10 réponses

  1. Marc
    25 juin 2014

    Je me suis équipé il y quelques mois d’un jazette Gretch Catalina Club jazz avec une grosse caisse de 18. J’en suis très content. Très bon son et plaisante à jouer. Pour les déplacements et les endroits un peu étroits (genre jouer dans une remorque de camion), c’est idéal. Malgré ses dimensions, cette batterie est assez polyvalente. Je joue du rock avec. Toutefois, il ne faut pas oublier de la reprendre dans la sono avec des micros. Car coincé entre les amplis guitare et claviers, il faut vraiment envoyer pour se faire entendre si on oublie les micros. (expérience vécue lors de la toute dernière fête de la musique)

    Répondre

  2. Gaeriel
    25 juin 2014

    Perso config « fusion », en 22 », 10 », 12 », 14 », 16 ». Polyvalent, oui et c’était plus ou moins le souhait pour le choix de cette config. J’ai joué sur une 12-13-16 jusqu’en mars, et je mesure toute la différence, et surtout les limites de la config rock.

    Et pourtant, je joue du rock. Après, bien sûr, on ne parle dans cet article que des tailles des fûts, ce qui doit être mis en regard avec le type de batterie, le bois utilisé, les peaux, l’accordage etc. Avec tout kit on peut faire de nombreuses choses si on s’en donne la peine. Perso j’ai choisi la fusion car j’aime avoir des fûts plus courts avec des attaques plus sèches et un sustain moyen (sauf pour la GC, en 22×20, c’est long ^^).

    Chouette article en tous cas, je le conseillerai aux gens qui cherchent à se mettre à la batteuse dans mon entourage 🙂

    Répondre

    • Magalie
      3 juillet 2014

      Merci Gaeriel 😉
      Pour aborder le choix des batteries acoustiques, il faut bien commencer quelque part. Et c’est sur qu’entre les matériaux (bois, métal, « plastique »), les essence de bois, la profondeur des futs, les peaux , les cymbales… Choisir une batterie accoutisque c’est pas une mince affaire.
      Magalie Articles récents..Les différentes configurations de batteries acoustiquesMy Profile

      Répondre

  3. yann
    26 juin 2014

    bonjour à tous,moi je débute totalement, j’ai quelques notions de solfège ce qui m’aide beaucoup à déchiffrer les partos batterie ;puisque je pratique un instrument à vent (la cornemuse) et je dois dire que la batterie m’eclate pas mal et donc ma batterie est une version perso étant donné qu’avec des petits moyens
    on achète des pièces au coup par coup ,voila donc ma conposition:
    gc 22 cc 14 toms 8 ,10 ,12 ,13, t f 16 18 ; ça déménage ? NON ?
    il me manque un tom 14 mais je suis sur un coup …

    Répondre

  4. didier
    26 juin 2014

    Bonjour à tous les blogueurs
    J’ai acheté une batterie Dynamic GC 20, CC 14, et les toms 10,12,14, avec une ride, une crash et une Charley. Elle est d’occasion, et j’en suis content. Je suis débutant (1an) et à la retraite. Mon rêve d’enfant…
    Par contre; il faudra que je change le tabouret. Je ne le trouve pas très confortable. On parle toujours des fûts ou des cymbales, mais un bon tabouret est important, au niveau du dos et des jambes.
    Biz à tous

    Répondre

    • Magalie
      3 juillet 2014

      tiens une idée d’article ? Le choix d’un bon tabouret 🙂

      Répondre

  5. Udrum
    27 juin 2014

    Hi, hi moi c’est un modèle de batterie pour batteur inconnu… Donc un type non mentionné ici qui n’est ni acoustique, ni électronique. Vous avez de la chance je suis malade : donc je n’ai pas bossé 12 h la journée dehors, d’autant plus que la pluie revient. Cela me laisse le temps de poster un commentaire.

    Ici, on a frôlé la cata en omettant de parler son mais heureusement Gaeriel nous parle de sustain ! Je pense que ce qui doit déterminer votre choix c’est surtout le son et pas le style. Certes avant les progrès technologiques de fabrication, il n’y avait pas 36 bois et il se trouve qu’actuellement, les types de bois les plus vendus sont justement les moins intéressants pour la plupart…

    Alors il va de soi que si vous êtes du genre frappeur en puissance, on vous routera sûrement sur un modèle déjà adapté à votre jeu avant d’être adapté au style (même si cela va souvent ensemble ce n’est pas systématique, du moins quand on vous conseille bien). Il y a bon nombre de batteurs qui combinent les possibilités et on peut même envisager des configurations hybrides sans avoir à déballer la kyrielle d’instrus qu’on peut retrouver en percussion. Comme le dit Magalie, les possibilités sont variées en cymbales, tom-toms et compagnie.

