7 obstacles à l’enregistrement d’une batterie

Les débuts de l'enregistrement d'une batterie

Les débuts de l’enregistrement d’une batterie

Un jour ou l’autre on est tenté par l’aventure de l’enregistrement de notre instrument préféré. Mais on se rend compte assez vite que cela n’est pas si simple que cela en à l’air.

Je m’y suis frotté moi-aussi, et ai connu quelques moments de frustration et d’énervement !

Voici les 7 obstacles à l’enregistrement d’une batterie et comment en venir à bout.

 

Ceci est un article-invité  rédigé par Damien Bihel du blog Le Son Ableton qui aide les débutants en MAO (musique assistée par ordinateur) utilisant le logiciel Ableton à améliorer leurs compétences en technique audio pour qu’il puisse exprimer du mieux possible leur art.

Dans cet article, je vous énumérais les sept obstacles auxquels vous pouvez être confronté lors de l’enregistrement de votre batterie.

Mais pourquoi enregistrer sa batterie ?

L’enregistrement de votre batterie vous permet plusieurs choses :
pendant une répétition, je vous recommande d’enregistrer votre travail. En effet comme ça, vous pouvez suivre votre évolution dans le temps et surtout pouvoir analyser votre répétition.
Et bien évidemment, il peut vous être utile d’enregistrer votre batterie pour faire une chanson ou un album.

Enregistrement d'une batterie

Enregistrement d’une batterie

L’enregistrement d’une répétition

Je vous rassure, cela est assez facile à faire. Il suffit d’avoir un enregistreur de poche (comme le zoom H2 à environ 130 €). Vous pouvez à la fois enregistrer une batterie acoustique, grâce au micro intégré à l’appareil, et même une batterie électronique en reliant la sortie stéréo de votre batterie électronique à l’entrée ligne de votre enregistreur de poche (il vous faudra bien entendu un câble adapté).

Enregistreur de poche

Enregistreur de poche

L’inconvénient de cet appareil, c’est qu’il n’a pas un rendu professionnel, surtout pour les fréquences basses de votre grosse caisse. Il vaut mieux passer par des micros, des convertisseurs audionumériques…

 

L’enregistrement pour un objectif de diffusion

Donc ici, je vais vous parler de l’enregistrement de votre batterie acoustique ou électronique, mais dans un objectif de diffusion de votre enregistrement. Que ce soit une diffusion de votre batterie seule, ou dans une chanson, pour YouTube, pour du MP3 diffusable sur Internet ou pour un album, il est important de soigner votre son. Il en va de votre réputation. Qui n’a jamais vu une vidéo YouTube où la qualité sonore est de mauvaise qualité et que l’artiste passe pour un guignol

Je n’ai pas envie que cela vous arrive. On passe tous de nombreuses heures à perfectionner notre art, ce n’est pas pour repasser pour un plouc sur Internet.

Il faut savoir qu’une batterie acoustique est légèrement plus compliquée à enregistrer qu’une batterie électronique, car elle fait intervenir plusieurs micros. Oui, mais combien en faut-il ?

Combien de micros pour une batterie ?

Le nombre de micros va de trois micros à près d’une dizaine.

 

Cas minimaliste : trois micros!

Plein de disques, du funk aux Beatles, et même encore aujourd’hui sont enregistrés avec seulement trois micros.

Il y a deux micros identiques qui vont servir à enregistrer l’ambiance de la batterie. Ils sont généralement placés juste au-dessus de la tête du batteur, ce sont les Overhead (traduit littéralement par au-dessus de la tête).

Et le troisième micro, va permettre d’enregistrer la grosse caisse. Bien qu’il n’ait pas de règles là-dessus, on prendra un micro adapté à la grosse caisse que l’on placera juste devant l’évent ou légèrement dedans.

Voici une astuce pour avoir une meilleure attaque sur les coups de grosse caisse avec cette technique d’enregistrement :

C’est de scotcher une pièce de cinq centimes sur la peau de la grosse caisse à l’endroit de la frappe.

 

Cas complexe : une dizaine de micros

Si vous avez plein de micros et que vous ne savez pas quoi en faire, je vous conseille ce cas-là.

On a déjà les trois mêmes micros que pour le cas minimaliste, à savoir le micro pour la grosse caisse et les 2 micros pour les Overhead.

