Batterie hybride : c’est quoi, par où commencer, combien ça coûte ?

Suite à la dernière newsletter que les abonnés du blog on reçu, où je partageais mes premières expérience avec une « batterie hybride », beaucoup beaucoup, beaucoup de lecteurs m’ont demandé : cool, mais par quoi on commence, c’est quoi l’équipement minimum, et surtout combien ça coûte ! Alors plutôt que de faire des réponses individuelles, je me suis dit que la réponse pourrait en intéresser plus d’un !

Alors, c’est parti, un topo d’introduction au mode de la « batterie hybride » aussi complet et succinct que possible, tout en gardant à l’esprit, que ce sont juste mes découvertes dans l’état actuel de mes connaissance 😉 !

La « batterie hybride » késako ?

C’est la possibilité de déclencher des sons électroniques, qu’ils soient pré-enregistrés (les échantillons ou « samples » en anglais) ou générés à la volée (il sont synthétisés par un algorithme au moment où vous les jouez) en plus de jouer sur votre batterie acoustique.

Pour cela il vous faut :

  • une batterie acoustique 😜 !
  • un « module« , c’est le cerveau, celui qui reçoit les signaux : « vas-y joue », ou « ok arrête maintenant » et qui les interprête : « je viens de recevoir l’ordre de jouer la note 42, pendant 1,2 seconde, à la force de 97, il se trouve que c’est un do de flute traversière, envoyons ça dans les tuyaux alors).
  • des « déclencheurs« , soit des pads auxiliaires, soit des pads directement rattachés au module, soit des capteurs montés sur vos fûts par exemple la caisse-claire, la grosse-caisse qui vont détecter les frappes sur ces derniers, , on parle alors de triggers.

La différence fondamentale entre des pads et des triggers, c’est qu’avec des pads vous allez pouvoir jouer des sons indépendamment de vos sons de batterie accoustique, alors qu’avec des triggers, les sons seront rajoutés par dessus, vu que c’est la frappe sur la peau de vos fûts qui va déclencher le son.

Et cette différence est capitale dans le choix de votre configuration. Est-ce que vous avez besoin de déclencher des sons « à la volée », quand bon vous semble ?

Alors orientez-vous vers un setup à base de pads.

la batterie hybride, c'est quoi et par où commencer

Configuration de batterie hybride avec multi-pad    Crédits photo : Caleb Oquendo provenant de Pexels

Est-ce que vous souhaitez modifier le son de votre batterie en fonction des morceaux que vous jouez, pour par exemple lui donner un style un peu plus électro, un son de grosse-caisse plus profond, plus boomy ? Alors les triggers sont fait pour vous !

Après rien ne vous empêche d’avoir une configuration qui mélange pads et triggers, mais vous l’aurez devinez, ça complexifie d’autant plus la chose !

Comment ça marche une config de batterie hybride ?

Le module reçoit des ordres des « déclencheurs », pad ou triggers, qu’une note doit être jouée, le module permet donc de faire correspondre une note à un son, un échantillon, et à travers plusieurs setup, vous pouvez changer les configurations (tous les modules permettent d’enregistrer plusieurs configurations). Tip top pour pré-configurer plusieurs morceaux à l’avance.

voilà grosso modo pour les branchements 😅 , admirez mes talents artistiques !

Après le module permet souvent de bricoller aussi d’autres paramètres, la « hauteur » (le pitch), la réverb’, d’appliquer des effets directement sur l’échantillon depuis les paramètres du module. Mais on ne va pas rentrer dans ces détails.

A lire aussi :  Nouvelle Année : Vos résolutions pour progresser à la batterie !

Donc avant de pouvoir jouer, il y a un petit travail de préparation, où il faut associer le son à chaque « déclencheur » … Et l’air de rien ça prend pas mal de temps ! (On se retrouve à passer des heures à cherche LE bon son, à trifouilller ce paramètre, etc …)

Tous les modules viennent avec des échantillons pré-chargés, qu’on peux ré-allouer aux « déclencheurs » qui nous conviennent.

Et la plupart des modules permettent aussi de charger ses propres sons (par exemple le plat qui se casse dans l’intro du morceau Jam de Michael Jackson), et la votre imagination est la seule limite.

Et ensuite comment on entend tout ça ?

Vu que c’est une boite, ça ne produit pas de sons en elle-même. Bienvenue dans l’univers des câbles, prises et autres joyeuseté auxquelles nous les batteurs sommes d’habitude épargnés !

Donc, soit votre module fonctionne sur piles, soit vous avez besoin d’une prise électrique à proximité, et pour la sortie son, pas d’autre alternative que d’avoir votre propre ampli, ou d’envoyer la sortie du module sur la table de mixage, et là il sera possible de booster les niveaux (ce qui est souvent nécessaire, car ces petites boiboites ne peuvent pas envoyer du lourd !), d’où la nécessité d’un ampli (comme amplificateur, hein !) et qu’un simple haut-parleur-moniteur n’est pas toujours suffisant …

Le budget : combien ça coûte ?

