jouer de la batterie en groupe : les 5 fausses excuses !

crédits photos : Christophe CUSSAT-BLANC

crédits photos : Christophe CUSSAT-BLANC

J’en entends d’ici, oui, j’aimerai bien jouer de la batterie en groupe, oui mais « je connais personne », on n’a pas de bassiste, chanteur, clavieriste, clarinetiste …

Tata ta taaaaa, et si tout ça, ça n’était que des excuses bidon pour ne pas se lancer ? Et des guitaristes qui cherchent un batteur, il y en a à la pelles !

« Oui, mais on n’a jamais vu de groupe avec seulement une batterie et une guitare », ils nous faut un bassiste, un chanteur, un clavieriste, un clarinetiste, … »

Tiens donc ! Et si je vous disait le contraire ! Bref, est-ce qu’on ne serait pas entrain de se raconter des histoires pour ne pas jouer en groupe 😛 !

On croit souvent qu’il faut être super fort pour commencer à jouer en groupe, et donc il y a des apprentis batteurs qui se terrent des années dans leur cave en attendant d’avoir un niveau suffisant.

Mais c’est surtout pour une autre raison qu’ils ne s’avouent souvent pas : il ont juste la frousse. Et il s’inventent tout un tas d’excuses pour ne pas s’y essayer !

Revisitons, le top 5 des raisons bidon pour ne pas commencer à jouer en groupe dès demain !

1- J’ai pas le niveau pour jouer de la batterie en groupe

Pour jouer en groupe, il n’y a pas de niveau idéal. Le meilleur niveau c’est celui que vous avez lorsque vous commencez à jouer en groupe !

Pas besoin d'un super niveau pour jouer de la batterie en groupe !

Pas besoin d’un super niveau pour jouer de la batterie en groupe !

De toute façon le fait de jouer en groupe, ça va vous pousser vers le haut.

Besoin d’être carré dans le tempo, de bosser de nouveau morceaux, de fil en aiguille on étoffe son panel de fills.

Sans parler du plaisir de jouer de la musique « live » avec d’autres musiciens ! Le groove, ça, ça ne s’invente pas !

Même en jouant des covers, vous n’aurez jamais le même kiff qu’un bon jam avec vos potes zicos.

Mais attention tout de même de jouer avec des personnes qui ont :

  • à peu près le même niveau que vous, si l’écart est trop grand, ca va finir par en gonfler l’un ou l’autre
  • à peu près les même goûts musicaux : même si au début tout le monde il est beau et veut faire des efforts pour se plonger dans un univers musical différent du sien, à la longue, ça gave de devoir bosser des morceaux qu’on n’apprécie pas plus que ça. Faut que ça reste un plaisir tout de même !

Et si ça ne colle pas avec le premier groupe, aucun problème, cherchez vous un autre groupe … L’aventure en vaut largement le coup 🙂 !

2- Je ne connais pas d’autre musicien pour jouer de la musique en groupe

Et bien alors, c’est le moment de se bouger !

Mettez des annonces chez les assoces de musique dans votre coin, chez le boulanger, dans les petites annonces du journal local, le plus efficaces étant de cibler les cours de

20863570 - search a job. concept of recruitment. newspaper with empty frame. 3d

Recherchez activement les membres de votre prochain groupe

musique de l’instrument qui vous manque dans votre groupe : basse, saxo, triangle

vous verrez à quelle vitesse vous allez recevoir des réponses ! Le batteur c’est toujours celui qui manque dans un groupe. Les guitaristes en cherchent tout le temps.

C’est d’ailleurs de cette manière que j’ai trouvé les membres de mon groupe. J’ai mis une petite annonce sur l’Intranet du boulot : « Batteur cherche groupe », et 3 jours plus tard mon bassiste me contactait !

3- Il nous manque un bassiste, chanteur, clavieriste, clarinettiste, ….

Et alors ! Vous n’allez pas attendre d’être un big band pou vous y mettre.

Saviez-vous que :

– le groupe #1 au japon, est un groupe français (dont on ne parle pas vraiment en France, fort bizarrement) composé uniquement d’un guitariste et d’un batteur ?

