Comment jouer un reggae sur du Bob Marley en partant de rien grâce au « one-drop »

Toutes vos questions sur le reggae seront répondues Les rythmes de la Jamaïque vous font envie, vous avez envie d’explorer d’autres horizons musicaux que les classique pop-rock, ou vous en avez peut-être marre de ce back-beat toujours sur le 2 et le 4 ! Votre groupe vient de mettre Buffalo Soldier sur la setlist.

Alors vous vous êtes décidé à vous mettre au reggae mais vous trouvez qu’il y a un truc qui cloche; pas moyen de vous y retrouver. Pas de panique, on va tout reprendre depuis le début !

Le premier rythme du reggae : le one-drop

Comme nous l’avions déjà abordé dans cet article, il existe plusieurs « rythmes reggae », le one-drop étant à l’origine de tous les autres, on va donc voir comment bien le maitriser.

Voilà le morceau qui illustre le plus ce « one drop », c’est One Drop de Bob Marley et les Wailers.

Essayez de compter sur ce morceau, et repérez les différents coups qui compose le rythme du one-drop :

  • de deux coups de charleston joué seuls
  • un coup combinant : charleston / caisse-claire / grosse-caisse
  • un coup de charleston

 Comptage et notation

Pour compter un rythme de reggae on arrive souvent à ce résultat-là :

notation d'un "one-drop" en croches

notation d’un « one-drop » en croches

Là ou il est facile de s’emmêler les pinceaux, c’est que contrairement à un rythme rock, il n’y a pas de grosse caisse sur le temps 1.

Mais, alors il est où le « one drop » ?

Ceux qui ont quelques notions d’anglais pourraient en effet être tenté de trouver un rapport entre le nom « one-drop », littéralement « un-lâcher » et la notation, on pourrait essayer une explication fumeuse « on lâche la grosse caisse du temps 1 », mais ça ne marche pas pour le temps 3 qui selon le rythme rock de base, devrait lui aussi avoir une grosse caisse.

Il y a une autre notation possible :

Notation d'un one-drop en noires

Notation d’un one-drop en noires

Et là le nom prend tout son sens : on lâche tout (caisse-claire, charleston, grosse-caisse), sur un seul temps : le temps 3

Vous aurez évidemment noté que le tempo noté est donc deux fois plus rapide (60 à la noir pour la première notation contre 120 à la noire pour la seconde notation)

Exercez-vous donc à jouer en comptant 1-2-3-4, un coup de charleston sur chaque temps, et sur le temps 3, vous lâchez tout

Un coup spécial : le cross-stick

Vous avez aussi peut-être remarqué que le coup de caisse-claire est noté différemment d’ordinaire, c’est un cross-stick : la tête de la note est notée avec une croix à la place des têtes de note habituelles.

Cette croix symbolise une façon différente de frapper la caisse claire, au lieu de frapper la peaux de la caisse claire avec l’olive, vous aller poser votre baguette sur la peau, en travers de votre caisse claire, paume de la main sur la peau. La baguette repose à cheval sur le cercle de vôtre fût.

Et vous allez soulever la queue de la baguette et laisser la retomber sur le cercle de votre caisse-claire, le son produit va être court et plus aigu que le son normal de votre caisse claire, et sans résonance aussi car la paume de votre main empêche le fût de résonner.

position de la baguette pour un coup en cross stick

position de la baguette pour un coup en cross stick

Notez que la baguette est tenue à l’envers, et pour lever la baguette, il faut la faire pivoter autour de l’olive, l’olive doit toujours rester en contact avec la peau (pour empêcher les résonances).

Pimenter le one-drop avec un jeu de croche, deux « feel » différents

En ajoutant des croches à chaque noire, et en gardant le one-drop sur le temps trois, voilà ce qu’on obtient :

straight feel d'un one-drop

straight feel d’un one-drop

Les croches sont joués « normalement », de façon carrée.

Par exemple sur ce titre :

Comptez bien les temps, 1-et-2-et-3-et-4-et, remarquez comme la grosse-caisse tombe bien sur le temps 3.

Parfois, sur d’autre morceau, il arrive qu’il se passe un truc bizarre, quand on compte les temps 1-et-2-et-3-et-4-et, les coups de charleston ne tombe pas dessus, c’est le « shuffle feel » (ou « swing feel »)

Le Shuffle feel c’est quoi ?

C’est en fait un rythme ternaire, sur une base de triolets, dont on ne joue pas le 2ème coup.

