Les 3 méthodes d’enregistrement pour un cover de batterie acoustique

enregistrement_batterie_accoustiqueÀ un moment donné dans le parcours d’un apprenti batteur, chacun d’entre nous est amené à faire un cover de batterie.

Soit parce qu’on a envie de jouer un morceau qu’on aime bien, ou parce que c’est le morceau que notre prof, groupe… joue en ce moment.

Et, si vous êtes un fidèle lecteur de Batteur Débutant, vous savez déjà l’importance que j’accorde au fait de s’enregistrer pour mieux progresser. Aujourd’hui, suite à l’article sur l’enregistrement des batteries électroniques, voici celui sur l’enregistrement des batteries acoustiques.

L’enregistrement des batteries acoustiques, quel vaste sujet. Certains en ont fait leur métier, je pense aux Drumtechs et ingénieurs du son !

1- Le Résultat attendu

L’idée, c’est d’apprendre à faire un cover audio, c’est à dire un mix d’un morceau avec votre jeu de batterie « par dessus », que le tout soit synchro.

En bonus, le cover vidéo, on rajoute votre trombine en train de jouer ledit morceau.

Pour le moment, je n’aborderai pas les covers vidéo, les difficultés dans ce cas concernent le montage vidéo et l’enregistrement vidéo qui nécessite du matériel spécifique. Si ça vous dit, ça pourrait faire l’objet d’une autre série articles forts intéressants !

2 – Le Matos

Pour pouvoir faire un cover à partir d’une batterie acoustique, il vous faudra :

  • le morceau sur lequel vous voulez jouer votre cover
  • un lecteur mp3 et un casque (un ordi qui lit les mp3 fait aussi l’affaire)
  • votre batterie acoustique
  • de quoi enregistrer votre batterie
  • un logiciel de montage audio

On part du principe que vous avez déjà un morceau, une batterie, et que vous savez déjà le jouer !

3 – Le Principe

Vous lancez le morceau sur votre lecteur mp3 que vous entendez au casque. Vous jouez à

synchronisation_ones_audio_cover_batterie_acoustique

Les covers audio à la batterie, une affaire d’ondes à synchroniser

la batterie par-dessus, vous enregistrez votre jeu de batterie, grâce au logiciel de montage audio vous remixez le morceau et votre enregistrement ensembles, réglez quelques niveaux, et voilà ! Vous êtes prêts à diffuser votre talent.

Facile ? Presque !

En fait il faut réussir à bien caler le morceau de musique avec votre jeu de batterie, les problème de synchro sont le problème n°1 !

Grâce à quelques astuces, on peut rendre les choses moins galère.

Donc comme je vous l’ai dit, aujourd’hui, on va voir la partie enregistrement de la batterie, et dans un autre article, je vous parlerai du montage en question, puisque peu importe la méthode utilisée, pour s’enregistrer le mixage reste le même.

4- Les Méthodes d’enregistrement

C’est la partie la plus délicate d’un cover de batterie, l’enregistrement !

Pour cela 3 solutions :

  • à partir d’un « bête » enregistreur : téléphone portable par exemple ou un dictaphone
  • à partir d’un enregistreur audio
  • avec des micros et une table de mixage

Aujourd’hui on va parler du « bête enregistreur » et de « l’enregistreur audio », je vais brièvement vous parler de l’enregistrement avec micros et table de mixage, mais il faut savoir que la sonorisation d’une batterie acoustique, c’est un art en soi, et ça mérite un article dédié sur ce sujet (en plus je ne suis pas experte, mais je connais quelqu’un qui pourrait peut-être nous en dire plus !)

Le bête enregistreur :

Un exemple de dictaphone pour s'enregistrer à la batterie acoustique

Un exemple de dictaphone pour s’enregistrer à la batterie acoustique

Vous en avez certainement un quelque part, sur votre smartphone, ou bien un enregistreur mp3 de type dictaphone. Le plus important c’est que vous puissiez transférer facilement votre enregistrement sur votre ordinateur, donc l’enregistreur à cassette de trouvé au grenier, ne fera pas l’affaire !

Le plus bête, c’est l‘enregistreur de votre téléphone ! Avec un dictaphone ça marche aussi.

Pour pouvoir vous enregistrer, démarrez l’enregistrement, jouez, arrêtez l’enregistrement. C’est fini, Il ne vous reste plus qu’à transférer votre enregistrement sur votre ordi.

Le seul petit problème, c’est que vous allez sans doute vous récupérer un son pourri. Il faut savoir que les micros de ces petits appareils ont une toute petite dynamique, et qu’avec le boucan que fait une batterie acoustique (facilement 100-110 dB, souvenez-vous), le micro a vite fait de saturer.