À ceci, on va rajouter :

  • un micro à l’intérieur de la grosse caisse pour avoir l’impact
  • un micro sur la caisse claire qui va permettre d’enregistrer la frappe sur la caisse claire
  • un micro sous la caisse claire qui va permettre d’enregistrer le timbre pour ajouter une couleur à la caisse claire
  • un micro par tom, généralement une batterie est équipée de 3 toms (alto, médium, et basse). Bien évidemment, si vous avez plus de toms vous pouvez mettre plus de micros.
  • un micro pour la Charley
  • un ou plusieurs micros pour ce que l’on va appeler l’ambiance de la pièce. C’est-à- dire que ce sont des micros qui vont enregistrer l’ambiance de la batterie, mais ils sont éloignés de la batterie de quelques mètres. Cela va permettre d’enregistrer « la résonance de la batterie dans la pièce »!

Bien entendu, entre ces deux configurations extrêmes, il y en a une multitude. Le cas minimaliste est très utilisé en jazz blues et autres dérivés. Tandis que le cas extrême est généralement utilisé par les gros studios qui peuvent se payer un bon nombre de micros et qui veulent en mettre plein la vue. (cette dernière phrase est mon point de vue personnel).

Je pense qu’avec 7 ou 8 micros, vous pouvez faire quelque chose de professionnel.

Pour cela, je vous conseille de partir du cas minimaliste et de rajouter un micro à la caisse claire et un micro par tom.

Le placement des micros

Une des règles principales, c’est que vous devez éviter de toucher la peau de votre fût avec votre micro. Après il n’y a pas vraiment de règles, cela se fait principalement à l’oreille et avec l’expérience.

Placement micro pour batterie

Placement micro pour batterie

Pour les Overhead, bien entendu, ils vont être au-dessus du batteur.

Le matériel pour enregistrer

Que ce soit pour une batterie électronique ou acoustique, il va vous falloir du matériel pour convertir les signaux sonores en information informatique. Cela se passe généralement avec une interface audionumérique (aussi appelé carte son externe)!

Certaines batteries électroniques, offre la possibilité d’envoyer directement des signaux informatiques aux ordinateurs, c’est ce qu’on appelle le MIDI.

On a vu qu’on allait utiliser huit micros. Alors il va falloir amplifier les signaux issus des micros et les convertir en données numériques. Pour cela, je vais vous donner de solution.

La première solution

vous pouvez utiliser une table de mixage avec huit entrées et récupérer sur votre interface audio la sortie stéréo de votre table de mixage.

Ce n’est pas la solution que j’affectionne, car elle demande déjà de la maîtrise en technique audio pour le prêt mixage.

La deuxième solution

Vous pouvez enregistrer les huit micros en les raccordant directement sur l’interface audionumérique. Pour cela, il vous faut une interface comprenant au minimum huit entrées micro.

Cette solution est une bonne solution, car elle vous permet, lors de la phase de mixage, d’avoir un contrôle sur les huit éléments plutôt que d’avoir une piste stéréo.

Le lieu de l’enregistrement

Le lieu de l’enregistrement a aussi son importance pour une batterie acoustique. Cela va avoir une répercussion sur toutes vos pistes associées à vos micros.

Il faut éviter d’enregistrer dans une pièce trop résonnante, car même si un bon ingénieur du son peut réduire cette résonance mixage, il est beaucoup plus facile de rajouter de la réverbération sur une batterie que d’enlever de la réverbération sur un enregistrement.!

Alors là je ne vais pas rentrer dans les détails de l’acoustique d’une salle, mais vous pouvez facilement vous faire une idée de l’acoustique de la salle en tapant dans vos mains et en écoutant le son décroitre. Plus le son décroit lentement, plus votre pièce est réverbérante.

Le mixage

Vous venez d’enregistrer vos huit pistes associées aux huit micros que vous avez placés autour de votre batterie, mais maintenant il va falloir les mixer ensemble pour faire un tout cohérent.!

Cette étape n’est pas simple pour les néophytes, mais je vous rassure avec un peu d’apprentissages et de l’expérience, vous pouvez y arriver.

