Comment la Télé, Facebook, Google nuisent gravement à votre apprentissage de la batterie !

Attention danger  !

Passez-vous 1 semaine par mois assis devant votre télé ?

Je suis tombée récemment sur des chiffres qui m’ont fait bondir, alors j’ai voulu partager mes réflexions avec vous, même si je vous l’accorde le ton est un peu provocateur.

Selon une étude de comScore, un français a passé en 2011 en moyenne, 3h47 par jour devant la télé et 25h par mois sur Internet.

3h47 par jour !!!!!

Alors imaginons ce que cela représente pour notre Français “moyen”.

3h47 par jour, soit  environ 114h par mois de télé auquel on ajoute 25h d’Internet = 139h par mois; soit l’équivalent d’un peu plus de 7 jours par mois* assis devant la télé dans son canapé.

Imaginons maintenant notre Français moyen qui n’allumerait la télé que moitié moins du temps pour faire autre chose pendant la semaine, il gagnerait déjà 3h47*5/2 = 9h30 par semaine pour faire autre chose !!

… Vous imaginez à la vitesse à laquelle vous progresseriez si vous faisiez de la batterie 9h de plus par semaine !!! Imaginez ….

Moi ça me parait énorme, et je ne me sens évidemment pas concerné, comme la majorité des français sans doute d’ailleurs 😛

Et le plus effrayant dans l’histoire, c’est que ces chiffres représentent une moyenne, donc il y a forcément des gens qui sont au dessus !

Les méfaits de la télé et des informations

Notre brave Français moyen, qui passe 7 jours par mois sur son canapé, qu’est-ce qu’il en ressort de ce temps ? Réfléchissez ?

Vous partez tous les mois pendant une semaine et demie en formation ou en vacances, et vous revenez sans avoir rien retenu, rien à raconter à vos petits enfants.

Même ce documentaire ultra intéressant sur l’apartheid qui est passé la semaine dernière, dans 3 mois il sera oublié, mis au oubliettes.

Notre Français moyen il en sera au même point dans 3 mois, une “couch potato”, une patate de canapé comme on dit outre-altantique. La télé le formate, le prépare pour avoir le maximum de son “temps de cerveau” disponible.

Et notre Français moyen est donc prédisposé à engloutir ces tonnes de publicités qui lui donneront ces envies irrésistibles de consommer des produits dont il ignorait sans doute l’existence auparavant.

Le Français moyen se tient au courant, tous les jours il s’abreuve des nouvelles à travers les journaux télévisés, les sites d’actualités, à la radio. Et tous les jours, le constat est le même, c’est la crise : aujourd’hui est plus dur qu’hier mais le sera sans doute moins que demain.

Bref notre pauvre Français moyen baigne dans une morosité permanente, il est soucieux, il a lui aussi des connaissances qui ont été victime de la crise, il s’inquiète et a peur, peur d’entreprendre de nouveaux projets, peur de se lancer dans l’inconnu, parce « qu’on se sait jamais », alors il attend, il attend que ça aille mieux. Parfois il croise le parcours de quelqu’un qui s’est lancé, qui y croit, et il se dit “ah comme il a de la chance, j’aimerais bien être comme lui”, puis il rentre chez lui  et pour se divertir et se remonter le moral, il allume la télé !

Internet s‘insinue tout doucement et gagne du terrain !

Combien de temps Facebook vous vole-t-il par jour ?

C’est Facebook le site qui est sur la plus haute marche du podium avec 5h par mois pour notre Français moyen, chez les jeunes ce temps monte en flèche, et chez les séniors il gagne aussi tout doucement du terrain.

Et juste derrière Google avec 3h par mois. Et  dans les deux cas les publicités insidieuses qui sont ciblées en fonction du profil de l’internaute, de ses centres d’intérêts, de ses recherches sur Google, la même stratégie est en marche qu’avec la machine commerciale télévisuelle, des stratégies pour convertir des spectateurs en consommateurs.