Donc si c’est le seul enregistreur que vous avez, positionnez votre téléphone assez loin de votre batterie de sorte de minimiser la saturation. L’idéal c’est de demander à quelqu’un de taper un peu sur la batterie, et pendant ce temps vous positionnez votre enregistreur suffisamment loin pour que le son ne sature pas (soit l’aiguille qui n’entre pas dans la zone rouge, ou l’onde de l’enregistrement qui s’écrête, comme dans l’exemple ci-dessous).

saturation d'enregistrement batterie acoustique

Exemple de saturation sur le dictaphone d’un iPhone

Ensuite, la durée d’enregistrement à votre disposition dépend de la capacité de stockage de votre smartphone/dictaphone.

Au niveau de l’autonomie, là aussi c’est directement lié au niveau de pile/batterie de votre téléphone/dictaphone.

Voilà, vous pouvez maintenant vous enregistrer !

Les + du « bête enregistreur »

  • pas cher
  • dispo tout de suite (vous en avez probablement déjà un !ou connaissez quelqu’un qui en a un)
  • facile à s’en servir

Les – du « bête enregistreur »

  • son pourri
  • saturation du son très rapide, il faut positionner l’enregistreur loin de la batterie
  • il faut se lever pour commencer/arrêter l’enregistrement ou avoir quelqu’un qui le fait pour nous
  • durée d’enregistrement liée à capacité de stockage de l’engin

Si vous débutez dans les enregistrements, je préconise cette méthode, c’est rapide à mettre en place, et ne nécessite aucun investissement.

L’enregistreur audio professionnel

Exemple d'enregistreur audio

Exemple d’enregistreur audio

Dans le cas d’un enregistreur audio de qualité sonore pro, il faut s’équiper, ça coûte un peu plus cher, entre 100 et 350€

L’enregistreur pro a un ou plusieurs micros de bonne qualité, il est capable d’enregistrer le son soit en format compressé (mp3 par exemple) qui prend moins de place, ou non-compressé (wav, flac) qui a une meilleure qualité sonore (mais prend du coup beaucoup plus de place)

Un enregistreur pro, du fait de ses micros de meilleur qualité, sature moins vite, et il est même possible de régler le volume du son en entrée (ce que votre smartphone ne fait pas, à mois qu’il soit vraiment très très smart!).

Bref avec un enregistreur audio, on a un son de meilleur qualité.

Tout comme avec l’enregistreur « bête », une fois l’enregistrement terminé, il faut transférer le fichier audio sur votre ordinateur, les enregistreurs audio sont fournis avec un câble fait pour cela.

Les enregistreurs audio fonctionnent soit sur piles (ou accu rechargeables en fonction des modèles) soit ont la possibilité d’être branchés sur secteur.

En ce qui concerne la durée d’enregistrement, en général, les enregistreurs audio fonctionnent avec des cartes mémoires, donc en fonction de la capacité de stockage de votre carte mémoire, vous pouvez avoir de belles heures d’enregistrement devant vous.

Malheureusement la qualité de l’enregistrement reste dépendante de l’emplacement de l’enregistreur par rapport à votre batterie. Vous ne pourrez pas vous passer de la phase de « réglage », c’est-à dire, positionner l’enregistreur « assez-loin-mais-pas-trop-quand-même » de votre batterie pour que le son ne sature pas (et oui, même avec un super enregistreur haute qualité, lorsqu’on le met à 2cm de la grosse caisse, il sature !)

L’enregistreur audio dispose en général d’une vis pour pouvoir le mettre sur un trépied. vraiment sympa pour le positionner correctement.

Les + de l’enregistreur audio

  • meilleure qualité sonore
  • possibilité de régler les seuils d’entrée
  • moins de saturation
  • possibilité d’avoir des fichiers haute-fidélité (non-compressé) ou compressés (MP3)
  • longue autonomie d’enregistrement si grosses cartes mémoire

Les – de l’enregistreur audio

  • réglages des seuils d’entrée à faire à tâtons avec l’aide d’une autre personne
  • positionnement de l’enregistreur à trouver aussi à tâtons
  • le prix, beaucoup plus chers qu’un bête enregistreur qu’on a déjà

En bref, si vous avez commencé à vous enregistrer avec votre smartphone, que vous êtes mordu d’enregistrement et souhaitez faire des covers avec un son de meilleur qualité, alors je vous conseille de passer à la caisse et d’investir dans un bon enregistreur audio.

C’est ce que j’ai fait pour faire des enregistrement de répèt en groupe, ou des prises en concert.