La principale difficulté pour vous, batteur, c’est de quitter votre rôle de batteur et se mettre à la place du public. Déjà au point de vue du panoramique du son la droite et la gauche vont se retrouver inversées.

Après, il ne faut pas tomber dans le piège de faire le son de la batterie que vous aurez aimé avoir, mais faire attention a que tous les éléments de la chanson puissent s’intégrer facilement avec la batterie. En effet la batterie est un instrument complexe qui couvre l’ensemble du spectre de fréquence audible. On passe des basses fréquences avec la grosse caisse aux fréquences aiguës avec les cymbales.

Pour finir, voici trois conseils pour vous permettre d’obtenir que son professionnel.
Passer par un passionné ou un professionnel (vous pouvez me contacter) pour toutes les étapes ou seulement quelques étapes!
formez-vous petit à petit dans ce domaine et équipez-vous!
— et le plus important des conseils, faites-vous plaisir.

Enregistrement d'une batterie-2

Enregistrement d’une batterie-2

Dites-moi quelles sont vos principales difficultés d’enregistrement de votre batterie ? J’y répondrai dans les commentaires.
Et je termine en remerciant Magalie de m’avoir laissé la parole sur son blog et si la MAO ou le logiciel Ableton vous intéressent venez faire un tour sur mon blog Le Son Ableton.

Crédit Photos sonorist, Zoom, Rodrigo Parâs, weareketura



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

enregistrement batterie, enregistrer batterie, arrangement-table de mixage micros-batterie jazz, comment sonoriser une batterie sur une table denregistrement, quel noise gate batterie, quel sont les techniques pour quitter du niveau debutant au niveau proffessionnel a la batterie, technique enregistrement batterie,

25 réflexions au sujet de « 7 obstacles à l’enregistrement d’une batterie »

  1. Bonjour Magalie

    Article tres complet au niveau de la vulgarisation de la prise de son, il est a noté que l’on peut arriver à un résultat etonnant avec un seul micro statique bien placé dans une piece avec très peu de résonance.

    Mais Cela demande un batteur qui maitrise bien l’acoustique de sa batterie et une balance naturel entre tous ses éléments. c’est peut etre ce qu il faut devellopper pour l’enregistrement : un son naturel et acoustique. De nombreux batteurs ont vraiment un son dégueulasse sans sonorisation et correction.

    A bientot
    Jean marc
    Musiques Actuelles
    ile de la Reunion – Madagascar
    Jean Marc Bontemps Articles récents..Methode Tommy EmmanuelMy Profile

    • Je suis d’accord avec toi, Jean Marc.

      Pour un enregistrement comme dans beaucoup d’autres domaines, plus la matière première est bonne et plus l’enregistrement sera facile.

      Il m’est arrivé de sonoriser 2 batteurs à la suite lors d’un concert. En fonction du batteur, on a vraiment une différence.
      Damien Articles récents..Pose tes questionsMy Profile

  2. Un des problèmes majeurs lors des premiers enregistrements d’un batteur est souvent l’accord de sa batterie, notamment les résonances que les toms peuvent générer et le fait que ce ne soit pas dérangeant pour nous mais bien audible pour un micro… Dommage que ce sujet ne soit pas abordé, même si il relève de l’accord de son instrument, il est très souvent le problème difficile à gérer…
    À plus

    • Je suis assez d’accord avec toi même s’il existe des techniques et des outils informatiques pour corriger cela.

      Ces techniques sont faciles à réaliser en enregistrement, mais plus difficiles en concert. Elles consistent à détecter les frappes et de les remplacer par un autre son de batterie.

      Voici en lien le plug-in qui permet de remplacer le son :
      http://www.drumagog.com
      Damien Articles récents..Le monde audionumérique (fréquence d’échantillonnage et résolution)My Profile

      • Oui, effectivement on peut « trigger » une piste et piloter un son avec celle-ci. Je sais que ce système est très utilisé dans le métal pour les sons de grosse caisse.
        Je te cache pas que c’est vraiment pas ma came.
        De plus si l’on en est a faire cela, autant jouer sur une batterie électronique, ça revient exactement au même et on évitera les problème de repisse des micros.
        On perd généralement toute les nuances du jeu avec ce système.
        Il est très utilisé en musique rock/métal ou élèctro pour des rythmique très « rentre dedans » ou il n’y a pas besoin de nuances.
        A+
        Stephane Articles récents..Système d’indépendance binaire débutantMy Profile

  3. Bien cet article sur les enregistrements  » batterie  »
    clair net et précis …..

    je rajouterais juste ….. la fameuse phrase de la plupart des musiciens

     » le son c’est 50 % du boulot « 

  4. Si la technique du son n’est pas indispensable à la maîtrise de son instru, je crois qu’il nous est tous arrivé à un moment ou à un autre de constater l’utilité d’un minimum de savoir ou d’expérience. Cet article est tout aussi pertinent, merci.

