Coordination à la batterie : 5 rythmes pour s’améliorer … sans batterie

L'ultime coordination à la batterie ?

L’ultime coordination à la batterie ?

Les problèmes de coordination à la batterie sont courant à tout niveau d’expertise. Quand on pense qu’on contrôle enfin nos mains indépendamment de nos pieds, paf, on tombe sur une nouvelle rythmique qui nous pose à nouveau des difficultés.

Aujourd’hui je vous ai dégoté 5 petits rythmes qui vous aideront à améliorer le contrôle de vos membres. Basé sur des rythmes linéaires, ils font astucieusement appel à des nuances, par toujours là où on les attendrait : et c’est ça qui est bien !

Et le plus génial dans l’histoire, c’est que vous n’avez pas besoin de batterie pour les pratiquer !

3 blocs rythmiques pour travailler votre coordination

Pour partir sur de bonnes bases, on va prendre 3 rythmes. Le premier tient sur 4 notes, et les deux suivants sur 6 notes.

Pour travailler ces rythme, travailler les d’abord individuellement, très lentement pour bien comprendre l’enchaînement de chaque membre. Comme il s’agit de rythme linéaire, il n’y a toujours qu’un seul membre qui joue à la fois.

Rythme A : un enchaînement :DGGP

1er rythme linéaire

1er rythme linéaire

Pour le 1er groupe de 4 note on part sur un enchaînement très simple  : Droite – Gauche – Gauche – Pied , avec un accent sur la 1ère note.

Rythme B : un enchaînement de 6 notes: DGDGGP

rythme linéaireB

Là encore pas de difficulté majeure, on enchaîne 4 frappes alternées main droite – main gauche, puis on double la dernière main gauche et on termine par une grosse-caisse (soit un pied)

Au niveau des accents, facile, on n’en met que sur la main droite.

Rythme C : Un peu de roulé et un pied : DGGDDP

rythme linéaireC

Petite variation pour le 3ème groupe, main droite, deux mains gauches, suivies de deux mains droites pour finir par un pied. Et on recommence mais cette fois-ci de la main gauche. Et ici on accentue seulement la 1ère note de chaque groupe de 6 notes.

On met tout ensemble : un défi de coordination à la batterie

En agençant ensembles les différents rythmes que nous venons de voir nous avons une jolie phrase rythmique, avec des accents qui ne tombent pas toujours sur les temps ! Un vrai challenge de coordination !

Rythme D : agencement B-B-A

rythme linéaireD

Ici on se contente de jouer deux fois le rythme B, soit deux fois 6 notes, et de compléter la mesure avec le rythme A. Comme le rythme B tient sur 6 notes, les accents « glissent » et ne se trouvent pas forcément là où on en a l’habitude.

Rythme E : agencement C-A

rythme linéaireE

Ici encore même principe. On enchaîne le rythme C suivi du rythme A

L’essentiel

Pour bien maîtriser sa coordination à la batterie dans ce type d’exercice, l’essentiel c’est de toujours avoir le motif joué en tête.

 Je joue le motif A, deux fois, puis une fois le motif B.

Évidemment, n’oubliez pas de jouer au métronome pour une bonne régularité.

La difficulté avec le métronome, c’est qu’on va vouloir naturellement accentuer les temps, ou mettre le pied sur le temps … Grrr … Et il y aura sans doute des moments où les baguettes manqueront de peu de traverser la pièce !

Mais en gardant toujours à l’esprit quel motif on est en train de jouer, avec un peu de pratique, on finit par y arriver. Et quelle satisfaction de pouvoir mettre des pieds et des accents « en dehors » du métronome »! Le points ultime, c’est d’entendre la « musique » du rythme.

J’ouvre un grand défi coordination :

  • 80 bpm pour les débutants
  • 100 bpm pour les avancés
  • 130 bpm pour les experts !

Qui se sent capable de relever le challenge ?

Et n’oubliez pas, pas besoin de batterie pour cet exercice, alors vous n’avez vraiment aucun excuse pour ne pas essayer !

Travaillez votre coordination et laissez votre imagination faire le reste !

En fait ce genre de rythmique, ça fait de super idées de fills sur la batterie!

Sur votre batterie, essayez donc en variant les frappes, remplacez la caisse-claire en vous baladant sur les toms, mais en gardant toujours le même doigté, qu’est-ce que ça donne ? Vous êtes en train d’improviser, sans en avoir l’air 😉 !

Et voilà un super exercice de coordination main/pied à la batterie ! Essayez-le maintenant, oui là devant vortre ordi, au moins les deux premiers rythmes. Est-ce que ça vous parait difficile ? Qui est arrivé à faire le rythme D, ou même le E ?

