Comment développer son oreille grâce à Coldplay

Comment développer son oreille grâce à Coldplay ?

Développer son oreille musicale

Aujourd’hui un sujet qui se prête vraiment bien au format audio : l’écoute active.

Suite à ma première expérience de jeu en groupe (qui ne s’était pas vraiment très bien passée) et aux nombreux conseils que j’ai pu recevoir ici sur le blog, ou ailleurs, je vous propose de travailler l’écoute active comme moyen d’améliorer votre oreille musicale.

Comme je le dis dans le podcast, il est essentiel pour un batteur de se repérer dans un morceau, d’être en phase avec les autres musiciens (ou la musique du morceau, si vous jouer chez vous).

Au menu de ce podcast, l’étude de la partie batterie du morceau Yellow de Coldpay complètement accessible aux grands débutants.

Pourquoi avoir choisi ce morceau ? Il a la structure type d’un morceau pop-rock, très « construit », facile à comprendre, et à reproduire lorsque vous avez compris le truc.

Mon relevé :

  • Intro : 12 mesure, la batterie entre après la 4ème
  • couplet : 3 répétitions de 4 mesures, groove simple de base rock
  • prérefrain : intrumental, 2 mesures
  • refrain : 6 mesures
  • break  : 2 mesures
  • solo guitare : 8 mesures
  • couplet
  • pré-refrain
  • refrain
  • break
  • solo
  • outro : 12 mesures

Les grooves des différentes parties du morceaux

Intro :

Groove de l’intro de Yellow

Couplet

Groove du couplet de Yellow

Pré-refrain

Groove du pré-refrain de Yellow

Refrain

Groove du refrain de Yellow

 

 

 

 

 

 

Outro

Groove de l’outro de Yellow

Voilà normalement vous êtes prêts pour jouer Yellow en groupe 😉 !

En bonus cadeau, vous pouvez télécharger le relevé pdf complet de la partition de Yellow de Coldplay, faites un clic-droit, Enregistrer la cible du lien sous … sur ce lien.

Si comme moi vous aviez aussi du mal à comprendre la structure d’une chanson et d’analyser les différents grooves, laisser moi un petit commentaire pour me dire si maitenant vous y voyer plus clair !

Merci à Florent pour son commentaire constructif sur l’écoute active, cet article t’est dédié !

crédit photos ©freedigitalphotos.net



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

analyse rythme musique coldplay, Telecharger video pour developper son oreille musical,

10 réflexions au sujet de « Comment développer son oreille grâce à Coldplay »

  1. Salut Magalie !

    He bien merci pour la petite dédicace, ça fait toujours plaisir 😉
    Même si je pense pas détenir la vérité … Je t’ai simplement donné ma façon de fonctionner.

    Quoi qu’il en soit la batterie est un instrument très libre, que l’on vit sur le moment, et un fill ou un break ou un groove peut changer d’une fois sur l’autre sans que cela pose aucun problème, tant que l’on sert le morceau. Apres … Quand arrête t-on de servir le morceau ? Faudrait demander à des gens comme Gavin Harisson par exemple … 😀

    Longue vie à batteur débutant !

    Amicalement,
    Florent

    P.S : Je disais dans un commentaire il y a quelques temps que j’avais passé des audtions … Et bien j’ai été pris ! Mon nouveau groupe s’appelle Jostle, power trio rock marseillais. Un petit lien d’un clip réalisé par le frère du bassiste :
    http://www.youtube.com/watch?v=roquenvBOuY

    Sur cette video, c’est l’ancien batteur qui joue … Dommage, j’adore sa batterie ! (Et son jeu aussi, ne nous cachons pas)
    Aussi, nous sortons un nouvel albulm le 07 décembre 2012
    Rendez vous sur http://www.jostle.org

    • P.S 2 : Moi aussi j’ai commencé à développer mon oreille (et mon jeu) sur du coldplay, police (les faciles), radiohead, offspring, acdc (même si je deteste). Mais coldplay reste une bonne école.
      Essaie de placer des fills de temps en temps, même quand le batteur du groupe ne le fait pas, tantôt sur une mesure complète (4 temps) tantôt sur 1 temps (à partir du 3) etc …
      Apres, faut pas devenir accro et en foutre partout en groupe !

