Un morceau simple qui défie votre indépendance à la batterie

speed_of_sound_fbWill Champion, le batteur de Coldplay n’est pas connu pour être un monstre de technique ni pour avoir une indépendance à la batterie extraordinaire. Lorsqu’on écoute les morceaux de Coldplay, on a plutot tendance à penser que ce sont des morceaux de pop faciles à aborder (et c’est souvent le cas). Et parfois on peut aborder ces morceaux sous un angle différent.

Pour booster votre indépendance à la batterie, on va aujourd’hui décortiquer un rythme assez simple qui s’avère être un petit challenge pour votre cerveau.

Tout d’abord le morceau en question : Speed of Sound, un single sorti en 2005 (ça ne nous rajeunit pas !)

C’est un morceau construit autour du riff au piano principal, mais surtout, pour ce qui nous intéresse, c’est une rythme construit entre la caisse-claire et les toms (« un peu » comme celui qu’on a vu avec Ginger Baker sur Sunshine of your Love). Il y deux façons de jouer ce morceau, une traditionnelle, l’autre qui va défier votre indépendance à la batterie.

L’ossature principale : un ostinato caisse-claire, grosse-caisse, tom

Tout au long du morceau le même motif rythmique se répète (on appelle ça un ostinato).

Il est construit ainsi :

Coldplay - Speed Of Sound - Ostinato principal

Coldplay – Speed Of Sound – Ostinato principal

Et ce qu’on va faire, c’est simplement « broder » autour de ce motif, soit en « ridant » (c’est-à-dire en jouant toutes les croches, comme on le fait soit sur le charleston soir sur la cymbale ride) sur différents instruments de notre batterie.

Le rythme du 1er couplet :

Dans le 1er couplet, Will Champion habille son ostinato du tom basse, ce qui donne une couleur profonde à ce rythme.

Comme à l’ordinaire, la main gauche joue les coups de caisse-claire de l’ostinato, et la main droite se retrouve sur le tom basse.

Rythme de batterie du 1er Couplet de Speed of Sound de Coldplay

Rythme de batterie du 1er Couplet de Speed of Sound de Coldplay

Le Refrain sur la ride

Pour le refrain pas de difficulté particulière, la main droite au lieu de jouer sur le tom basse passe sur la ride (ou cymbale rythmique).

Speed Of Sound de Coldplay : Rythme du refrain

Speed Of Sound de Coldplay : Rythme du refrain

Les Couplets 2 et 3 : le challenge d’indépendance à la batterie

C’est là que ça se gâte ! Et c’est ici qu’on va faire appel à votre indépendance à la batterie.

Soit vous jouez croisé, et votre main droite traverse le kit pour aller faire son boulot sur le charleston, ou alors vous prenez l’approche « challenge de d’indépendance et domptage de cerveau« , et vous jouez « décroisé ».

Comme vous n’avez pas besoin de moi pour la première option, on va regarder ensemble la 2ème…

Ca veut dire que vous allez inverser la main qui joue l’ostinato.

En deux mots :

  • La main droite se met à jouer l’ostinato sur la caisse-claire et le tom alto
  • La main gauche joue la rythmique sur le charleston
Le refrain en jouant décroisé fait travailler votre indépendance à la batterie

Le rythme du des couplets 2 et 3 avec la main gauche sur le chaleston

Mais Magalie, pourquoi diable te compliques-tu tellement la vie ? Je pourrais continuer à jouer comme d’habitude (en croisé) les oiseaux continueraient à siffloter ! et on pourrait tous aller attraper les pokémons.

Oui, c’est vrai, mais si vous écoutez attentivement le morceau, vous vous apercevrez vite que les quelques fills que Will Champion met ici ou là, requiert que votre main droite soit plutôt du côté droit de votre kit …

Et en jouant croisé, il vous faudrait faire tout un tas d’aller-et-retours à toute allure, alors qu’en jouant décroisé, vous pouvez jouer détendu.

Mais bon, c’est vrai que ça n’est pas aussi facile à faire qu’à dire. Votre cerveau ayant pris l’habitude d’avoir vos pieds qui tombent juste bien en synchro avec votre main droite, va devoir tout réapprendre avec l’autre main … Et ça n’est pas une mince affaire.

Mais bon, après quelques minutes de bras de fer acharné, il faudra lui montrer qui est le chef et laisser vos mains faire le boulot.

C’est là qu’est le challenge, le rythme en lui-même n’est pas très compliqué !

La bonne nouvelle, c’est qu’une fois que vous y êtes arrivé, vous ne pouvez plus le « désapprendre ». C’est comme le vélo ça ne s’oublie jamais.

