Comment commencer à développer son jeu de double-pédale à la batterie ?

Jeux de main, jeux de vilain… Et le jeu de pieds ?

Travaillez-vous avec vos pieds ?

Ceci est un article de François, lecteur assidu de Batteur Débutant, qui, suite à un commentaire très pertinent de sa part, a gentiment accepté de faire un article sur le sujet, merci à lui !

 Depuis plus de 2 mois j’apprends la batterie au sein de l’école ATLA à Paris. Cet enseignement, de bonne qualité, me permet d’appréhender l’instrument d’une façon que j’affectionne : l’échange et l’écoute des autres.

Au niveau de la technique pure, j’ai constaté qu’on travaille énormément les mains avec le travail permanent des rudiments, des accents sur des débits de croche et de double. Pas mécontent de ce travail j’en suis venu à me demander pourquoi on ne travaillait pas autant les pieds ? Et oui pour moi c’est essentiel d’avoir une indépendance globale bras, jambes, droite et gauche. C’est pourquoi j’en suis venu à adapter quelques exercices qui m’ont fait comprendre à quel point c’est difficile mais avec du travail…

 L’ensemble des exercices que je vous propose est aussi un moyen de découvrir si vous êtes équipé, le travail avec une double pédale de grosse caisse. Pour simplifier et pour le plus grand nombre c’est avec une seule pédale de grosse caisse et sur la pédale de charleston que les exercices sont écrits. Libre à chacun d’en faire bon usage et d’adapter selon son équipement. Les doigtés sont tous écrits en droitier.

 Exercice 1 : Les rudiments

Et oui pourquoi les rudiments ne pourraient pas se jouer au pied ?

Voici les 2 premiers rudiments (si vous ne connaissez pas les rudiments, aller donc lire l’article sur les rudiments) que je vous conseille de travailler très lentement. L’évolution du tempo doit être très progressive… De 10 en 10 et ne pas augmenter si l’exercice n’est pas totalement fluide.

Pas de surprise ici, pour ce premier exercice, on joue aux pieds ce qu’on jouait aux mains.

  • 1er moulin

  • 2ème moulin

Exercice 2 : Travail des mains et des pieds

Le travail ici va être progressif. Les pieds vont faire toujours la même chose dans un débit de croche en alternance pied droit puis pied gauche.

Au niveau des mains le travail va évoluer au fur et à mesure des figures. Le plus de cet exercice c’est de compter alternativement les pieds et ensuite les mains. Je pense qu’un exemple sera plus parlant…

L’exercice évolue au niveau des mains avec un débit de croches, puis de triolets de croche, puis de double croche… Il faut toujours compter avec alternance les mains puis les pieds.

Vous pouvez très librement faire évoluer l’ensemble de ces exercices à votre convenance personnelle. Voici ce que j’essaie de faire :

  • Alterner les pieds : débuter sur la grosse caisse sur les temps et ensuite avec le charleston sur les temps. Cet exercice permet de bien placer la charleston sur le temps et avec la pratique ça deviendra bien plus naturel notamment lorsque vous ferez des roulements endiablés, vous garderez le tempo grâce à votre pied gauche (et oui !).
  • Ajouté des phrasés joués avec les mains comme des blanches triolets. C’est très délicat à jouer, encore pire à compter et ça permet d’encore mieux sentir ce que vous faites aux pieds et à force ça deviendra de plus en plus naturel et vous oublierez totalement
  • Le must du must, d’après mon expérience, c’est de coupler l’exercice 1 avec le 2. C’est à dire de jouer les rudiments aux pieds et de jouer les enchainements avec les mains. C’est un peu tordu au début mais vous verrez avec le temps, beaucoup de patience et surtout en jouant doucement tout ça deviendra bien plus fluide. Le spécialiste du genre est Terry Bozzio qui lance un pattern au pied et ne le lâche plus tout en improvisant avec les mains… http://www.youtube.com/watch?v=6WcOxEWcum8

N’oubliez pas de compter c’est essentiel de bien « sentir » les choses et vous verrez que par la suite des déblocages s’opèrent et le naturel du jeu prendra le dessus. Et n’oubliez pas la règle essentielle : jouer lentement au début.

Voilà ce que je voulais partager avec vous sur une typologie d’exercice. L’ambition de tout ça n’étant pas bien entendu de devenir le nouveau Lars Ulrich ou Mike Portnoy, mais de travailler la bonne indépendance de chaque membre.

J’aime toute la méthode de David Eleouet et je vous encourage à lire  cet article.

Maintenant à vous de jouer !

 

Encore un fois un grand merci à François pour sa contribution au blog Batteur Débutant.

 Dites-nous dans les commentaires jusqu’à quel niveau vous en êtes arrivé ?

J’ai bien peur que pour l’instant je ne sois capable de ne faire que du frisé aux pieds, si j’ajoute les mains, aïe, aïe aïe !



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

exercice batterie, double pedale grosse caisse, cours débutant double pédale, EXERCICE DE doubler de BATTERIE, Google Coure De Une Pedelle Double, pedale de la batterie,

8 réflexions au sujet de « Comment commencer à développer son jeu de double-pédale à la batterie ? »

  1. Bons exercices pour débuter au pied, j’avais jamais vraiment pensé à appliquer les principes de bases au pédalier, c’est bien vu. Perso j’ai surtout du mal à garder la cadence en quadruples croches, quelle que soit la qualité de la double pédale, ce qui est assez frustrant, mais j’imagine que seule la pratique peu corriger ce problème.

    Petite astuce, puisqu’on parle de double pédale, pour les débutants :

    Un gimmick récurrent dans le rock (au moins) consiste à frapper deux croches droite-gauche sur la double pédale, suivies de deux croches gauche-droite sur les toms ou sur la caisse claire (ou n’importe où d’ailleurs). J’imagine que ça s’inverse pour les gauchers (gauche-droite/droite-gauche). C’était un de mes premiers jeux de débutant, pour en mettre plein la vue facilement. Voilà, j’ignore si le bidule est connu ou non, mais si jamais, entraînez-vous, on arrive très vite à reproduire l’intro de you could be mine (http://www.youtube.com/watch?v=dn46EZSw_ak) avec un petit tuto trouvé à l’arrache, à l’envers de ce que je suggère mais c’est au choix (il commence par les mains) : http://www.youtube.com/watch?v=zAwjj4VYVgc

  2. Ping : Comment travailler les accents en double-croches à la batterie en vidéo

  3. Article très intéressant encore une fois. Par contre je n’ai pas trouvé flagrant sur la vidéo de Terry Bozzio mais beaucoup plus explicite à mes yeux, celle de Thomas Lang. lien ci dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article