  2. Bonjour,

    En effet c’est intéressant d’écouter et de décrypter des chansons de ce type. L’oreille apprend à capter le bon rythme et la démarche est bien faite. Merci pour le relevé ça pourra toujours servir.

    Concernant le commentaire de Florent, pourquoi reprocher à Gavin Harrison d’en mettre partout ? C’est quand même pas un « garnisseur » pour le principe de remplir… C’est, je pense, un batteur qui a une conception de l’instrument différente. Il ne fait pas qu’accompagner je pense, il construit ses rythmes selon un feeling qu’on aimerait avoir je pense. Son « son » lui est propre et j’aime beaucoup ce qu’il fait et quand il faut il sait faire simple… Ne dit-on pas qui peut le plus, peut le moins ?

    Bonne continuation et merci pour le blog.

    François

    • Bonjour François,

      pour le relevé, l’idée c’est de pouvoir le faire soi-même 😉 avec « la méthode » (qui n’en est pas vraiment une, mais bon) c’était le but de l’article, justement pour me (nous) pousser à plus écouter (et moins à regarder les partoches), et de comparer avec le mien.

      … ah si je passais la moitié du temps que je passe sur des sites de partitions, ou d’exos de batterie à jouer

    • Salut !

      Désolé je me suis mal exprimé en parlant de Gavin Harrisson

      « Quand arrête t-on de servir le morceau ? Faudrait demander à des gens comme Gavin Harisson par exemple …  » comment il fait pour servir autant la musique.

      Comme ça c’est surement plus clair. Je trouve que ce mec là est juste un génie, avec ces fills de fou furieux pieds mains, mais on ne tombe jamais dans l’excès car ils sont bien placés. Ces fameux fla en triolets sont excellents aussi !
      En tout cas c’est un de mes batteurs favoris, alors j’espere avoir rectifier le tir 😉

      Amicalement

      • C’est en effet beaucoup plus clair concernant ce grand Gavin Harrison. Je vais d’ailleurs travailler sur « The sound of muzac » à l’école Atla.

        Concernant la lecture rythmique Magalie connais tu l’application Jalmus ? C’est vraiment bien fichu, gratuit et la génération d’exercice aléatoire est fort pratique.

        François

        • non, François je ne connais pas Jalmus, m’en vais voir ce que c’est de ce pas .

          Bon je vois que le mal-entendu sur Gavin Harrisson est résolu … il ferait un bon candidat pour la section « à la manière de … » 🙂 mais avec de grands connaisseurs comme vous, faut pas que je raconte des bétises 😉

          • Ah oui il va pas falloir raconter n’importe quoi sur ce sacré bonhomme ! On te laisse découvrir et on commentera si nécessaire ton prochain post :p

            Pour « Jalmus » j’ai découvert ça un peu par hasard pour travailler la lecture du rythme. C’est un logiciel « léger » qui utilise java et il est très utile et pas seulement pour les batteurs d’ailleurs.

            J’ai travaillé quelques heures avec toutes les options et ça fait progresser à vitesse grand V ! Je ne suis pas un assidu de la lecture et avec le logiciel il y’a un coté ludique qui m’a permis de progresser.

            François

  3. Ping : 10 morceaux faciles pour débuter la batterie

  4. Bonsoir Magalie,
    Je m’apprêtais à faire mo 1er relevé quand j’ai vu blog. Du coup, je suis passé sur Yellow. Bien vu, pas trop compliqué et rythme lent. En plus j’aime bien Coldplay. J’ai noté une petite erreur dans ton blog, partie « Mon relevé ».
    Tu as écrit « couplet : 3 répétitions de 4 mesures ». En fait, c’est 3 répétitions de 6 mesures, soit 18 mesures. La deuxième fois, le couplet ne fait que 2 répétitions de 6 mesures, soit 12 mesures.
    A part ça, le pdf est bon et ton blog super utile pour débuter.
    Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article