Booster sa creativité dans ses fills, une affaire de simplicité

Vous cherchez l'inspiration pour vos fills ? Et voilà comme promis le 3ème et dernier volet de la série : Savoir créer des fills originaux très simplement.

J’en profite pour vous demander un coup de main : je vous parlais d’un grand projet sur lequel je bosse, pour vous aider encore plus.

J’ai besoin de votre aide ! Le programme est détaillé en fin d’article,  donnez-moi votre avis !

Retranscription Texte Intégrale

Bonjour et bienvenue dans ce 3ème volet de mes 3 prises de conscience à la batterie qui abordera aujourd’hui la créativité, et notamment celle des fills (ou des breaks c’est comme on veut, vous savez ces zigouigoui qu’on met en fin de mesure, le truc qui nous fait tripper, nous les batteurs)

Avant de commencer, un grand merci pour vos retours sur les 2 premiers volets, notamment le premier sur comment trouver du temps pour jouer de la batterie, et le deuxième sur le truc à savoir pour bien travailler son indépendance.

57 commentaires c’est énorme, et ça veut surtout dire que ce sont des sujets importants à vos yeux. Alors si ça n’est pas déjà fait, je vous encourage vivement à aller les écouter !

Comment créer des fills originaux

Donc, la créativité et les fills ? Lorsqu’on est batteur on a toujours envie de jouer des trucs inédits, des breaks qui claquent et qui, lorsque quelqu’un les écoute, font qu’il se dit : « ah ouais, c’est cool !»

En fait les fills (en fait il faut dire fills, mais beaucoup de monde dit break, mais pour les

Envie de booster votre créativité

Envie de booster votre créativité

batteurs qui savent de quoi ils parlent, ils disent « fill » , parce qu’un « fill » remplit la mesure, alors que dans un « break »  on s’arrête de jouer …, voilà fin d la minute culturelle)

Bref, savoir jouer des fills, c’est un peu comme pour un guitariste savoir jouer des solos, c’est le truc qui casse un peu la routine du rythme plan-plan, qui met un peu d’épices dans votre jeu.
Mais jouer un fill n’importe où, ça ne le fait pas, et surtout, surtout si on se loupe sur la reprise du rythme, ou si on se plante sur le « 1 ». Que le batteur à qui ça n’est jamais arrivé, me jette les premières baguettes !

Bref bien savoir jouer des fills, c’est un peu le St Graal du Batteur Débutant, et aussi savoir où les commencer et où les finir. Déjà ça c’est pas toujours facile, mais il y arrive toujours un moment où on commence à maitriser quelques fills et ça commence à être un peu la rengaine, on a l’impression de ne toujours jouer que le même fill.

Alors comment se sortir de cette impression de routine ?
On va voir ça grâce à des variations !

Des variations, mais quelles variations ?

En fait lorsqu’on sait faire des fills en croches ou en doubles-croches, et que la routine s’installe, inutile de s’attaquer tout de suite à des sextolets de doubles-croches pour jouer des fills qui sortent un peu du lot.

Cherchez de nouveaux fills

Cherchez de nouveaux fills

Souvent il suffit de n’appliquer que de petites variations pour qu’ils sonnent complètement différemment.

Et ces variations peuvent être de très différentes natures :

– utiliser des nuances au lieu de jouer tout les coups à même intensité
changer de doigté et se déplacer sur le kit de batterie
– remplacer un membre par un autre
– remplacer un instrument par un autre
– introduire des silences dans ses fills
– commencer les fills à des endroits « inhabituels »
– varier la longueur d’un fill (1, 2, 3 ou 4 temps)

et évidemment on peut mélanger tout ça !

Besoin d’un exemple ?