Comment enrayer l’engrenage, passer de (télé)spectateur à acteur de votre vie ?

Ça va faire un an que je ne regarde plus la télé, alors que j’étais vraiment acro, et bien je vais vous dire, elle ne me manque pas ! Et c’est tout bonnement incroyable le nombre de choses que j’ai commencées à faire, les fameux projet qu’on commencera quand on a le temps.
Et le plus beau dans l’histoire c’est qu’en plus je m’amuse comme une folle, alors que je ne me souviens pas avoir été dans cet état d’esprit depuis des années, notamment lorsque j’étais installée confortablement dans mon canapé.

Aussi bizarre que ça puisse paraître, j’ai toujours une télé dans mon salon, mais ni câble ni abonnement internet pour l’abreuver d’image en continu. Si je veux regarder la télé, j’ouvre une boite d’un DVD, ou alors je vais regarder des podcasts auxquels je me suis abonnée. Ma télé ne reçoit plus d’images en continue. C’est moi qui décide quand je la regarde et ce que je regarde.

Quand je regarde en arrière, je repense à ce que Timsit avait sorti :

“Parfois, je regarde la télé toute la journée, c’est chiant ! Mais quand je l’allume, c’est pire…”

Je ne pense pas passer 5h par semaine sur Facebook, et pour  la télé, facile je n’en ai pas, donc … mais je passe beaucoup plus de temps sur Internet 🙁 Et soyons réaliste, je ne joue pas 9h par semaine de batterie non-plus, 4h, 5h tout au plus quand ça va bien.

Réduire ma consommation d’Internet : j’y travaille, j’ai installé un petit plugin qui fait disparaître les publicités, un autre qui régule mon temps sur les sites chronophages tels que Facebook, twitter ou les actualités de Google, passé 15min de surf par jour sur ces sites, l’accès à ces sites est coupé jusqu’au lendemain, radical mais efficace.

Cette technique marche, ma cure de désintox commence à faire effet, j’ai de moins en moins besoin d’aller sur ces sites, et quand j’y vais, je sais que c’est dans un but précis pour un temps déterminé.

Et vous ? Vous en êtes où ? Vous aussi vous attendez que la saison 34 de Master Chef s’achève pour vous inscrire à ce cours de musique qui n’attend plus que vous ? Mais a propos c’était qui déjà le grand gagnant de la saison 12 ? Vous laissez vous porter par le rythme des nouveaux messages sur votre mur ? Vos mails crépitent des derniers messages que vous avez reçu sur twitter ?

Voilà c’était le coup de gueule du mardi ! Bravo! Vous avez fini de lire l’article, un grand nombre de lecteurs auront décroché avant 😛 .

La balle est dans votre camp ! Qu’allez vous entreprendre pour faire passer votre jeu à la batterie à la vitesse supérieure, avez-vous un projet ?

Attention, si vous vous lancez, vous risquez fort de ne jamais le regretter et de vous amuser comme des fous !

 

Réfléchissez bien MAIN-TE-NANT à ce que vous allez faire là, tout de suite, juste après. … C’est fait ? Bien, écrivez-le dans les commentaires …. et éteignez moi cet ordinateur tout de suite, allez, lancez vous !

N’oubliez pas « 7 jours par mois, à faire du canapé » ! Faisons tomber la moyenne, soyez différent de notre Français Moyen et partagez cet article pour que les chiffres de 2012 ne soient pires que ceux de 2011.