Entre 200€ et 600€, 800€, + ordi / logiciel, etc… votre imagination est la limite.

Ca dépend vraiment vers quelle config, vous vous orientez :

Exemple de trigger

  • module « simple » + déclencheurs (pad et/ou triggers)
    • par exemple une config extra-simple c’est le module Roland TM-1 135€ avec par exemple une barre de déclenchement BT-1 90€ (il vous faudra aussi un support pour la BT-1), on tourne autour 200€, mais vous allez vite être limité à déclencher un seul son. En ajoutant un autre pad ou un trigger (de caisse-claire Roland RT 30H, ou de grosse-caisse RT-30K) vous avez la possibilité de déclencher un autre son (le TM-1 est limité à deux entrées). L’avantage du TM-1, c’est que vous pouvez enclencher ou non les sons au pied depuis le bouton sur le module (à la façon des pédales de guitare), idéal pour changer de son entre les couplets et les refrains). C’est une config
    • une config un peu plus élaborée : un module, + 4 entrée (triggers ou pad).
      • Le module Roland TM-2, permet de faire rentrer 4 déclencheurs, et de jouer des boucles (dans les paramètres on définit un échantillons comme étant une boucle, et là il se répète jusqu’à ce qu’on tape une deuxième fois pour l’éteindre). Donc avec cette config, on a la possibilité d’avoir et des triggers et des pads, sympa, pour pouvoir jouer déclencher des sons à la volée et tinter les sons de sa caisse-claire/grosse-caisse en fonction du style musical. L’inconvénient c’est qu’il est difficile de couper les effets rapidement et de les désactiver pendant un morceau (pour avoir un son différent entre le couplet et le refrain par exemple). Dans cette config on en a pour environ 200€ le module, 60€ le trigger de CC, 70€ le trigger de GC, 55€ pour un pad cymbale (comme celui-là) 2 zones soit un total d’environ 400€.

Autre exemple de trigger

  • une config « intégrée« , avec un module-pad de type Alesis Sample Pad Pro (ou MultiPad pour la version ++),  Roland SPD-X. Pour le module multi-pad ça va de 300€ à 646
  • Un config « pro live » : module-pad + ordinateur portable, avec le module qui envoie des information MIDI à l’ordi et l’ordi qui joue les sons en « live » (typiquement avec des logiciel de type Ableton Live ou ProTools), là prévoir le prix du module, des triggers si vous en souhaitez, de l’ordi, et du logiciel … ça fait bien évidemment grimper le budget.
A lire aussi :  [Interview] Aaron Spears : ses conseils pour bien débuter à la batterie

Et sans oublier les petits accessoires bien utiles à droite et à gauche :

  • un/des support (pied) pour le module/pads (si nécessaire),
  • des câbles suffisamment longs pour aller de vos déclencheurs (triggers ou pad) à votre module, cable pour relier le module à la table de mixage, sans oublier la rallonge pour alimenter votre module, si vous n’avez pas de prise électrique à proximité.
  • un ampli, si pas de table de mixage (Et non ! brancher votre module sur l’ampli du guitariste n’est pas une bonne idée, il y a de grandes chances que ça mette le brin car difficile de régler le gain (l’amplification) de l’entrée de votre module indépendamment de celle de la guitare)

Evidemment rien n’est figé, rien ne vous empêche d’avoir un petit module qui sort en MIDI sur un ordi, ou de combiner un module-pad avec des pads auxiliaires, des triggers …

A la question :

Est-ce que c’est une bonne idée de se lancer dans l’univers de la batterie hybride alors qu’on n’est pas encore tout à fait à l’aise avec juste une batterie acoustique ?

Et bien la réponse de normand c’est ça dépend !

Si vous avez un vrai projet musical pour lequel l’utilisation d’échantillons et d’effets apporterait un vrai plus, alors oui allez-y !

Config hybride musclée, avec deux modules multi-pads, un module de batterie électronique, des triggers, des barres de déclenchement et un pad de cymbales

Au début ça sera sans doute la galère, il va falloir apprendre à synchroniser le déclenchement des sons en plus de votre jeu à la batterie, sans parler de la sélection des sons …

Et quand on joue sur des boucles, plus question d’avoir un tempo fluctuant !

Ca s’entendra !

Donc obligation de se caler sur le tempo de la boucle, pour tout le monde, même les autres musiciens qui ont l’habitude que leur batteur s’adaptent à leur variations de tempo.

Mais comme il n’y a que faisant qu’on devient « faiseron », rien ne remplacera l’expérience.

Par contre, si vous voulez juste avoir un gadget en plus pour avoir la possibilité de déclencher quelques sons de temps en temps, il y a de grandes chances que votre investissement ne soit pas rentable.