Pour voir ce que ça donne, on peut essayer sur un exemple, regardons ce qu’on peut faire sur un bête fill sur 2 temps de doubles-croches à la caisse-claire, qui sonnerait comme ça :

Exemple de fill très simple

Exemple de fill  simple en double-croche

Si on accentue uniquement que le 1er coup on obtient quelque chose de déjà très différent :

Fill avec accentuation

Fill avec accentuation

Et on n’a pas changé grand-chose dans notre jeu, c’est le même doigté DGDG, même rythme, même tempo. On pourrait aussi mettre l’accent sur d’autres coup … Ou accentuer deux coups au lieu d’un seul …

Mais on peut aussi remplacer un des coups de caisse-claire du fill par un autre membre, par exemple, jouer la première des doubles-croches à la grosse-caisse, ça donnerait ça :

Fill avec grosse-caisse

Fill avec grosse-caisse

Rien qu’en ne changeant qu’un seul coup du fill initial, on arrive déjà à un résultat qui n’a plus rien a voir !

Mais on peut aller encore plus loin :  on peut encore changer de doigté, au lieu de jouer le fill en frisé (DGDG DGDG), on le joue en paradiddle (DGDD GDGG), bon sur la caisse claire il n’y aura pas de grande différence de sonorités mais si on joue main droite sur le tom alto et main gauche sur la caisse-claire, alors là on a un tout nouveau fill qui sonne carrément bien !

Fill avec paradiddle

Fill avec paradiddle

Ca c’était pour des variations sur les quatres coups, soit en les accentuants, ou en les jouant sur d’autres instruments de notre batterie. Bref des variations qui ne touchent pas au rythme de base.

Mais on peut aussi « faire sauter une frappe », par exemple la deuxième double-croche de chaque groupe de 4, ça donne une impression de rebondissement, sympa aussi :

Fill en "sautant des coups"

Fill en « sautant des coups »

Après, libre à vous d’essayer de faire sauter, la 3ème ou 4ème double-croches du rythme, ça donne des résultats tout aussi sympa.

Voilà, ces 4 variations ne sont que quatre exemples possibles parmi une infinité d’autres, et ceci tout en restant sur un fill de base en doubles-croches.
On pourrait aussi s’amuser à faire varier la longueur du fill, sur 2, 3 ou 4 temps, on pourrait mixer les variations : un groupe avec accentuation, un autre avec grosse-caisse et un dernier avec paradiddle …

Quand je vous disais qu’il y avait une infinité de possibilités.

Alors là que vous me demander:

 Mais c’est quoi, alors, ta 3ème grande prise de conscience Mag ?

Ben c’est que pour changer de l’ordinaire, pour être créatif, il n’y a pas besoin d’être un dieu de la batterie avec 15ans d’expérience, en fait il n’y a pas besoin de faire compliqué !
Bref c’est la simplicité qui est notre meilleure alliée.

Le conseil du jour

Utilisez ce que vous savez déjà faire et appliquer le dans d’autres contextes.

 

Le programme « Prenez votre Indépendance » des Batteurs Malins

Alors c’est parfois difficile de savoir quelles sont les variations possibles, peut-être que vous n’êtes pas encore familier avec les paradiddles, ou que vous n’avez pas encore abordé le travail des nuances, et que pour l’instant vos pieds sont bien timides dans vos fills.
Alors que si vous maitrisiez ces quelques bases, ça serait évidemment beaucoup plus facile de créer des fills à la volée, de jouer les morceaux que vous aimez. Il suffirait de penser à une variation pour pouvoir jouer un truc qui vous plaise, un truc qui claque vraiment.

Bref vous vous pourriez jouer ces morceaux à votre sauce, et vous prendriez beaucoup de plaisir à les réinterpréter à votre manière.

Pour vous aider à atteindre ces objectifs, et pour améliorer en profondeur ces aspects de votre jeu, je planche actuellement sur un programme d’accompagnement en vidéo, qui s’appuie sur ces 3 aspects essentiels pour bien apprendre la batterie :

  • les bases de l’indépendance
  • être efficace dans son apprentissage
  • s’amuser et libérer sa créativité

Ce programme s’appelle : « Batteurs Malins : Prenez votre indépendance ».