Et si là encore, la qualité sonore ne vous suffit pas, alors il vous faudra passer à :

La sonorisation « pro » d’une batterie

Avertissement : je ne possède pas personnellement de batterie acoustique, je joue sur celle de mon prof, ou sur celle de l’assoce de musique de mon boulot, donc je n’ai aucune expérience de sonorisation de batterie acoustique. Je vais donc vous parler de la « théorie »

Déjà, il faut savoir que sonoriser une batterie acoustique, c’est un art en soit, pour cela je

Plusieurs micros ? Besoin d'une table de mixage ?

Plusieurs micros ? Besoin d’une table de mixage ?

vous encourage à (re)lire ce superbe article de  Damien du blog Le Son Ableton sur les 7 obstacles à l’enregistrement d’une batterie acoustique.

En résumé, pour s’enregistrer avec une batterie acoustique, il faut investir dans :

  • des micros : 3, 5, 8, 10 ou plus
  • une table de mixage
  • un logiciel d’enregistrement et/ou de mixage
  • des câbles pour relier la table de mixage à votre ordinateur, les micros à la table, …

Évidemment ici on bascule dans le monde pro, le domaine des ingénieurs-son. C’est un métier en soi !

Car il vous faudra vous familiariser avec :

  • le positionnement des micros
  • l’art du mixage entre les différents instruments de votre batterie (plus on a de micros, plus on a de possibilités, plus c’est compliqué)
  • l’utilisation d’un logiciel de enregistrement/montage audio (on appelle ça un DAW je crois pour Digital Audio Workbench, « station audionumérique« )

Bref de belles heures à se plonger là-dedans en perspective avant de pouvoir appuyer sur le bouton « enregistrement » et commencer à jouer ! Et une fois qu’on maitrise, c’est un régal !

Les + des enregistrements de batterie acoustiques sonorisées

  • une qualité sonore pro
  • une large flexibilité sur le son
  • contrôle total sur le mixage des différents instruments de la batterie

Les – des enregistrements de batterie acoustiques sonorisées

  • ça coûte hyper cher : achat de micros, pieds de micros, câbles, table de mixage, logiciel DAW
  • courbe d’apprentissage longue : il faut se familiariser avec le positionnement des micros, le réglages des entrées et le fonctionnement du logiciel DAW

En résumé, je vous préconise cette solution si vous avez vraiment un projet de diffusion de vos enregistrements à grande échelle, si vous avez l’ambition de créer une chaine Youtube de bonne qualité, il vous sera difficile de sauter cette étape car la qualité sonore de vos enregistrements fera une grosse différence !

Voilà vous savez tout sur l’enregistrement des batteries acoustiques.

L’enregistrement d’une batterie acoustique, c’est vaste ! Je pourrais continuer cet article encore et encore, mais avec 1782 mots il est déjà assez long !

Sur quels aspects aimeriez-vous plus d’information ?

  1. s’enregistrer avec son smartphone / dictaphone ? (des points à éclaircir ?)
  2. s’enregistrer avec un enregistreur audio (les différents modèles, les réglages, …)
  3. sonoriser et enregistrer sa batterie (je ne suis pas experte, mais je peux essayer de vous trouver quelqu’un qui en sait plus que moi à ce sujet)
  4. autre chose lié à l’enregistrement d’une batterie acoustique, la création d’un cover ?
  5. le cover vidéo (matériel et logiciel pour la capture et le montage vidéo) ?

Votez dans les commentaires pour le prochain article sur ce sujet et dites-moi quelle est votre plus grosse difficulté ?

Il y a de quoi raconter sur sujet, alors je préfère avoir votre avis.

[Edit] Et regardez dans les commentaires, il y a Gaeriel qui s’est gentiment proposé de nous faire un petit article, profitez-en ! Il est super balèze ![/Edit]



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

batterie Damien tralala, enregistrer batterie en mp3 sur un logiciel, pdf drum music apprenti,

16 réflexions au sujet de « Les 3 méthodes d’enregistrement pour un cover de batterie acoustique »

  1. Hello Magalie !

    C’est bien d’aborder l’enregistrement de la batterie acoustique :). C’est sûr que comparé à l’électronique, c’est très différent et surtout plus compliqué voire coûteux, mais le gain au final ne se mesure pas. Il y a en outre une certaine fierté à s’enregistrer, encore qu’il faille être prêt à faire les efforts nécessaires.

    Peut-être un aspect qui a son importance aussi concernant le son de base de la batterie. Il faut bien penser que pour avoir un bon son de batterie à l’enregistrement, il est impératif d’avoir un bon son de base, à savoir un bon accordage, des peaux en bon état etc. etc. On ne pourra jamais compenser un matériel qui sonne creux avec du mixage !