Voili voilà, vous avez toutes la billes pour bien bosser votre indépendance sur un morceau qui a priori n’vait pas l’air si compliqué que ça !

Est-ce qu’il vous arrive de vous créer des petites difficultés histoire de changer un peu et de sortir de votre zone de confort (et de continuer à progresser par la même occasion!).

Quelle est votre méthode pour aborder vos problèmes d’indépendance ?

C’est souvent un sujet épineux, j’aimerai connaître vos façons de faire !

 



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

moment de batterie sur la chanson comme dhabitude, Morceau dun rythme Batterie, comment jouer de la battérie music, rythme musique coldplay,

15 réflexions au sujet de « Un morceau simple qui défie votre indépendance à la batterie »

  1. je me suis entrainé à être totalement ambidextre, au début en jouant sur une batterie inversée (je jouait en gaucher contrarié, je me suis entrainé à jouer en gaucher normal). Quand je joue sur les crashs, je peux aisément changer de main, parce que je me suis entrainé à le faire. J’ai aussi deux charleys, et compte aussi installer une ride à ma gauche. Voila, je dirais simplement que réapprendre la batterie en inversant tout et en revenant ensuite à la position de départ est un bon exercice pour désynchroniser et permet une plus grande mobilité au niveau des mains et des pieds, tout en étant plus polyvalent.

    • Hello Prometheus,

      totalement ambidexte, wow ! Quelle tenacité !
      C’est vrai qu’atteindre ce but doit ouvrir un champ de possibilités presque infinies vu qu’on n’est plus bloqué par ce qu’on ne sait faire que d’un seul côté.

      « Réapprendre la batterie » c’est exactement ça ! Ca demande pas mal de temps, et d’abnégation et j’imagine que les efforts sont largement récompensés une fois le but atteint.

      Merci de partager ton expérience avec nous 🙂 !

  2. Merci pour cet excellent exercice que je vais devoir encore travailler …
    Merci aussi pour tous les trucs et astuces transmis et surtout pour ton enthousiasme qui m’aide à persévérer lors des baisses de motivation !
    Cordialement

    • Salut Nathalie,

      merci pour ton retour, c’est toujours apprécié.
      Le secret c’est d’y aller doucement, tempo bas, progressivement … Comme quand on apprend à marcher 😉

  3. Merci pour ce partage,
    Je maîtrise pas encore bien le jeu en décroisé il faudrait que je m’y mette sérieusement… je pense que ça permet de débloquer pas mal de chose comme les coups sur les cymbales avec la main faible.
    J’ai essayé de jouer en inversant la batterie mais c’est pas évident du tout, on a l’impression d’être un complet débutant 😉 malgré ça comme le dit prometheus : « c’est un très bon exercice pour désynchroniser »
    Laurent Veyrat Articles récents..Comment lire une portée de batterie facilement ?My Profile

    • Salut Laurent,

      le jeu en décroisé est assez inhabituel … c’est vraiment lorsqu’on en a besoin qu’on commence à le bosser.
      Sur le papier il n’y a pas beaucoup d’intérêt à tout savoir jouer en décroisé à part la prouesse technique et la super indépendance qu’on acquiert … mais dans la pratique on peut en avoir besoin pour jouer des plans particulier.

      Je me souviens que AdrienDrum avait du apprendre un morceau en décroisé pour une de ses covers, justement à cause des fills qui nécessitaient une main droite hyper disponible…

  4. Bonjour Magalie, oui ce n’est pas facile du tout, pour ma part j’ai commencé aussi à jouer avec une double pédale de grosse caisse ce qui nécessite une toute autre façon de jouer car le pied qui est sur le charley à plutôt tendance à dormir et il doit apprendre à être lui aussi indépendant, donc ça plus l’exercice que tu vient de donner bin que du bonheur à bosser ..

  5. Salut Magalie,

    C’est vrai que les titres de Coldplay semblent souvent simples à jouer mais, en écoutant bien, ils recèlent plein de petites subtilités ….
    Pour ma part, je suis gaucher et j’ai appris à jouer sur un kit de droitier. Alors, depuis quelques temps, j’expérimente le jeu décroisé afin de développer le côté ambidextre. Si cela t’intéresse je peux te donner le nom d’une petite méthode sympa. Sinon, je travaille en ce moment un morceau d’Audioslave où il faut jouer une partie du rythme avec la main droite sur le tom basse au lieu du charley, tandis que la main gauche se ballade sur la caisse claire et sur les toms et que tous les temps sont marqués avec le charley au pied. Bref du jeu décroisé et de l’indépendance (le relevé est sur mon blog).
    A bientôt
    FRedC Articles récents..« Be Yourself » de AUDIOSLAVE : un titre pour dépoussiérer les tomsMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article