    Pour ma part, je n’utilise que très rarement mon interface Zoom mais je sais qu’un jour où je décide de m’enregistrer de façon satisfaisante pour un groupe ou un album, il est certain que je serai bien content de disposer d’un minimum de matériel à ce niveau.

    J’ai déjà expérimenté la totalité de mon coffret micro sur un set acoustique et je dois reconnaître que le défi était de taille à tenter de minimiser un max la diaphonie, constante incontournable pour tout ensemble acoustique. Pour simplifier, la diaphonie est le phénomène qui consiste à entendre l’instru de la piste 2 sur la piste 1 d’un autre instru (en moins fort mais en assez fort pour ne pas pouvoir le faire disparaitre complètement à moins de mettre le volume de l’instru 1 à 0). Cela vient de l’époque des appareils à bande magnétique où les enregistrements ne pouvant pas être parfaitement isolés, y compris pour des instrus dans des pièces séparées, la tête de lecture n pouvait toujours lire un petit peu de la piste de la tête de lecture n+1. Mais dans le cas qui nous intéresse, le phénomène est à la source puisqu’on ne peut pas jouer dans plusieurs pièces différentes concernant les différents instrus du set et que les autres micros « captent » toujours plus ou moins les vibrations dédiées à d’autres micros. Ajouté à ce que Stéphane a souligné pour l’influence direct des vibrations de tel instru sur les autres, je crois qu’enregistrer une batterie afin de pouvoir mixer séparément les instrus est un vrai défi.

    Précisions concernant le matériel, notamment les micros : il est évident qu’un kit de micros adaptés à la batterie est plus que recommandé même si vous pouvez utiliser un même type de micro que vous auriez en plusieurs exemplaires. Il est bon de savoir que :

    – Les overheads sont effectivement adaptés aux cymbales et ne filtrent pas autant que les autres micros. Leur largeur de spectre relative est intéressante pour la restitution mais cela est au prix de pouvoir également entendre les autres instrus sur une piste dédiée à telle cymbale…

    – Les micros de tom et autres fûts sont beaucoup plus restrictifs ce qui est un réel avantage pour séparer/isoler le son de tel fût. Le gros micro de gc est très spécial et devrait suffire pour la fréquence très basse. Par contre, un défi certain est de disposer d’un son de gc assez sec et sourd à la source, ce qui est loin d’être évident sans astuce ou accessoire pour cela (c’est une peau qui ne demande qu’à résonner après tout).

    Pour mon set, k’ai utilisé quelques astuces :

    – son sec grosse caisse : une couverture dans la grosse caisse. C’est radical mais la gc ne résonne pas en fréquences influent les tom. J’utilise à présent la sourdine de gc qui me permet, au vu de la basse qualité de mon kit micro, de bien isoler ma gc.

    – interaction tom-tom : comme dit précédemment, l’accordage est sensible et il y a lieu de bien séparer les fréquences de chacun (Un bien aigu, un bien medium et un bien grave). Le grave n’est pas si chiant car il peut être éloigné. C’est l’interaction cc/tom ou tom-tom rapprochés qui est terrible. N’hésitez pas à bien placer et essayer plusieurs positions/orientation de micros. En ce qui me concerne, j’avais obtenu après galère un set assez isolé en enlevant la réso des toms, orientations divergentes des micros et en cachant derrière les cymbales les overheads (surtout la charley qui devait faire le plus possible obstacle à la réception cc sur l’overhead). Après d’autres configs sont sûrement possibles mais le mieux est d’essayer et de tester. Un bon réglage avec 5 micros vaut mieux qu’un prise de tête incomplet à 8 micros… Et puis le kit des micros est très important (la qualité se pait au prix fort mais les micros de référence donnent vraiment des résultats plus faciles à obtenir !).