– qu’on peut faire du rock à 2 simplement avec un bassiste et un batteur ?

– et qu’on peut faire (beaucoup!) de bruit avec seulement une basse et une batterie  ?

Dans l’ordre :

  • Inspector Clouzo : Guitare et batterie, n°1 au Japon

  • Two Gallants – Un batteur et un guitariste

  • Royal Blood : Un bassiste et un batteur, du bruit !

Bref plus d’excuse, et si vous n’avez pas de chanteur, c’est soi l’un ou l’autre qui si colle (et oui, certains batteurs chantent !). Ou alors vous jouez de l’instrumental.

Au fil du temps, votre groupe croisera la route d’autres musiciens qui pourront venir étoffer vos morceaux.

4- J’habite à Beld-Paumé-Sur-Trouville et il n’y a personne ici pour faire de la musique avec moi

Ce qui aurait pu être un handicap il y a 20 ans, ne l’est plus aujourd’hui. Internet permet de rassembler les gens malgré les kilomètres.

Des plateformes spéciales, des forum, des blogs pour mettre en relations de musiciens qui cherchent à compléter leur formation, ou simplement se joindre à des événements ponctuels pour collaborer avec d’autres musiciens.

  • CoverWithMe : Pour faire des covers avec des musiciens du monde entier, ou à côté de chez vous
  • zikinf.fr : easyzic, audiofanzine : sites de petites annonces pour trouver des musiciens près de chez vous
  • Mupiz : un site de mise en relations de musiciens
  • leboncoin, facebook : quelques petites recherches, et vous trouverez peut-être chaussure à votre pied près de chez vous.

5 – J’ai déjà pas le temps de faire de la batterie, alors encore moins de jouer en groupe !

En fait quand on joue en groupe, on progresse beaucoup plus vite, on joue beaucoup plus souvent, on apprend à être beaucoup moins perfectionniste (il vaut mieux avoir un Jouer en grouperythme carré, qu’envoyer des fills de la mort avec un tempo qui fluctue, et la plupart du temps, les autres musiciens s’en cognent du solo d’enfer que vous avez passé le week-end à bosser, si vous accélerez ou ralentissez tout le temps !).

Pour jouer en groupe, il vaut mieux savoir jouer le rythme principal du morceau, enchainer les grandes parties, que savoir jouer le breaks ici, là, que le batteur du groupe fait à ce moment là. Bref, en groupe, on va plus souvent à la fin des morceaux, même s’ils ne sont pas joués parfaitement comme les groupes originaux.

Voilà, plus d’excuse ! Je pense avoir réussi à montrer que jouer en groupe est à la portée de tout le monde !

Qu’est-ce qui vous bloque encore ? Dites-le moi dans les commentaires, je suis sure qu’ils existe des solutions qu’on trouvera ensemble.

crédits photos : Christophe CUSSAT-BLANC, maxxyustas / 123RF Banque d’images



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


23 réflexions au sujet de « jouer de la batterie en groupe : les 5 fausses excuses ! »

  1. D’accord à 100%.
    Le plus simple est de s’inscrire dans une école de musique, chaque école a maintenant un atelier rock où jazz où autre. Et des écoles de musique il y en a partout. Perso j’ai repris la batterie à ma retraite, après un arrêt de …40 ans!
    je me suis inscrit à un atelier rock à l’école de musique de mon village -2000 habitants- et ça roule, j’ai retrouvé mes sensations d’ado!

  2. Ce qui me bloque c’est plutôt le stress et la culture musicale. Je n’ai pas particulièrement de connaissance en matière de musique. Mon trip, c’est de jouer un morceau que j’apprécie. Mais le plus souvent je suis incapable de décrire le genre musical, ou de citer les noms des musiciens.