* en considérant un moyenne de 8h de sommeil par nuit.

source comScore



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

danger facebook, facebook danger,

27 réflexions au sujet de « Comment la Télé, Facebook, Google nuisent gravement à votre apprentissage de la batterie ! »

  1. Excellent article ! Je suis bien loin de cette moyenne… La télé est allumée que le soir à partir de 20h30 après le coucher de mon fiston. Et selon le programme elle reste allumée 2h. Ca fait du 14h par semaine ça va… Internet c’est un peu moins et parfois pendant la télé 🙂

    Mon projet a été fait après un licenciement économique dont j’ai été victime cet été. J’ai profité pour prendre un bon mois de vacances et en rentrant j’ai muri l’idée de me mettre à la batterie sérieusement. Ce rêve de gosse c’était maintenant ou peut être jamais… Alors oui j’ai investi pour une Roland TD30 KV le must avec quelques options pour avoir plein de cymbales et je me régale chaque jour ! Je me suis fait payer 1 an de formation par mon ancien employeur et aujourd’hui je vis ce rêve pleinement. Je souhaite à chacun de pouvoir aller aux bouts de ses rêves ! J’aurai attendu mais ça rend ce rêve encore plus beau aujourd’hui.

    François

  2. 2h tous les soirs ça fait quand même 3 jours pleins passés devant la télé par mois 😛 !

    Bon il se trouve que dans ton cas tu es déjà occupé à temps plein sur ton projet batterie, mais pour quelqu’un qui a des obligations envers un employeur, et passe 35h de son temps au travail … ça représente encore beaucoup !

    … Imagine si tu allumais la télé qu’un soir sur deux ? …

  3. c fou le temps que les français passe devant la télé, mais je me demande si ce n’est pas pire sous nos tropics de plus en plus de personnes accèdent à la télé et notamment au chaines câblé et internet.
    je pense pas être dans ce cas, parce que je ne regarde que le jt de 20h et quelques fois un film mais bien souvent je ne termine pas,faut dire que je suis lessivé quand je rentre du boulot aussi, j’ai commencé ma cure de télé ça fait un an maintenant. c plutôt internet que je dois surveiller 🙂
    pour mon défi, je cherche à acheter un Ipod pour pouvoir télécharger les 10 morceaux pour débutant, c’est le premier pas;

    • Bonjour Euloge et bienvenu sur le blog des batteurs débutants.

      Oui les français passent beaucoup de temps devant la télé et/ou sur Internet, mais nous ne sommes pas les seuls, c’est encore pire chez les Américains, alors j’espère que les pays des tropiques ne vont pas se sentir obligés de suivre cette voie !

      Chercher à acheter un ipod c’est déjà pas mal, continue sur ta lancée, tu peux mettre une chanson sur youtube en fond et essayer de jouer par dessus, c’est pas idéal, mais au moins t’auras commencé à faire quelque chose de concret 🙂

      • Malheureusement on est déjà sur vos traces, vu le nombre de téléfilms au programme tous les jours matin comme soir,
        Youtube pourquoi pas, merci 😉 mais ça va être compliquer car je n’ai pas le net à la maison.

  4. L’ipod c’est un très bon choix. J’étais un fervent défenseur du CD et je critiquais la surnumérisation de la musique et notamment le MP3. J’ai essayé le mini disc pensant contourner un peu tout ça et garder l’esprit de la bonne vieille cassette de mon adolescence… Mais voilà j’ai succombé à l’apple d’Apple (c’est dur à dire hein ?) et j’ai acheté un iPod… Le vieux machin avec la molette et avec 20 Go ! Tous mes CD étaient dans ma poche (ou presque) et je n’ai plus quitté ce format depuis. J’ai un iPod Touch 2nd gen et un iPhone 4 et mon bon vieux fonctionne toujours et m’accompagne sous la douche 🙂 Il chante plus juste que moi :p

    J’apprécie de pouvoir brancher l’iPod sur le module TD-30 et de jouer sur mes morceaux préférés.

    Bon j’arrête de raconter ma vie promis :p

    François

  5. Bonsoir,

    Cet article fait évidemment réfléchir. Pour ma part je pense que la nouvelle génération, qui a baigné dans les nouveaux moyens de communication tels que les réseaux sociaux, ainsi que les émissions complètement abrutissantes qui ont peu à peu pris la majeure part des programmes télé… progressent avec l’âge.