Et voilà le détail module par module :

Module 1 : Les Bases du Batteur Malin
– le langage des musiciens
– les débuts de l’indépendance grâce au punk
– Trouver le temps de jouer et s’y tenir
– Les premier fills

Module 2 : S’organiser pour progresser
– 3 rudiments pour jouer 90% des morceaux
– Boostez vos fills
– En avant vers l’indépendance des mains
– les secret d’une séance efficace

Module 3 : Jouez en Style et en Nuances
– Sur-vitaminez votre grosse-caisse
– Un outil puissant pour s’assurer de ses progrès
– Jouer en nuances
– Un morceau pour s’éclater

Module 4 : Libérez le Batteur Malin qui est en vous
– Un exercice pour démystifier vos main
– La méthode en 3 étapes pour décortiquer n’importe quel rythme
– L’indépendance à un autre niveau
– Dénouez votre cerveau grâce au ternaire
– La botte secrète du Batteur Malin : un exercice à faire et a refaire quand on coince sur un rythme

« Prenez votre indépendance » se déroule sur 4 mois (pour se donner le temps d’apprendre) à raison d’une nouvelle vidéo toutes les semaines.
A l’issu de ce programme, vous aurez tous les outils à votre disposition pour décortiquer vos morceaux préférés, avoir le temps de les jouer (à l’identique ou à votre sauce) et vous faire plaisir à la batterie.

J’ai besoin de vous

C’est un programme ambitieux, et je suis convaincue qu’il va vous aider à progresser, mais pour en être sûre j’ai besoin de votre aide.

Que pensez-vous de ce programme ? Y-a-t-il des aspects que j’aurais oublié ou au contraire des choses qui sont en trop ?

Donnez-moi votre avis dans les commentaires, posez-moi toutes vos questions, j’y répondrai, je m’y engage.

Voilà, merci et à bientôt, n’oubliez pas, maintenant, de me poser vos questions dans la zone des commentaires pour que je puisse y répondre.



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


29 réflexions au sujet de « Booster sa creativité dans ses fills, une affaire de simplicité »

  1. Bonjour magalie,

    Tout d’abord merci pour ton blog, tu fait un boulot superbe, et tu fait vivre ce blog formidablement.

    Cela fait maintenant plusieurs moins que je te suis, et m’abreuve de tes conseils et astuce, pour tout te dire comme toi je me suis mis a la batterie a 30 ans ( j’ai passé ce cape il y a quelques mois), et je me suis demandé s’il n’était pas trops tard pour mis mettre, en lisant ton blog cela ma motivé énormément pour mis lancer.

    Voila les eloges sont finis, simplement merci a toi.

    Grace a toi je me quis décoincè, apres 7 mois d’apprentissage, et me suis lancé dans la recherche d’un groupe, chose faite aujourd’hui, enfin seulement 1/4 le guitariste, c’est déjà ça !

    Merci pour ton post du jour qui me permet de varier mon jeux, c’est simple mais il fallait y penser.

    Voila bonne continuation a toi.

    • Bonjour (Longueville ?)
      bravo pour le groupe, 1/4 ou 2/3 si le grateux est un chanteur il ne reste plus qu’un bassiste à trouver

      Merci pour tes encouragements, et tes éloges.

      Et le programme, t’en penses quoi ?

  2. Toujours aussi surprenante et pertinente. Bravo, c’est clair et la façon crescendo de présenter le sujet est simplement géniale. Pour dire, je trouve qu’il y a le style de « preuves et réfutations » d’Imre Lakatos (c’est des maths). Heu… oui, c’est un compliment…
    J’aime beaucoup que tu te donnes la peine d’enregistrer ton texte. Comme en général, je suis un lecteur très matinal (4/5h du mat), je n’osai pas trop lancer une lecture pour ne pas être surpris par des paramètres sonores exotiques. Mais en fait, c’est simplement génial car je peux ainsi quitter la page web, lire mes mails etc. J’apprécie énormément. C’est un gain de temps non négligeable que je classe dans ton sujet précédent. Je reviens bien sûr ensuite sur la page pour poster/lire dans la partie commentaires.