Il va vous falloir du temps et des expérimentations pour trouver vos marques dans ce nouvel univers, et les pré-réglages d’usine sont rarement satisfaisants …

A lire aussi :  Combien de temps pour devenir un bon batteur

Si les autres musiciens n’en voient pas l’interêt, il y a de grandes chances que personne ne vous encourage dans cette voie et que votre beau module finisse à prendre la poussière sur un coin d’une étagère.

Soyez prêts à passer du temps à vous plonger dans les menus, comment charger vos échantillons, adapter les échantillon à la tonalité du morceau.

S’en suit la grande question, comment génère-t’on des échantillons, et là vous ouvrez la porte de l’univers de la MAO, la Musique Assistée par Ordinateur … vaste sujet !

De la même manière, qu’on est en général, en tant que batteur, épargné par toutes ces polémiques concernant la tonalité du morceau, etc …

A partir ou vous déclenchez des échantillons « harmoniques » (comprendre autre chose que des percussions, qui a des hauteurs de notes, vous voyez do-ré-mi-fa-sol-la-si-do), et bien il va falloir être « accordé » avec les autres instruments … Vaste univers comme je vous le disais.

Est-ce que ça vaut le coût que je me lance là-dedans ?

Peut-être ben-que-oui, peut-être ben-que-non !

Il y a certainement un effet de mode en ce moment sur les configurations « batterie-hybride ». Mais en ce qui concerne les batteurs pro, on leur demande de plus en plus d’être capables de travailler avec un multi-pad et Ableton Live (ou assimilé) pour avoir le job.

Donc est-ce que ça vaut vraiment le coup ? Vous êtes le seul à pouvoir répondre à cette question !

Le maître mot, c’est que le sujet vous interesse, voir vous passionne pour que le temps que vous allez y passer, soit plus un plaisir qu’un truc que vous vous sentez obligé de faire.

Mon conseil, si vous ne savez pas encore si c’est pour vous : essayer avec une config ultra-simple avec les sons pré-chargé d’un module pour voir si la sauce prend, et si oui, rien ne vous empêche de monter en gamme progressivement …

Par contre si on vous colle le truc sur le dos, sous prétexte que c’est vous le batteur du groupe, et que le sujet ne vous emballe pas plus que ça, Alors si j’étais vous, j’y réfléchirais à deux fois !

Voili, fin du topo ! 1688 mots, argl ! tu parles d’un topo succint ! 😱

J’espère que l’univers de la batterie hybride est un peu moins nébuleux pour vous maintenant ! Et pour vous en convaincre, il n’y a qu’une seule solution, sortez-vous les baguettes et tentez votre chance !

Et surtout dites-moi dans les commentaires, si ça vous a aidé à comprendre de quoi il s’agissait, où s’il reste des zones d’ombres, des trucs pas clairs !



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

combien coute une batterie hybride, créer ligne de basse, polyrythmie exemple musique batteries,
0 Partages

2 réflexions sur « Batterie hybride : c’est quoi, par où commencer, combien ça coûte ? »

  1. bonjour
    en réponse à ton article très interressant,je voudrais te faire part de mon expérience.
    Perso je ne joue pas vraiment en hybride dans le sens ou je n’ai pas de son sortant d’un élément acoustique.Je m’explique j’ai une batterie Roland TD15 et une caisse claire acoustique sur laquelle j’ai changé les peaux pour des mesh (peaux maillées ne produisant pas de son) et placé un trigger Roland. l’avantage? j’ai le confort d’une caisse claire grandeur nature par rapport à un pad bien plus petit et un son gigantesque (après quelques réglages) que ne me donnerait pas une CC bas de gamme (faute de moyens) deuxième avantage et pas des moindres à mon âge (65) je peux taper comme un sourd et je ne détruit pas ni mes oreilles ni celles de mes musiciens. En plus ça règle les problèmes de volume en concert puisque il suffit de tourner un potard pour jouer soft ou envoyer la sauce. Cela fait 15 ans que je joue sur une électronique et même si une bonne acoustique me ferait rêver je ne regrette pas mon choix par contre effectivement faire un bon choix, qui peut s’avérer onéreux pour certains ,c’est le prix de la qualité .voilà il y aurait beaucoup de choses à dire et si quelqu’un veut des précisions sur tout ce qu’il est possible de faire je répondrais volontiers à la mesure de mes connaissances en la matière.
    Bon week end à bientôt
    christian

  2. Salut, j’ai un module ead 10 de chez Yamaha, qui simplifie grandement la sonorisation avec enregistrement et changement de sons. Les prix sont de 480 à 525 Euros suivant les périodes et promotions. Il y a le module principal et un trigger grosse caisse muni de HP stéréo pour le reste de la batterie. Et c’est tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.