Jouer de la batterie … à la manière de Mitch Mitchell

Mitch Mitchell : l’inventeur du jazz-fusion

Cette semaine, un petit topo sur un batteur d’anthologie : Mitch Michell qui a accompagné Jimi Hendrix dans son groupe Jimi Hendrix Experience. Il a été très influencé par le jazz, notamment par Elvin Jones, Max Roach, et Joe Morello.

Le style particulier de Mitch Mitchell donnera naissance au jazz-fusion, mêlant l’improvisation propre du monde du jazz à des rythmes plutôt rock.

Le morceau « Fire » de l’album « Are you Experienced? » de Jimi Hendrix illuste bien le jeu de Mitchell, sur base d’un rock à la noire, Mitchel fait varier les grosses caisses et les caisses claires, soit sur les temps, soit sur les contre-temps.

Partition de « Fire », joué par Mitch Mitchell, tiré de l’album « Are you Experienced? » de Jimi Hendrix

Pour écouter le morceaux : Fire joué par Mitch Mitchell

Pour faciliter la lecture, seuls les noires au charley ont été notées, elles servent de référence pour là où la majorité des grosses caisses et caisses claires vont tomber.

Les mesures 3, 4 et 10 incluent aussi des « ghost notes » de caisse claires servant à habiller le groove. Elle peuvent être omises dans un premier temps pour simplifier le rythme.

Les mesures 7 et 8 sont basée sur une structure classique de caisse claire tombant sur les ‘a’ et ‘e’ (intervalle de double-croche). Si vous les trouvez difficile à jouer vous pouvez les jouer carré, en jouant des croches au charley Ensuite il ne suffit plus que de jouer la caisse claire soit avec le charley soit avec la grosse caisse.

Le triolet de la mesure 10 peut être joué de n’importe quelle main, mais il est recommandé de le jouer en frisé, de sorte de terminer main-gauche sur la caisse claire.

Notez le travail des accents qui se déplacent tout au long du morceaux, caractéristique du jeu « groovant » de Mitchell.

La batterie de Mitch Mitchell :

il a pratiquement tout le temps joué sur une Premier , avec des cymbales Zildjan, un tom aigu format « boite de thon ».

Si vous avez d’autres info, je prends !

Etes-vous capable de jouer Fire comme le jouait Mitchell ? Répondez-moi dans les commentaires.

Moi j’en suis totalement incapable :-O !

 



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

partitions batterie, caisse claire mitch mitchel,

6 réflexions au sujet de « Jouer de la batterie … à la manière de Mitch Mitchell »

  1. Bonjour Marsue,
    tu me donnes l’occasion de réécouter un ancien groupe de rock. 😉
    Non, je suis incapable de jouer cette partition comme ça au pied levé, même avec de l’exercice, la vitesse est trop élevée pour mon petit niveau.

    à bientôt

    • Salut Bertrand !

      c’est en effet un dépoussiérage de fond de tiroir, j’ai retrouvé les partitions de l’album « Are you Experienced? ». Pas à la portée du premier venu, c’est sûr, mais tellement sympa à écouter, et sympa aussi à décortiquer … et à redécouvrir, surtout quand on connait les talent de Mr Mitchell !

  2. Salut !

    Super article ! Et super batteur … Vraiment plein d’énergie. C’est de ce genre de gars que j’essaie un maximum de puiser ma « puissance » (c’est pas moi qui le dit) en esseyant d’avoir la régularité de gars comme Gavin Harisson et la folie de Chad Smith.

    Cela dit je suis bien incapable moi non plus de jouer ça avec autant de groove. Je ne suis pas sur d’ailleurs que cet article soit adapté à ton site « batteur débutant » ! Même si evident cela permet de s’ouvrir l’esprit à des choses qui ne se font plus …

    Longue vie à ce forum !

    • Hello Florent,

      merci de ton passage, effectivement c’est un niveau très au dessus de débutant ! Mais ça ouvre l’esprit (en tout cas le mien 😉 ) , ça m’inspire … et surtout ça m’aide à garder les pieds sur terre ! Y’à encore du chemin à faire, et il y a bien autre chose que le poum-poum-tchack.

      Mais si la revue de style, vous plait, je vais peut-être en faire d’autres sur d’autres batteurs mythiques

      • Riche idée que de faire des articles sur des batteurs mythiques oui ! Il y en a beaucoup qui avait leur propre vision de l’instrument (je pense à Phill Collins ou encore Copeland), et d’autres, connu dans nos contrés pour leurs prouesses techniques (Ami Vinnie si tu nous lis …) …

        Amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article