    J’étais vraiment accro à Internet de mes 16 à 17 ans, largement au dessus de la moyenne indiquée alors que le buzz Facebook n’était même pas encore lancé. C’est l’époque lycée, où on va en cours la journée, on rentre, devoirs faits, il reste plus qu’à aller traîner sur Internet..

    Mais depuis les études supérieures, qui ont été un grand changement malgré tout (autre type d’enseignement, appartement!), on s’aperçoit que la vie ne se résume pas qu’à ça, et que si on reste aliéné et enchaîné à ces habitudes, on va vite foirer notre année. C’est donc petit à petit que la prise de conscience se fait, et c’est avec la maturité que les projets se concrétisent..

  6. Bonjour Magalie,

    Excellent, l’article ! J’aime beaucoup ! 😀

    Où j’en suis ?
    – la télé : presque comme toi. J’ai juste les chaînes principales, et surtout pas de bouquets ou autres chaînes satellite. Je ne regarde la télé que très rarement, et souvent pour voir un DVD, un film (TV) ou une émission qui m’intéresse vraiment. Mon but, c’est soit de me détendre, soit d’apprendre quelque chose (ça dépend des moments).
    – actualités :
    – news : pour me tenir au courant, j’écoute les news à la radio. J’évite ainsi la télévision, dont les images (souvent négatives) marquent beaucoup plus. Déjà que la sélection des infos est souvent orientée sur « ce qui ne va pas bien ». Et j’ai assez d’informations, comparé à un journal télévisé qui dure 30 minutes. Si j’ai besoin de plus d’infos, je cherche un dossier sur Internet, ou bien je me fais le mien.
    – MasterChef 12 : en général, mes collègues en parlent suffisamment pour me tenir au courant, sans que je ne suive l’émission. Non seulement la téléréalité ne m’intéresse pas, mais en plus je suis mis au courant automatiquement.
    – Facebook : comme je sais que je pourrais vite devenir addict, je m’auto-modère. En général, je ne reste que 1 à 10 minutes, le temps de poster un truc et de partager des images/textes d’autres pages. A part de rares moments où je prends plus de temps pour lire plus longuement (les actus des autres + visionner quelques vidéos), ce sont donc des micro-actions, comme je les appelle.
    – Twitter : j’ai directement refusé d’hier être, car je pressentais le côte chronophage. De plus, moi qui suis plus dans une dynamique à long terme (avec prise de recul, etc.), l’immédiateté de Twitter ne me convient pas.
    – Rentabiliser mon temps : C’est incroyable les moments où on attend, où on ne fait rien, et qu’on pourrait utiliser à faire autre chose : files d’attente dans un supermarché, attente chez un médecin, etc. Donc j’ai toujours un bouquin sur moi, pour lire. Et un PDF dans mon iPhone. En voiture (ou bien en train), j’écoute des audiolivres : soit des romans, soit des livres de développement personnel. Quelques suggestions : L’homme qui voulait être heureux, L’art de la simplicité.
    – mon projet : je continue à réaliser mes rêves, en général. Après avoir *décidé* d’apprendre à voler (sur un ULM), et après avoir repris le piano, je me suis attelé au projet de ma vie (hormis ma famille) : donner un sens à ma vie, en aidant les autres à avancer, à évoluer et à réaliser LEURS rêves, grâce au coaching et à la formation. C’est en cours ! J’ai commmencé mes formations en 2008, et je travaille comme coach (à temps partiel) depuis 2011 ! Et ce n’est que le début ! J’ai de plus en plus de clients, je gagne en expérience, je suis de plus en plus visible, et je peux donc partager encore plus ma joie et ma passion d’aider les autres !