    Commentaire sur le programme :
    Ouf…C’est très courageux et j’applaudis des deux mains, en faisant un moulinet de l’avant-bras, poing serré, façon supporter américain. Je vais essayer de suivre religieusement…
    Module 3 : une spéciale grosse caisse…et pourquoi pas aussi pour la caisse claire ? Je sais qu’elle est en réalité omniprésente (ainsi que la charleston). Donc ma proposition, qui est aussi une question (voire un challenge) : peut-on se passer de la caisse claire ?

    Cordialement

    • Salut Kalcina,

      « preuves et réfutations », je ne connaissais pas, et si tu dis que c’est une compliment 😉 je vais aller me renseigner.

      Pour répondre à ta question, le module 3 n’est pas essentiellement dédié à la grosse caisse, les mains et la caisse claire seront déjà abordées dès le module 1 en fait 😉

      Bon se passer de caisse-claire, c’est effectivement un très gros challenge !

  3. Hello, bravo pour tous ces articles très intéressants sur ton blog et pour ton énergie positive !
    Deux choses qui me viennent à l’esprit à propos du programme :
    1. j’aime beaucoup les titres très accrocheurs et stimulants !
    2. le ternaire ne vient-il pas un peu tard ?

    • Merci beaucoup Jérôme pour tes retours.

      Alors je suis contente que les titres accrocheurs donnent envie et sont stimulant

      Pour le ternaire, c’est en fait volontaire de ne l’aborder qu’au dernier module. Comme le programme de formation s’étale sur 4 mois, j’ai préféré espacé un peu pour donner le temps aux gens de bien s’approprier les autres aspects … Et surtout qu’on ne trouve pas tant que ça de rythmes en ternaire dans la majorité des chansons actuelles …

  4. Oops bientôt l’heure du déj…

    Lightly :

    – programme caractéristique et typique de ce qui se fait de mieux sur le blog batteur débutant… Donc intéressant la plupart et assez complet pour résumer et synthétiser tout ce que les nouveaux venus auraient pu louper avant (semble partir du début avec le module de base). Pour les habitués je crois comprendre qu’il y aura des trucs nouveaux donc je pense que personne n’est oublié.

    – je suggère tout en gardant la gc, de faire la Charley et la Ride. Ou alors quelque chose sur les cymbales quitte à se concentrer uniquement sur la Charley (J’ai cru avoir lu une question sur un article récent sur comment bien ouvrir/fermer en charleston). Et aussi de faire une sorte de best of sur les outils pour les batteurs malins (je ne suis pas utilisateurs d’appli ou autres mais tu disposes de pas mal de connaissances à ce sujet donc ce serait bien s’il y avait un truc du genre outil/appli pour les batteurs malins qui soit dans le cadre de ce programme afin de coller à l’esprit habituel du blog à moins que cela ne soit pas très prisé…).

    Merci d’avance, bon appétit.

    • Salut Udrum,

      et une réponse courte 😉

      Alors je garde les idées du travail de l’ouverture du charley, le best off des applis

      Alors faire développer une appli pour smartphone, c’est pas dans mes cordres 😉 moi je ne sais faire que sur l’internet, et ça coûte bonbon en plus.
      Interessant aussi poru le travail de la ride …

      • Je n’ai pas de smartphone… et en plus je me suis mal exprimé. C’était plus dans le premier sens que tu as compris : l’optique pour celles et ceux qui seraient orientés applis sans devoir essayer tout ce que tu as déjà proposé (Bon c’est sûr les geeks vont aller explorer toutes les pages du blog pour choper un max d’info sur lesdites applis).

        Par contre l’idée de développer une appli sur smartphone personnalisée est cool ! Je vais peut-être m’offrir un smartphone à Noël (vu que maintenant c’est pas cher) mais ce n’est pas sûr. Dans ce cas, si je programmais une appli embarquée pour utile aux batteurs, il est très probable que je la partagerais par la suite en Freeware ou Shareware. Dans tous les cas, ce serait intéressant de savoir ce qui peut être vraiment utile pour les possesseurs de smartphone, peut être amélioré ou même ce qui est attendu car l’important est d’être utile quand ce n’est pas commercialisé…

          • Oui en commençant par la chouette vidéo avec le scrolling/police à la mano peut être… Je suis aussi arrivé au bout de mes rêves numériques et je n’en n’éprouve plus la moindre frustration que d’avoir lâché le courant.