    Un exemple flagrant : la grosse caisse. On doit avoir à l’esprit que c’est une singularité pour ce qui est du type Rock alors qu’en Jazz, elle se rapproche d’un gros fût comme les autres. Normal me direz-vous car il impensable de ne pas avoir ce son sec et percutant dans un style Rock !

    Par contre et cela est nouveau ça vient de sortir il y a déjà plus d’une décennie : il ne saurait y avoir de limites définies comme à une certaine époque et l’effet de tradition tue le bénéfice de l’élargissement sonore et matériel en possibilités que permettent les procédés actuels de fabrication. Je ne parle pas que de matières plastiques même si la fibre a révolutionné le set, stick compris. Pas de pot, on oublie toujours et encore que le style de peau va tout changer et est à même de transformer votre batterie (pas qu’en son mais aussi en toucher !) de façon radicale. Allez-y quand vous aurez l’occasion, essayez et vous verrez… Enfin vous entendrez !

    Ce qui me fait dire que la notion de kit est à présent significative surtout pour les électros, ces dernières disposant de ces différentes palettes de son bien ciblées (rappelant comme par hasard tel ou tel style d’époque ou même actuel…) et définies, même si tout est paramétrable a priori. Mais on est d’accord : pour le débutant un kit est un set et il faut bien en parler en se basant sur des certitudes et repères communément admis.

    Alors je vous conseille ceci : demandez-conseils, informations et tout ce que vous voudrez (Sur la toile on peut même entendre/voir sur le tube ce que cela donne réellement, du point de vue d’un non commerçant mais d’un utilisateur car il y a toujours un partage ou test la plupart du temps pour tel matos ou config) mais surtout : essayez avant d’acheter ! Si vous n’avez jamais touché à une batterie, allez-y accompagné(e) ou demandez une démo pour entendre le son de l’instru. Le son est capital puisque c’est ce que vous allez entendre assez fréquemment…

    Pour le reste, j’aurais tendance à dire que débutant ou pas, un batteur est à même de pouvoir jouer sur tous types de set au bout d’un moment, y compris sur de l’électronique. Alors quelle importance si ce n’est le son du moment que vous apprenez. Par contre pour le spectacle ou l’enregistrement, c’est l’opposé : le matériel compte au point de voir la plupart des musiciens adapter leur set presque à chaque tournée !

    L’habit ne fait donc pas le moine mais il est effectivement important d’avoir le choix et de savoir s’habiller… Maintenant il y a toujours des soirées pyjama 🙂 mais ça c’est une autre histoire…

    Répondre

  6. Xavier Rogé
    2 juillet 2014

    Bonjour à tous , je suis nouveau sur ce blog ! Mais pas vraiment débutant à la batterie …
    Tout d’abord , je tenais à féliciter Magalie pour son blog , très bien fait , clair succins… et surtout ,sans bêtise ( ce qui n’est pas toujours évident sur le net). Je suis réellement admiratif de la qualité des infos que tu fournis vu ton expérience dans ce domaine.

    Concernant les types de batterie , il y a un paramètre important dont tu n’as pas parlé , c’est la profondeur des futs.

    Pour info , on retire généralement 2 pouce de profondeur par rapport à la taille du fut afin de garder de bonnes proportions sonores.

    Je m’explique : pour un tom de 10 pouce , il est courant que la profondeur soit de 8 pouce , 12/10 , 14 /12 etc …

    Il est bien sur possible de changer ce ratio mais je ne le conseille pas car cela risque de déséquilibrer la résonance du fut et sera donc plus difficile à régler.

    Retour d’expérience , je possède un set type fusion en 10*10 , 12*10 , 14*13 , 16*15 . ça sonne super , mais c’est très dur à régler à cause de ce ratio (surtout le 14*13 , je ne sais pas pourquoi).

    Pour finir mon laius ,une jazette est généralement conseillée avec des peaux sablée , simple plie ( donc peu épaisse et très résonnante) .

    Les sets fusions , des peaux sablés doubles plis , et les sets rocks des peaux transparentes huilés double plis(afin de définir le son rock).

    Un set rock avec des peaux sablés simple plis ne sonnera pas ROCK , je ne dis pas qu’il ne sonnera pas , mais il sera moins typé. …

    Impatient de lire l’un de tes futurs articles en tout cas !
    Xavier Rogé Articles récents..Comment travailler son sens du rythme ?My Profile

    Répondre

  7. Socrate la vallée
    9 décembre 2014

    J’ai appris la batterie en 3 mois fait comme moi

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour au début
mobile bureau