    Ce ne sont pas des excuses, je sais 🙂

    Je vais me lancer oui :p

    • pour les stress, lis bien les commentaires en dessous.
      Quand on se lance, on se met tout seul la pression. Mais souvent les autres n’en attendent même pas le quart de ce qu’on s’imagine devoir faire !
      Et la culture musicale … tu dois bien avoir des groupe de prédilection … des albums de référence …
      Comment tu trouves la musique qui te fais vibrer ?
      Bon ben voilà ,c’est ça « ta culture » musicale …

      Ensuite « yapluka » trouver d’autres personnes qui ont la même (ou proche)

      Et tinquiète pas … en groupe, ta culture musicale s’élargie forcément sous l’influence des goûts des autres musiciens.

  3. Bonjour,
    Je suis d’accord avec le principe.
    Je me suis longtemps donné un tas d’excuses avant de me lancer avec un groupe.
    Je me suis toujours dis , j’ai pas le niveau, je vais passer pour une andouille devant les autres, etc ..
    Je me suis lancé par hasard, par une connaissance interposée, avec un groupe composés de musiciens étant beaucoup plus jeune que moi, et jouant un style de musique que j’écoutait de temps en temps mais sans plus.
    Au final , j’avais largement le niveau pour jouer avec eux.et mes progrès ont été vraiment conséquents en très peu de temps
    Depuis j’ai changé de groupe pour aller avec des personnes plus dans ma tranche d’age, et ayant des goûts musicaux plus proche des miens, mais je ne saurais que recommander l ‘expérience.
    La musique est faite pour etre partagée et jouer avec d’autre musiciens ça vaut vraiment le coup !

    Stéphane

  4. Excellent article !!!
    Pour ma part, c’est ma femme qui m’a poussée à franchir le pas. J’ai déposé une annonce sur des sites de musique (easysik…) Et j’en ai profité pour contacter des musiciens également. Au début j’avais seulement contact avec un guitariste, puis un chanteur, Et bassiste…
    Aujourd’hui et après 3 répétitions, On s’amuse sur des reprises. Nous n’avons pas forcément le même niveau, Mais on progresse ensemble, c’est tout l’intérêt.
    J’ajoute qu’il est important de fixer les règles dès le départ. Par exemple pour nous, c’est pas de scène, des reprises de tout style selon les goûts de chacun (ça ouvre l’esprit et s culture) Et répétition toutes les 2 ou 3 semaines.

    • tu diras merci à ta femme 😉

      C’est cool que vous ayez des règles dès le départ … nous on galère justement avec la scène.
      Certain veulent en faire, et d’autres pas du tout, ça créé des tensions dans le groupe …

  5. Salut la DRUM COMPANY, j’ai 49 ans,3 ans de batterie à mon actif et 1 an de jeu en groupe, donc petite expérience dans les 2 cas.
    je confirme que je suis passé par ces 5 erreurs et maintenant c’est la régalade à chaque répète, nous sommes 5, 1 chanteuse, 2guitaristes, 1 bassiste et le batteur. A ce jour nous ne faisons que des reprises et c’est bien suffisant pour s’amuser. Pour ma pierre à l’édifice du Beat, le plus important dans le jeu en groupe c’est dans un premier temps mettre un mouchoir sur son orgueil, car en effet on est pas bon, meme si techniquement pour certains la maitrise est là (ce n’était pas mon cas du tout) moi je n’avais que l’envie et un tempo à peu prét carré, ça m’a sauvé, ensuite la seule limite c’est votre imagination, oser, oser, oser, la pratique régulière vous aménera la sérénité et la dextérité, petit à petit vous augmenterai les difficultés, si je n’avais qu’un conseil c’est de démarrer avec des choses simples mais propres et pouvoir les reproduire à chaque répète. Faites vous plaisir et dans un second temps jouez devant du public et des amis et donnez leur du plaisir, n’oubliez pas que vos erreurs il n’y a que vous qui les entendrez. Bon groove à vous, la musique adouci les moeurs et évite la guerre, on en a tous besoin dans ces temps troublés.

    • Les reprises c’est le meilleur moyen de commencer
      ensuite on s’essaie à jouer les reprises « à sa sauce »

      et pis un jour y’en a un qui vient avec un riff, et un autre qui met quelques note de basses dessus, le batteur suit d’un groove, et voilà on compose !!!