            J’ai lâché le flux de la fibre pour autre chose quand je me suis aperçu que la prog ce n’était plus ce que c’était avant (Une juxtaposition de tags, imposition d’API pour ne plus avoir à réflechir pour aller plus vite et surtout pour ne plus pouvoir créer vraiment librement…).

            Mais comme en batterie, la somme des possibilités restant encore large si on s’intéresse à suffisamment d’aspects : je reste passionné (Quand on a vraiment aimé difficile de tout renier pour évoluer et de ne pas avoir envie de temps en temps…).

            Lightly : Lol, alors on va dire que c’est du … Light (Mais pas du zéro !)…

  5. Bonjour, vos programmes sont géniaux, mais mon problème reste le déchiffrage des parties solfège, je n’en ai jamais fait et j’ai du mal a savoir quelle note correspond a quoi sur le papier c’est un peu du chinois pour moi, je rame un max avec tout cela, je ne sais pas si vous pourrez m’aider mais bon je vous le signale quand même, ce qu’il faudrait c’est une partition avec la note qui correspond à l’élément de la batterie je sais que j’en demande beaucoup mais voilà, les petites partitions ci-dessus il y a des signe que je ne connais pas du tout, désoler de vous ennuyez mais cela m’empêche d’avancer, je ne sais pas si vous pouvez m’aider, mais j’attends votre réponse merci d’avance et bien à vous.

    • Hello Tanya,

      en fait le solfège rythmique est abordé dès le premier cours : le langage des musiciens, en moins d’une heure vous saurez lire une partition, en fait c’est beaucoup plus simple qu’il n’y parait !

  6. Bonjour Magalie.

    Tout d’abord bravo pour la qualité de tes conseils et pour ton dévouement pour nous venir en aide.
    J’ai deux idées, peut-être à creuser ?
    – si possible, travailler de temps en temps avec un bassiste. Le couple batteur/bassiste est la base solide sur laquelle on peut s’appuyer.
    – à faire aussi, jouer sur des morceaux « DRUMLESS ». Pour l’avoir essayer, cela est totalement différent qu’en jouant sur les morceaux normaux. Il faut bien savoir se repérer dans les mesures.
    Il ne faut pas oublier que si on se donne tout ce mal pour améliorer notre jeu, c’est pour bien s’amuser dans un groupe.

  7. Merci encore une fois Magali, un très bon article qui tombe toujours à point nommé. Je me demandais justement comment faire des films qui changent un peu.
    Pour ton projet, je trouve ça super génial, très ambitieux et cela aiderait sans doute beaucoup de monde. L’investissement personnel risque d’être colossal mais ce serait sans doute une très bonne expérience.

    Petite question à part. Qu’utilises tu pour écrire les partitions de tes exemples stp ?
    merci

    • Hello Fabrice, pour écrire mes partitions j’utilise MuseScore qui est gratuit, en faisant une recherche sur le blog tu devrais pouvoir trouver le test en vidéo que j’ai fait

  8. Très bon blog, bons conseils, lisibles et applicables . Une disponibilité pour écrire les articles impressionnante . Merci Magalie, continue on en veut encore. Belle soirée à toi. jean

  9. Et bien quel travail !! Bravo et merci Magalie.
    C’est un plaisir de te lire ton blog Magalie, même si ma toute jeune existence dans le monde des batteurs (pas encore trois mois) fait que je ne comprends encore pas tout… Mais j’y travaille et mon prof me dit que j’avance plutôt bien.

    A bientôt.
    Laurent

    • Hello Laurent,
      3 mois de batterie tu dois commencer à pouvoir faire quelques trucs sympas, si il y a des choses que tu ne comprends pas pose-moi des questions je me ferai toujours un plaisir d’y répondre.

