants…

      J’ai mon petit avis la dessus et il n’engage que moi…

      Tout d’abord il faut être à l’écoute les uns des autres et c’est important de ne pas s’oublier pour autant d’ailleurs le bon batteur a cette faculté, jouer son tempo et écouter les autres. Après la limite c’est de faire abstraction des mouvements de rythme des autres… Le batteur doit être, avec le bassiste la couche rythmique qui ne bouge pas quoi qu’il arrive !

      Le second et dernier conseil c’est ce bon vieux métronome ! Et oui ça peut paraître tout con mais c’est essentiel, même en groupe ! Le meilleur groupe du monde (il existe ?) ne peut pas sans un savant mélange de technique aujourd’hui laisser le tempo de coté… Ils sont nombreux à avoir un « pad » pour taper le tempo pour que le reste du groupe soit en accord avec eux… Et je ne parle même pas des musiciens qui ont le click dans les oreilles en plus de leur retour pour atteindre une perfection rythmique qui ne laisse pas place au hasard…

      Maintenant tout ça est un peu « perfectionniste » mais je pense que ces 2 conseils sont cruciaux pour bien avancé en groupe et je peux te dire que le métronome c’est bon pour tout le monde et pas que pour le batteur qui a naturellement, selon son prof, déjà beaucoup travaillé avec la présence de ce click :p

      François

      • Bonjour a tous
        super
        merci pour votre attention
        je suis ravi de vos réponses qui vont nous permettre d avancer !
        encore une fois un grand merci
        félicitation pour le site
        a bientôt
        musicalement
        zeph

  10. Merci Magali de nous avoir partagé cet article !
    Ce sont de très bonnes astuces pour pouvoir progresser.

    J’ai un petit soucis avec la partie Pied Gauche avec le charley. Si j’ai bien suivi , on joue les croches avec le pied gauche. Et je me demandais, est-ce que c’est en s’appuyant sur le talon sur la pédale du Charley que l’on joue les croches ? Ou avec la pointe du pied ?
    Une question un peu « bête » peut-être ?!

    Merci d’avance pour vos réponses.

    Et encore merci Magali pour ton esprit de partage sur ton blog !!
    Tu nous aides beaucoup !

    • Hello Marie,

      bon j’arrive un peu après la bataille, mais en fait il n’y a pas de bonne réponse à ta question, c’est une question de confort pour toi, essaie les deux techniques, et voit laquelle marche le mieux pour toi (talon levé ou pied à plat).

      J’ai déjà remarqué dans mon jeu qu’à des tempos lents, je peux jouer pied à plat, uniquement en articulant la cheville, mais à vitesses plus élevées mon talon à tendance à se lever et du coup la frappe vient plutôt d’un mouvement de jambe vers le bas …

      Pour l’exo en question, en fait il est décrit pour pouvoir être joué partout, sans batterie … mais les étapes sont très importantes, il faut vraiment être très à l’aise dans une étape, jouer sans y penser, avant de passer à la suivante, sinon ça ne sert pas vraiment à quelque chose si ce n’est à se frustrer et à pester
      Magalie Articles récents..Comment jouer un reggae sur du Bob Marley en partant de rien grâce au « one-drop »My Profile

  11. Bonjour Marie,

    Il n’y a pas de question bête loin de là ! Au contraire prendre une bonne habitude peut souvent aider à mieux jouer crois moi 🙂

    Pour ma part je dirais que la position des pieds doit être identique. Si tu joues talon posé à la grosse caisse tu dois normalement jouer de la même façon avec le pied gauche. Tout ça est une question d’équilibre de ton corps. Tu vas « tordre » un peu ton bassin si tu joues avec le talon levé à droite et le pied à plat à gauche. Il faut que tout ça soit le plus naturel possible. D’ailleurs si tu poses la question c’est que tu as un doute et donc que ça ne l’est pas naturel 🙂 J’ai bon ?

    Alors essaie en jouant le pied gauche avec la même technique que le pied droit et ça devrait aller ! Parole de batteur 😀

    Bonne journée

    François

    • Merci beaucoup Magali et François pour vos réponses.

      Effectivement François, j’ai tendance à ne pas poser le pied de la même façon à la grosse caisse, et à la charley, d’où déséquilibre de mon corps comme tu l’as expliqué dans ta réponse.
      Je vais donc veiller à poser mes pieds de la même manière des 2 côtés.

      Magali, j’ai aussi le même souci que toi, selon la vitesse de frappe, lente ou rapide.

      Encore merci beaucoup pour votre aide à tous les deux !!

      Je vous tiendrai au courant de mes progrès. 😉

      A très bientôt !

      • Bonne nouvelle Marie,
        En fait « notre problème » (du pied qui se lève plus on va vite) n’est pas un problème ! J’ai demandé hier à mon prof, et il dit que c’est normal ;-).

        A basse vitesse, c’est mieux de jouer à plat, c’est moins fatiguant, on a plus de contrôle (genre le one drop à 70 bpm, c’est largement jouable), mais à grande vitesse, la cheville ne peut pas suivre, ca devient plus un mouvement de la jambe, et du coup le talon se lève pour faciliter le mouvement :-O

        Je crois que j’avais vu une vidéo de Jojo Mayer qui expliquait un peu ça aussi 😉

        Ah oui, et pour cette histoire de déséquilibre, il m’a parlé de tabouret « selle de cheval », du coup ca devient possible de se poser seulement sur le siège sans trop prendre appui sur les pieds, pratique si les rythmes pied droit / pied gauche ne tombent pas en même temps (imagine que tu doives jouer un rythme ou les deux pieds sont levés en même temps (grosse caisse + ouverture de charlé 😉 )
        Magalie Articles récents..Comment jouer un reggae sur du Bob Marley en partant de rien grâce au « one-drop »My Profile

        • J’ai le même problème aussi d’équilibre mais plus j’avance et plus j’apprends à être en équilibre sur mon siège et non en appui sur mes jambes.

          Car sinon jouer du Charley au pied à la noire ou croche et jouer de la grosse caisse devient vraiment difficille si on cherche à s’appuyer sur l’un ou l’autre pied.

          Par contre, pas sûr qu’un siège type moto ou selle de cheval soit nécessaire pour cela.

  12. La position sur le siège est importante aussi, je crois qu’il ne faut pas être assis au milieu du siège comme si on allait boire une bonne bière mais plutôt en bout de siège sur les « os du cul ». C’est un prof qui m’a parlé de ça et j’essaie tant bien que mal d’adapter ça avec un dos bien droit et les pieds posés de la même façon, ça devient de l’acrobatie parfois 🙂

    François

  13. Encore un article super intéressant, mais j’ai un beug… Quand on dit tous les triplets de croches. (&1&2&3&4) je dois jouer sur le (&) entre le 1 et le 2, et ensuite sur le (3) ? merci d’avance.

    • Et bien non, c’est là qu’est la difficulté !

      Dans un temps on fait rentrer 2 croches, mais on fait rentrer 3 triplets de croches (qu’on compte « tri-o-let », ou « 1-tri-plet 2-tri-plet … »

      Du coup les coups de triplets tombent entre les coups de croches, puisque une croche de triplet vaut 1/3 de noire et un croche normale vaut 1/2 noire, et c’est là que le cerveau disjoncte en général, j’ai essayé de mettre ça sur un petit croquis :

      Indépendance 3 contre 2
      Magalie Articles récents..Les 3 méthodes d’enregistrement pour un cover de batterie acoustiqueMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article