  6. excellent cet article Magalie

    je ne connaissais pas les groupes ( à deux musiciens )

    par contre ils utilisent  » quelques effets sonores  » sur les instrus surtout les guitares

    mais c’est bon quand même ………

  7. Bonjour,
    Super intéressant et important pour moi, toutes ces informations et expériences.
    En effet, « jeune » batteur avec 18 mois de cours et …. 63 ans d’âge, je me fais -déjà- plaisir dans ma cave avec des covers mais je sens bien, comme le dit aussi mon prof, qu’il faut aussi passer à autre chose et jouer avec des potes et dans ce cas, sans penser aux partitions.
    Donc on va y songer, disons pour l’hiver prochain.
    Merci !

    • le meilleur moment pour se lancer, c’est « à la rentrée » en septembre, plein de gens se mettent à la musique …
      bonne résolutions, de nouveaux groupes se forment, etc …
      Je t’encourage à commencer à prospecter fin Août début septembre.

  8. J’aimerais bien me lancer mais avec 9 mois d’expérience peu de gens veulent de moi dans leur groupe… C’est bien dommage

    • Il y a sans doute des guitaristes/bassistes qui viennent de se mettre à leur instrument 😉
      Sinon, tu peux toujours demander de faire un essai avec eux (en attendant qu’ils trouvent un autre batteur plus expérimenté)
      C’est comme ça que j’ai commencé : suite à mon annonce sur l’intranet, un groupe sans batteur m’a contacté. Ils avaient + de 20 d’expérience de jeu entre eux, avaient déjà fait de la scène … je n’avais clairement pas le niveau. Il m’ont laissé joué avec eux jusqu’à ce qu’il trouve qqun d’autre … Ils avaient quand même besoin de qqun pour garder le tempo en attendant 😉

  9. Pour l’instant, je m’amuse à taper (depuis 6 mois derrière des toms) à peine. Je dois donc m’entraîner davantage et surtout avoir le temps (j’ai 52 ans et je joue quand je rentre du boulot)
    Je me laisse encore du temps
    Bisous

  10. Bonjour Magalie
    Cela fait trois ans que je fais de la batterie, et depuis un an, je joue dans un orchestre harmonique , et je prends beaucoup de plaisir. Nous avons des concerts, c’est un pur bonheur. Là nous sommes en vacances, et il me tarde la rentrée pour reprendre les répétitions.
    La musique sait vraiment mon truc, mais j’ai plein de choses a apprendre encore, comme tu le sais.
    Bisous

  11. Je me trouve un peu trop jeune pour faire un groupe. J’ai commençé la batterie cette année et j’ai quinze ans. Mais effectivement, mon professeur m’a dit que la plupart des jeunes qui commençaient la batterie préféraient en jouer avec des amis, parce que y a plus de feelings. Moi aussi j’aimerais beaucoup jouer en compagnie d’amis, mais j’ai un peu peur de rencontrer des gens que je ne connais pas forcément au début.

    • Hello Claire,

      en fait on n’est jamais trop « jeune » ou trop « vieux ».
      Le mieux c’est de chercher un groupe dans ta tranche d’age avec des musiciens d’à peu près ton niveau.

      La tranche d’âge ça permet d’éviter les situations ou un père de famille ne peu pas se pointer parce que le petit dernier à la rougeole et que sa femme et en voyage d’affaire (… ça sent le vécu) ou que le bassiste à la retraite râle tout le temps parce que personne ne connait assez bien ses morceaux (ben oui, on n’a pas tous 8h par jour à gratouiller des cordes :-P)

      Pour te lancer, tu mets une petite annonce au lycée, ou à l’assoce de musique si tu prends des cours … et en général, il ne faut pas attendre trop longtemps pour qu’un grateux réponde à l’appel, s’il chante c’est encore mieux !

      Ensuite trouver un bassiste … et voilà ! tu as un groupe !

      Pour avoir longtemps douté de mon niveau, avant de rejoindre un groupe, je n’ai qu’un seul regret : ne pas avoir joué en groupe plus tôt !
      Et oui quand on est en groupe, on progresse 100x plus vite, on s’éclate vraiment, on fait de la Musique avec un grand M !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article