    Mon plus grand défi actuellement concernant la télévision ? Quand ma femme l’allume, ne pas la regarder (la TV, hein !) et faire ce que j’ai vraiment envie de faire ! 🙂

    Par curiosité, je serais intéressé par le plugin que tu utilises pour restreindre ton temps sur Facebook/Twitter/actualités de Google. C’est quoi, son petit nom ?

    Bises, et vivement les prochains articles ! 🙂

    Renaud

  7. Hello Renaud,

    c’est chouette que tu sois passé par ici !
    Alors pour les plugins, j’en ai plusieurs, mais le plus important c’est de virer Internet Explorer (on ne peut pas le supprimer, mais on peut le cacher au très fonds de son PC pour ne pas l’ouvrir automatiquement) car il ne permet pas d’installer des plugins.

    Pour supprimer les pubs
    1- Adblock Plus pour Firefox et Chrome

    Pour bloquer les sites chronophages
    2-LeechBlock pour firefox
    3- StayFocusd pour Chrome, mon préféré,
    4- AboutMe sur Firefox, petit plugin sympa pour savoir sur quel sites je passe le plus de temps, ca me sert à mettre à jour les règles de LeechBlock/StayFocusd

    Voili voilà

  8. La télé sert souvent de bruit de fond, tout en surfant sur le net, en bavardant, etc… Dans ce cas le cerveau est gaspillé par réduction de l’attention. Conséquences pernicieuses: expérience confuse, discussion pauvre, empathie réduite, attitude passive, influence négative, niveau de conscience limité.

    Nous sommes libres d’introduire des loisirs actifs (créatifs) dans nos routines.

    Un site sympa pour trouver (et proposer) quoi faire ce soir: http://quoicesoir.fr/

    Sympa Magalie ton blog… ajouté à mes RSS 😉

  9. hello
    mon souci c’est que je bosse sur internet, du coup j’y passe un temps dément 🙂
    j’envisage meme de changer de boulot pour revenir a la vie reelle et me desintoxiquer
    en tout cas bravo pour ton blog, je le lis toujours attentivement !

  10. Question télé, ça va, je dois en être qu’à 2 heures par semaine (et encore, c’est que quand la XV de France joue). Si j’avais Canal +, j’y passerai beaucoup plus de temps et je boufferais tous les matchs de rugby. Mais, à quoi bon? Ces matchs, je peux les voir sur le net sans problème.

    Mais alors, comment je m’informe? C’est simple, la page d’ouverture de mon navigateur internet est un quotidien très réputé. Je lis les gros titres, consulte les articles lorsqu’ils traitent des gros soucis de notre monde (quand bien même les-dit soucis sont méconnus ou sous-estimés par la majorité) et puis je passe à autre chose. Le temps que je passe sur Facebook est IMMENSE mais il serait difficile de le mesurer correctement. En fait Facebook est constamment ouvert mais je fais d’autres choses en parallèle. Aussi, je me contente de check de temps en temps si il y a quelque chose de nouveau. Je ne poste que très rarement, comparé à mes compères, et quand je le fais, c’est souvent un coup de gueule, une alerte au monde qui devient de plus en plus con, où alors c’est pour faire chier le monde avec des trailers de Game Of Thrones ou des articles/vidéos rugbystiques. Bref, j’y affiche pas ma vie, je ne poste pas de photos (ou très rarement). Mais on peut tout de même déceler sur ma page mes principales convictions et principes.

    Je parle de série américaine, de rugby, tout cela ne serait-il pas des programmes visibles à la télé? Est-ce si différent de choisir ce que je regarde sur le net plutôt que de le regarder à la télé dans un canapé bien plus confortable que ma chaise de bureau? Il y a moins de contraintes horaires, je suis moins exposé à la publicité, j’entretiens davantage mon anglais. Mais, au final, ma passivité est la même.

    Je suis très étonné qu’un français passe en moyenne que 25 heures par mois sur internet. Mon temps est au moins de 40 heures par semaine (mon utilisation d’internet va du simple surfing et de la prise d’information, au visionnage de vidéos youtube, de streamings en passant par mes partie de jeu en ligne tels que League Of Legend et Starcraft 2).