Ce que j’ai trouvé le plus dur, c’est quand on met un métronome, mon pied à vraiment tendance à vouloir suivre le clic !

 



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

citer les rythmes de la batterie,

11 réflexions au sujet de « Coordination à la batterie : 5 rythmes pour s’améliorer … sans batterie »

  1. Bonjour à toi,
    Tes conseils sont géniaux mais malheureusement, je ne trouve que très peu de temps pour m’y mettre. Entre le boulot et le reste j’ai plus le courage.
    Pourtant j’adore la batterie et ce depuis des années, mais à ce jour je suis toujours débutante.

  2. Salut Magalie,

    J’ai joué tous les rythmes aux 3 vitesses et je m’étonne de réussir à le faire même à 130 bpm alors que je ne suis que débutant ( à peine 2 mois de batterie, même si il est vrai que je joue tous les jours).C’est pour cela que ce serait super si tu pouvais mettre sur le blog les démos audio (au moins celles à 130 bpm) pour confirmer que je les joue comme il faut.
    Merci d’avance, bon courage à toi.
    A bientôt
    Le chti batteur
    Stéphane

  3. Coucou Magalie,
    Juste avant de commencer ce nouveau défi, j’ai une question qui me vient à l’esprit concernant le doigté. Est ce le même pour un gaucher ? Faut il tout inverser au niveau de tes portés musicales ? A+ Arnaud

  4. Pas trop de difficultés de mise en place.
    Peut-être parce que je joue surtout en ternaire. La grosse caisse tombe fréquemment sur une décomposition du temps.

  5. Merci Magalie, cet article est vraiment super intéressant. Si éventuellement tu pouvais joindre des fichiers audio ça serait bien 🙂 afin de se faire une ideé du rendu qu’il faut espérer atteindre. À tout bientôt sur ton blog

  6. Salut Magalie,
    Je me suis mis à la batterie il y a une semaine.
    Tout d’abord, merci pour ton blog qui m’aide beaucoup. je fais des rudiments tous les jours et je constate que je progresse, c’est génial. J’arrive même à être sur le métronome pendant plusieurs minutes.
    Pour l’indépendance, je fais l’intro de « locomotive » de Guns ‘n’ rose. Au tout début, ça à l’air impossible pour un débutant, mais après à peine 1h, ça roule pas mal.
    Et en plus ça m’a l’air d’être un excellent exercice et fun à jouer !

    à bientôt

  7. Merci pour cet article, c’est exactement ce que je cherchais !!. Mais me connaissant je vais finir par viser 200 bpm (je deviens copain avec le métronome, on groove ensemble !)

      • Ah ben j’ai bien fait de revenir par ici, le fait d’apprendre à jouer Chop Suey en ce moment m’a fait oublier ce pari !

        Je peux viser le mois prochain si je m’entraine tous les jours 😀 par contre y’a vraiment un truc qui me freine : je ne suis pas encore assez familier avec l’écriture rythmique (c’est promis, je vais acheter le bouquin que tu as proposé sur la notation standardisée là). Enfin toujours est-il que j’ai un doute sur la façon d’exécuter l’exercice. En fait j’ai deux questions et une requête, si ce n’est pas trop demander de ma part :

        – Il y aurait moyen que tu « joues » ce que tu as donné comme exercices ? Disons G pour charley, D pour claire (ou l’inverse pourquoi pas), et P pour la grosse caisse ?
        – Si ce n’est pas possible (ce que je comprends, j’ai vraiment l’impression d’abuser même si je pense que ça pourrait aider du monde aussi), j’ai alors deux questions :
        1) Pour les premiers exercices, je remarque que l’on joue sur des croches (corrige moi si je me trompe). Si on prend un « clic » régulier et les deux premières « notes » (à savoir D G), ça veut dire que si le D est sur le premier clic, G n’est non pas sur le deuxième clic mais entre les deux (on aurait alors le second G sur le deuxième clic). Correct?
        2) Passé le rythme « D », on voit les doubles croches apparaitre. Si on prend par exemple le début avec DGDG :
        Le premier D est sur le premier clic, puis on enchaine GDG régulièrement de manière à retomber sur le G qui suit au deuxième clic. C’est bien ça?

        (Mes questions doivent paraitre bien neuneu mais j’ai vraiment envie de tirer tout l’intérêt de ces exercices !)

        Merci encore une fois pour le temps consacré. Et continue sur la lancée avec ton blog, c’est vraiment super !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article