Jouer de la batterie … à la manière de Ringo Starr

Jouer de la batterie … à la manière de Ringo Starr

Ringo Starr – auteur, batteur, compositeur et interprète

Pour changer un peu de la technique, j’aimerai bien aborder un autre batteur mythique, Ringo Starr, le batteur des Beatles.

Il s’appelait en fait Richard Starkey, et est considéré par les membres de son groupe (et aussi par bon nombre de musiciens/batteurs) comme l’un des meilleurs batteurs de l’histoire du rock. Il arrive chez les Beatles pour remplacer Pete Best en 1962, et restera le batteur du groupe jusqu’à leur séparation. Il est aussi chanteur, auteur-compositeur et acteur à ses heures perdues.

Ringo, tout comme ses compagnons des Beatles, est très intéressée par la musique de Liverpool : la skiffle. Il était le beatles le plus en retrait du groupe, mais aussi celui qui avait le plus de succès auprès du public.

D’un point de vue « baterriestique », Ringo est souvent décrié, ou adulé, mais son style particulier est un élément essentiel du « son » des Beatles. La batterie était pour lui son ultime passion.

Il le dit d’ailleurs lui-même :

« Tout d’abord, je suis fondamentalement un batteur. Ensuite je suis aussi d’autres choses. Mais je n’ai pas joué de la batterie pour l’argent, j’ai joué de la batterie parce que j’adore ça. Mon âme est celle d’un batteur. A un moment donné j’ai du prendre une décision : je serai un batteur. Tout le reste suit son cours depuis. Tout le reste n’a pas d’importance. Je joue de la batterie.  Ce fut un moment conscient dans ma vie lorsque j’ai dit que tout prenait place maintenant. Je ne l’ai pas fait pour devenir riche ou célèbre, je l’ai fait parce ce que c’était l’amour de ma vie » — extrait de The Big Beat par Max Weinberg(1984)

Ringo Starr a joué un rôle fondamental dans l’évolution de la batterie rock moderne, il est à l’origine de bon nombre de grooves qui sont maintenant considérés comme des standards du jeu pop-rock. L’une de ses contribution majeure est l’utilisation de charleston semi-ouvert. Ce serait sans doute très difficile de prouver qu’il en ait effectivement le créateur, mais on lui doit la popularisation de cette technique; et de ce son un peu « sale » du charleston à moitié-ouvert.

« In my Life »

Le groove joué pendant les couplets de « In My Life » est un exemple parfait qui illustre la créativité de Ringo. Sur ce morceau il aurait été beaucoup plus facile (et convenu) de jouer un groove traditionnel en croche au charley avec grosse caisse et caisse claire sur les temps. Mais Ringo prend une approche beaucoup plus créative grâce à un accent placé sur une croche de charleston.

Groove du couplet de « In my life » des beatles joué par Ringo Starr

« Oh ! Darling »

Un autre groove tout aussi emblématique est celui du titre « Oh ! Darling ». Sur ce morceau Ringo une combinaison de croches et d’ouverture de charley pour créer un rythme lourd et expressif. Le relevé suivant donne une idée de ce groove joué en 12/8 à un tempo de 59 à la noire pointée.

Groove de « Oh ! Darling » des beatles, Ringo Starr à la batterie

 Les batteries de RIngo Starr

Il semble assez difficile de retracer l’historique des kits de RIngo Starr. Mais à première vue il semblerait qu’il ait joué sur :

  • un kit Premier Mahogany Duroplastic : avec un tom de 12 », un tom basse de 16 », une grosse caisse de 20 » et une caisse claire de 14 », une crash, une ride et un charley
  • trois kit Ludwig Oyster Black Pearl :avec des tailles de fûts diverses, le Ludwig Oyster Balck pearl a notamment servi sur les titres « Hello Goodbye3, « Hey Jude » et de nombreux autres morceaux, c’est le type de kit que Ringo a le plus utilisé.
  • un kit Ludwig Hollywood Maple, le premier kit de Ringo avec trois toms. un tom de 12 », un tom de 13 », un tom basse de 16 », une grosse caisse de 22′ et une caisse claire de 14 ». Ce kit a servi à l’enregistrement des titres « Let it be » et « Abbey Road ».

Voilà vous savez à peu près tout ce qu’il y a à savoir sur Ringo Starr maintenant. Qu’on apprécie son jeu ou non, Ringo Starr a laissé son empreinte dans l’histoire de la batterie.

A votre avis? Quel est le morceau des Beatles qui illustre le plus le jeu de Ringo Starr ? Faites m’en part dans les commentaires !

En ce qui me concerne, « Oh Darling » est un sacré morceau !



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

batterie ringo starr,

8 réflexions au sujet de « Jouer de la batterie … à la manière de Ringo Starr »

  1. Quuuuuuuuuuuuuuoi?
    Un batteur mythique?
    Un des meilleurs batteurs de l’histoire du rock?

    Qui a écrit ce mensonge? J’adore les Beatles, j’écoute souvent leur titre mais Ringo n’est pas un bon batteur loin de la …. il suffit de faire 2-3 ans de batterie et tu joue ses titres, faut pas abuser …
    Martin Articles récents..Plainte contre XaapwiMy Profile

    • Tu consideres surement comme bon batteur celui qui fait des solos de 8 minutes ou qui joue plus vite que Lucky Luke ne tire…mais c’est pas la conception du batteur que Ringo avait ( et je suis du même avis que lui bien que j’adore les solo de batteries quand ils sont bien fait (Toad/Cream)). Ringo Star EST un bon batteur parce que il cherchais toujours a exprimer les émotions véhiculés par les autres instruments et les paroles. Ce que fait que ses prestation était riches en variations (je sais pas si je suis clair mais écoute something, ou même Cosmic Dancer de T-rex)
      Je ne suis pas batteur mais Dieu que j’aime cet instrument, et la première fois que je me suis mis a réellement écouter les Beatles, j’ai trouver que la batterie, et pas comme dans de nombreux autres groupes, ressortait de l’ensemble sans pour autant effacer les autres instruments. L’harmonie. Chaque instruments à sa place.
      Alors RIngo bon ou mauvais…sa dépend juste de la conception que l’on a de la batterie. Toujours est-il que Ringo adorait ce qu’il faisait, qu’il avait conscience qu’il n’était pas le meilleur, et que cela ne la pas empêcher de faire parti du meilleur groupe au monde (avis personnel).
      Les Beatles sans RIngo….c’est juste impossible.

  2. Bonjour à toutes et à tous.
    Quelqu’un qui dit 2ou 3 ans de batterie et tu joue des Beatles ne sait pas faire de batterie. Savoir tenir le beat n’est pas jouer à la manière Ringo. Et faut il encore savoir tenir le beat. Le choix du kit utilisé et la recherche du son de la batterie font aussi partie de »jouer du Beatles »
    Après certes les goûts et les couleurs dans la musique il y en a. Mais quand on parle des Beatles j’entends tout simplement Le Son Beatles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article