    Cela m’empêche-t-il de m’amuser pour autant? On pourrait se poser la question. Il se trouve que c’est mon temps de sommeil qui en pâti plus que ma vie sociale, bien suffisamment enrichie. En effet, les jeudi soirs et vendredi soirs, je dois dormir au maximum 4heures en raison des nombreuses soirées organisées par ci par là. Cela arrive, moins souvent tout de même, les mardi et mercredi soirs également. Par ailleurs, en tant qu’étudiant fauché, si j’avais plus d’argent, je m’adonnerai à davantage d’activité, notamment physiques et sportive. Et c’est pas parce que je passe beaucoup de temps assis, que je ne me démène pas pour améliorer ma situation ou pour réaliser mes rêves, mes amis peuvent en témoigner.

    Bref, c’est vrai qu’il faut qu’on se bouge le fion, mais on fait aussi comme on peut avec les moyens du bord!

    Jowy

    • Hello Jowy,

      et bienvenu sur le blog :-D. 40h par semaine sur le net !!!! wow ! Mais à « faire » des trucs j’espère ! parce que pour moi même « s’informer » c’est pas faire des trucs … je pense qu’on n’avance pas dans la vie et s’informant et surfant, mais seulement en mettant en application ce qu’on apprend 🙂

      Si FB est toujours ouvert, je suis curieuse de connaitre le nombre de fois que tu es interrompu dans ce que tu fais … je ne me souviens plus ou j’ai lu ça, mais il est commun d’admettre que le « coût » en temps d’une interruption (téléphone, email, twitter, facebook) est de 2 minutes, 2 minutes par interruption pour se « remettre dedans », donc imaginons que tu reçoives entre 5 et 10 interruptions(toute source confondue) par heure, il te faudra donc 5-10×2 = 10-20 minutes de temps pour te reconcentrer sur ce que tu fais, si on calcule ça sur une journée de 8h (le reste du temps c’est les loisirs, faut pas déconner !) ça fait donc entre 1h10 et 2h20 de perdu par jour juste pour se reconcentrer sur ce que l’on est en train de faire et je ne parle pas ici du temps consacré à l’interruption (lire le mail, lire le message twitter/facebook …) dont l’ordre de grandeur doit être du même acabit…

      • Merci mais je ne suis que de passage, je ne fais pas de batterie ^^. Cette article a néanmoins suscité mon intérêt.

        Je ne vois pas trop ce que tu entends par « faire des trucs » sur internet. Comme je l’ai dit, mon utilisation d’internet n’est qu’essentiellement liée à mes loisirs. Donc on ne peut pas dire que je sauve le monde en allant sur internet. Je l’utilise parfois, cependant, pour lancer des projets persos ou collectifs (ce qui reste, pour moi, un loisir). Et je n’utilise pas Facebook au travail, à moins que je n’ai rien à faire donc je ne suis que peu sujet au temps de « reconcentration » dont tu parles (à nuancer lorsqu’il s’agit de réviser un cours, là on est clairement dedans). Quand je parlais de « check facebook » de temps en temps, c’était entre deux vidéos youtube, par exemple. J’utilise néanmoins internet au travail, puisque l’on se sert principalement d’une base de donnée disponible sur l’intranet de mon entreprise. Donc si on doit tout prendre en compte, je passe 75 heures de mon temps sur internet dans la semaine, dont 35 uniquement dédiées au travail.