    Et bien sûr, encore et toujours l’oreille pour ne pas mixer de façon à casser tous les efforts et l’utilité de la séparation en pistes…

  5. Ping : Blog Batteur Débutant - 7 obstacles à l’enregistrement d’une batterie

  6. bonjour, est-il possible d’enregistrer plusieurs pistes en même temps avec Audacity ?
    si ça marche, ça me parait être une solution super économe. Je me demande si en utilisant l’entrée micro et l’entrée line de mon ordi, ça me donne 2 pistes distinctes ?

    • Hello Loic,

      Audacity peut enregistrer en multipiste, mais est limité par ce qu’il « reçoit » de l’entrée son, donc de ta carte son et des drivers …
      Donc pour te répondre, je dirais « ça dépend… » de ton matériel.

      Il faut que tu puisses choisir de quelle source tu enregistres, et je ne suis pas sure que tu puisses assigner des entrées spécifiques pour chaque piste …. En tout cas la doc d’Audacity ne semble pas aller dans cette direction http://wiki.audacityteam.org/wiki/Multichannel_Recording
      Magalie Articles récents..7 obstacles à l’enregistrement d’une batterieMy Profile

      • merci Magalie pour la réponse et le lien
        je vais aller jusqu’au bout de ma recherche et reviendrais ici vous donner mes conclusions.
        En attendant, j’ai testé la prise de son avec 2 micros standards et le résultat est satisfaisant pour enregistrer mes répètes.
        En plus, Audacity se déclenche automatiquement avec le niveau sonore, ce qui me laisse le temps d’aller m’installer tranquillement à la batterie !
        Amitiés à vous tous

  7. Merci Damien et Magalie pour ce bon article. C’est une bonne mise en bouche pour l’enregistrement, mais ça reste très en surface. L’enregistrement c’est complexe, un peu prise de tête, et un peu coûteux aussi suivant ce que l’on veut faire.

    Mais je trouve super que vous abordiez ce sujet :). Au passage, c’est cool de découvrir le site de Damien que je ne connaissais pas et que je vais m’empresser d’aller consulter.

    Je suis justement en train de monter un home studio pour tout un groupe de musique, et c’est galère sur bien des aspects, mais absolument passionnant. Me tâte d’ailleurs à raconter mes déconvenues et petits plaisirs sur un blog, histoire d’évacuer un peu ^^

  8. Serai ce un petite faute de français ?

    Mais pourquoi enregistrer sa batterie ?

    L’enregistrement de votre batterie vous permet de choses :

  9. Votre site est super bien, d’abord, mais j’y ai trouvé une petite erreur de français. ?

    Mais pourquoi enregistrer sa batterie ?

    L’enregistrement de votre batterie vous permet de choses :

    meilleurs salutations, Thierry.

  10. Bonjour tous,
    article super bien sur l’enregistrement de sa batterie! Mais moi j’ai une question un peu complexe: Quelle solution pour bien capter le son de sa batterie acoustique dans une grande salle d’église, sans influer sur les hauts parleurs et les autres instruments tels que l’orgue et consorts?
    Merci de votre apport!

  11. Ping : Enregistrer une batterie acoustique : le guide complet

  12. Très bonne article ! Mon problème est que lorsque je m’enregistre le son de la caisse claire est beaucoup trop claire par rapport aux restes, ce qui choque à l’enregistrement. Savez-Vous comment faire ?

    • Dans le premier cas, ca sera un truc que tu peux régler au mixage, en reculant le micro de la cc ou en réduisant le volume de la piste de cc (si tu enregistres en multi-pistes).

      Dans le second cas, ça sera un problème d’accordage, pour cela tu peux aller voir l’article
      http://blog-batteur-debutant.fr/l-accordage-de-batterie/

      Et si ça n’est pas encore le cas, alors là c’est plus compliqué, c’est qu’il faut qu tu tapes moins fort sur ta cc, et ça c’est difficile de changer une habitude !

  13. Bonjour super blog très utile ,vous pouvez peut être m aider ,j utilise audacity pour enregistrer ma baterie electro Kat 2 et j ai un son grosse caisse très faible , avez vous une idée ?
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article