  10. Bonsoir Magalie
    A la Question trouver le temps,je n’ai pas de problème, je suis à la retraite, et je m’entraîne tous les jours une 1/2 à 3/4 h. J’ai débuté il y a un an, et je n’ai pas acquis tous les gestes et déplacements des mains et encore moins l’indépendance. Mon prof me fait jouer directement des partitions comme Highway to hell, I love you Rock N’ Roll, et en ce moment j’apprends « song 2  » . Cela me change des autres rytmes. Etant débutant , novice, je suis mal placé pour parler de ton programme. Mais je voulais te dire que j’adore te lire et les démos que tu publies. J’essayerais de suivre ton programme …

  11. Bonsoir Magalie, que voilà un programme alléchant ! Un projet d’envergure qui va te demander un investissement énorme mais combien gratifiant ! Avec ces modules, tu as vraiment tout passé en revue et c’est clair que je suivrai tes leçons avec assiduité. C’est super génial de ta part de vouloir partager tes connaissances avec nous et de prendre de ton temps pour ça. Tu me redonnes de l’espoir car voici 4 mois que j’apprends la batterie toute seule (j’ai 58 ans) et j’ai l’impression de ne plus avancer du tout. Je n’arrive toujours pas à accompagner un morceau. Quand j’entends la musique, je suis persuadée que je pourrai le faire car je sens bien le rythme et une fois devant « la bête », il n’y a rien qui sort. Donc, manque de connaissances d’une part et problèmes techniques d’autre part. En effet, le bruit de la batterie couvre la musique qui passe dans les haut-parleurs du PC. J’ai acheté un MP3, même problème. J’ai acheté un casque sans fil et, même avec le volume à fond, je n’entends plus la musique dès que je tape sur un fût. Pas possible de vraiment avancer donc et je suis quelquefois un peu découragée mais je ne veux surtout pas abandonner. En ce qui concerne les morceaux drumless, c’est effectivement très difficile d’en trouver. j’ai déjà épluché le web à ce sujet et n’ai pas trouvé grand chose. Comme disait Marc, ce serait chouette de pouvoir jouer sur te tels morceaux. Encore mille fois merci pour ce que tu fais et j’attends, comme tout le monde certainement, ton 1er module avec impatience. Nicole

  12. bonjour Magalie
    ( il se peut que j’envoie en double ce commentaire excusez moi c’est une erreur de ma part )
    c’est avec beaucoup d’interets que je consulte chacun de tes cours . ils sont pour moi tres efficassent .
    Etant a la retraite je realise mon Reve jouer de la batterie ,voila 6 mois que je prend des cours et que je profite de tes conseils efficasses.
    je suis installe au vietnam pays ou la musique fait partie de la vie ,j’ai donc la chance de pouvoir jouer 2 heures par jour avec de bon musiciens Saxo ,synthe ,Guitar ,pour accompagner de magnifiques chanteuses
    j’ai encore beaucoup de travail sur le plan technique ,c’est pour cela que je reste assidu a chacun de tes articles ,tres bien developpe
    Merci de m’aider a aimer encore plus cet instrument que je commence a mieux connaitre
    Claude

  13. Bonjour Magalie,

    Je n’ai pas de batterie, cependant musicien amateur (loisir), jouant seul, ta pédago m’aide pour la lecture rythmique que j’applique sur guitare ;-).

    J’attend finance pour enfin acquérir une batterie.
    Merci et longue continuation.
    ED

  14. Merci encore pour ce partage tout y est. En ce qui me concerne j’ai délaissé la batterie au profit des programmes MAO. La relève est assurée car mon petit de 2 ans commence déja à faire des frisés sur mon pad mdrrrrrrrrrrr. Au niveau des exercices il serait bon de les jouer à vitesse lente et rapide pour les effets !!!

  15. Bonjour Magalie,

    Tout nouvel inscrit, je me ballade sur ton blog, et je tombe sur ce programme : « Batteurs Malins : Prenez votre indépendance ».
    Ca a l’air très alléchant. Est ce que c’est commencé ? … est ce que j’ai raté quelque chose ?

    Sinon, bravo pour ton blog, merci pour les partitions et tout ce que j’ai reçu lors de mon inscription.

    A++

    Bruno.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article