        Enfin je me permet de rebondir sur tes idées concernant la prise d’informations. En effet, s’informer, ce n’est pas faire un truc « manuel », si je peux me permettre l’expression. Cela permet cependant de se cultiver, de développer ses propres idées et, tout simplement, de savoir ce qu’il se passe autour de soi (j’inclus tout type d’information, qu’elle soit générale ou spécifique). Aussi la prise d’information est la base de toute action. Peu consciencieux est celui qui va commercialiser un produit sans avoir faire une étude marketing au préalable. L’est encore moins un pays qui part en guerre sans connaître les armes ni l’effectif de la nation qu’il attaque.
        S’informer, c’est se mettre dans des conditions propices à l’action quelque soit le domaine.

        • « S’informer, c’est se mettre dans des conditions propices à l’action quelque soit le domaine. »

          très belle formule, et en fait énormément de personnes de mon entourage (et plus on en parle plus ça se vérifie) restent « collée » dans l’inaction … elles ingurgitent encore et encore toujours plus d’info, sans jamais faire le pas et de se mettre en mouvement.
          Je connais trop de gens qui sont experts sur des sujets (l’actualité, la politique, les problèmes au Proche-Orient, …), qui sont capables de faire de superbes exposés, mais qui râlent à longueur de journée parce que rien ne change, et qu’ils n’ont pas le temps de « faire des trucs » …
          Magalie Derhille Articles récents..Mon Top 6 des méthodes d’apprentissage de batterieMy Profile

          • Haha, ça, je ne peux guère le nier. N’ont le temps que ceux qui s’en accorde :).

  11. bonjour
    simplement je recherche des partitions batterie pour « musette » sans succès.
    peut-être avez-vous des sources?
    je découvre votre site, je nai pas encore tout visité, mais je le trouve intéressant et varié pour moi débutant.
    salutations

  12. Bonjour Claude,

    et bienvenu sur le blog batteur débutant.
    Merci pour le compliment, ça fait toujours plaisir de recevoir des encouragements.
    En ce qui concerne les partitions « musettes » je ne connais maleureusement aucun site qui en publie, et c’est vrai que je ne me suis jamais trop penchée sur ce genre musical … Mais je vais garder l’oeil ouvert au cas ou je croise quelque chose d’interessant … Pourriez-vous me donner quelques exemples de morceaux musette dont vous aimeriez avoir la partition de batterie ? S’ils sont faciles, on pourrait éventuellement en faire les relevés…

    Magalie

  13. Ping : Sauvons Taratata !

  14. J’aime le contenu autant que le ton employé. Je souscris à l’idée. Juste un bémol. La batterie étant un instrument dont les voisins profitent avec plus ou moins de bonheur (surtout que je suis un débutant débutant!!). Je me limite à quelques heures « acceptables » de la journée pour jouer. Aussi, en dehors de ces heures, internet et la télévision sont utiles. On trouve plein de partitions sur internet et la télévision est un bon moyen de passer le temps pendant que je m’entraine sur mon oreiller ou l’accoudoir de mon canapé (qui ne tardera pas à m’en vouloir….)

  15. Ping : La relation du public avec les médias | L´impact des médias sur les jeunes

  16. Bon je ne suis pas content. A cause de ton blog j’explose mon temps devant internet
    Merci pour ce blog que je ne connaissais pas. Je vais peut être reprendre la batterie après 18 ans sans en avoir touché une seule. J’ai joué dans un petit groupe une fois pour la fête de la musique avec juste une semaine de répétition et j’avais arrêté la batterie depuis 8 ans je me dis que tout n’est pas perdu.
    J’ai fait un passage à la baguetterie et j’ai testé des électro. Oh mince, un vrai débutant.
    Je vais donc lire de bout en bout ton blog et m’y remettre vraiment en 2017, étant actuellement sans batterie et dans les cartons.

    Merci et bonne continuation. Et cela me permettra aussi de débrancher la téllé.

    • Salut Stéphane,
      quelle bonne idée que de se remettre à la batterie !
      Mieux vaut passer un peu de temps en préparatifs sur Batteur Débutant, que 10h/semaine devant [série niaise de ton choix], tu en retiendras beaucoup plus je l’espère !

      courage pour le cartons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article