    C’est un sujet passionnant dont on pourrait parler longtemps ! Et, si jamais tu ne trouves pas mieux, je participe volontiers à la rédaction d’un article sur l’enregistrement complet d’une batterie acoustique :).

    • Gaeriel ! Saluuut !

      merci pour ton intervention, et tu ajoutes quelquechose d’essentiel : il faut avoir un bon son « avant » l’enregistrement, car un son creu, ne peut jamais se rattraper au mixage.

      Alors je te prends au mot ! N’étant moi-même pas du tout experte sur le sujet, je saute sur ta proposition, voyons quel aspect de l’enregistrement d’une batterie les lecteurs vont réclamer !

      A tous les autres, allez-y !!! on a Gaeriel qui s’est proposé pour faire un article qui répondra à une de vos question 😉 !

      • Je suis pas expert non plus hein ! Si tu trouves un pro pour en parler, c’est bien aussi ^^.

        Juste je commence à avoir une bonne expérience dans ce domaine à présent, et je suis toujours à dispo pour toi évidemment 🙂

        • rhôôô, trêves de rond de jambes ! T’es fort et c’est tout !
          Faut assumer maintenant, na !

          Bon j’arrête de te chambrer, le fait est que tu te débrouilles bien, et même si tu n’es pas pro, ça donne l’espoir à nous, « pauvres débutants », de pouvoir s’initier à l’enregistrement de batteries acoustiques. Et on a un peu l’espoir, puisque tu es l’exemple qu’en étant juste un peu passionné, sans être pro ou expert, on peut arriver à de chouettes résultats.

          • Salut, et merci pour le clin d’oeil dans l’article.

            Je reviens sur un fait. Si vous voulez enregistrer votre batterie, avec des micros et tout le tralala, faites attention, c’est passionnant et bien évidemment c’est chronophage. Il faut apprendre à placer les micros, biens régler les préampli pour éviter les saturations avoir des bases en mixage.

            Tout cela s’apprend, mais prend du temps…

            Pour info, même si l’on a un enregistrement de mauvaise qualité, l’on peux utiliser le plug-in suivant : Drumagog.
            http://www.drumagog.com/features

            Ce plug-in permet de remplacer le son d’une grosse caisse par une autre en prenant en compte le jeu du batteur.
            Damien Articles récents..6 conseils pour composer efficacement en MAOMy Profile

          • Merci Damien pour ton passage parmi les batteurs débutants. Donc attention à ne pas basculer dans l’univers sombre du home studio, votre chère batterie pourrait prendre le risque de prendre la poussière !

  2. Salut Magalie.Très bonne idée que ce tuto. Et si en plus tu as la chance d’avoir un gentil « ptit suisse » qui veut bien participer, c’est que du bonheur pour les lecteurs de ton blog. Parce que, même si ce n’est pas un pro, Gaeriel il touche sa bille dans le domaine ! Et puis c’est mon copain ! lol. A bientôt.

  3. Salut Mag’,
    Bel article de référence !
    Je sens qu’il va y avoir une floppée de cover sur youtube dans les temps à venir. Plus d’excuses 😉
    Pour rebondir sur ton article, même avec un matos modeste, ça pourrait être intéressant d’utiliser 2 micros ou 2 dictaphone et de mixer juste les deux (avec audacity ça devrait le faire)
    Je pense notamment à un micro proche de la grosse caisse et un micro plus ambiant.
    Si je dis ça, c’est que récemment j’ai enregistré une vidéo avec un seul micro zoom h1.
    Et le résultat était décevant… surtout pour la grosse caisse !
    Laurent Articles récents..Les 7 secrets enfin révélésMy Profile

    • Hello Laurent !

      ben, en fait ça dépend surtout de ce qu’on veut faire avec l’enregistrement … j’avais fait quelques prises avec mon zoom H4n à une répèt et ça passait, maintenant pour un cover ça peut être un peu juste.

      Avec deux « enregistreurs » ça peut se jouer, mais bon ça reste quand même un sorte de bricolage … on remplace pas des bons micros et une table de mixage !

      • Je te conseille plutôt un Tascam DR100, car tu peux brancher 2 micros dessus et tu as même l’alim phatom (utile pour certains micros)

        Pour le choix des micros, avec 2 micros, on peux faire des choses incroyables. Après tout dépend du style, par exemple pour le jazz, seulement 2 micros d’ambiance peuvent suffire, alors que pour le disco, un micro de grosse caisse est le bienvenue.
        Damien Articles récents..6 conseils pour composer efficacement en MAOMy Profile

  4. Ping : Enregistrer une batterie acoustique : le guide complet - Batteur DébutantBatteur Débutant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article