Pour mémoire, voici un petit rappel sur les triolets.

La différence avec un rythme carré, c’est l’intervalle de temps entre les différentes croches.

En « straight feel » ou jeu carré, les croches sont jouées à intervalles réguliers, pour un tempo de 60 à la noire, on tape une noire chaque seconde, et donc en rythme de croches, on « place une croche » bien au milieu des noires, à 0,5s

En « shuffle feel » ou « swing feel », là ou on devrait jouer 3 notes par temps (c’est le principe du triolet), qui seraient alors toutes espacées de 1/3 =  0,33s ; on ne joue que la 1ère et la 3ème croche. Du coup les intervalles de temps de sont pas réguliers entre chaque coup :

1-o-let    2-o-let    3-o-let    4-o-let

a  –  b     c  –  d      e  –  f       g  –  h

entre a et b : 0,66s = durée de a + durée du silence

entre b et c : 0,33s = durée de c

Le « shuffle feel » c’est ce qui donne un effet sautillant à la musique, c’est un effet très utilisé dans beaucoup de morceaux de reggae

Notation en triolets d'un "one-drop" joué en "shuffle feel"

Notation en triolets d’un « one-drop » joué en « shuffle feel »

Souvenez vous de bien compter en triolet, 1-o-let ; 2-o-let ; 3-o-let ; 4-o-let

Le problème de cette notation c’est qu’elle alourdit considérablement la partition, et au final il ne s’agit que d’une façon de jouer.

On pourrait d’ailleurs avoir envie de jouer le même morceau de façon carré, et ça serait donc fastidieux de devoir réécrire la partition pour un jeu carré.

Il existe donc une convention d’écriture, qui précise au début de la partition si on doit jouer carré ou non, on le note grâce au symbole suivant :

Notation shuffle feel

Notation shuffle feel

Donc en précisant au début de la partition que le jeu est en « shuffle feel« , on peut noter le même rythme que précédemment de la façon beaucoup plus simple :

Shuffle feel, notation croches

Shuffle feel, notation croches

Mais attention, il faut faire bien attention de compter en triolet, même si on ne « voit » que des croches.

Pour aller plus loin : variations au charleston

Pour pigmenter un peu votre jeu et sortir de la routine, voici 3 variations du rythme « one-drop » de base.

Pour 1er rythme,  on ne joue pas toutes les croches au charleston, on en laisse tomber 1 croche tous les 4.

Variation de one drop au charleston

Variation de one drop au charleston

Pour le 2ème rythme, même principe, sauf qu’on ne joue pas la 2ème croche

variation one drop charleston 2

Une autre variation de one drop au charleston

Pour ce 3ème rythme, on part sur les bases d’un rythme 1, et sur le dernier temps, on le joue en croches, sauf que la dernière croche est jouée à la caisse-claire.

variation one drop croche caisse claire

Variation d’un « one-drop » avec croches et caisse claire sur le dernier temps

Les trois derniers rythme peuvent (et doivent 😉 ) être joué carré ou en « shuffle feel ».

Voici le relevé complet de tous les exercices (clic-droit, enregister la cible du lien sous … ) : Variations autour du reggae.

Voilà, vous voilà fin prêt pour attaquer tous les Bob Marley qui pourraient vous passer par la tête.

Si vous êtes en manque d’inspiration, voilà de quoi vous occuper :

Allez maintenant vous êtes fin prêts, dites moi si vous avez tout compris dans la zone des commentaire.

Ca pourra vous servir si, comme moi, votre groupe vous demande un jour d’improviser au pied levé sur un reggae 😉



Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter, soyez le premier à être notifié d'un nouvel article et recevez GRATUITEMENT mon guide "12 conseils pour BOOSTER vos progrès à la batterie"


Recherches utilisées pour trouver cet article:

comment jouer du reggae a la batterie, premier partition de la batterie debutant musique, cour d baterie en ligne: le regeat, partition de batterie reggae débutant, techniques de Reaggea sur batterie pdf,

7 réflexions au sujet de « Comment jouer un reggae sur du Bob Marley en partant de rien grâce au « one-drop » »

  1. Bravo, tu as un esprit vraiment méthodique , Magalie et tu es très pédagogue.
    J’aime ce « groove » que celui du raggae, qui est d’une simplicité « enfantine » mais tellement profond dans le feeling. et que je qualifierai ce groove de « contre nature » anti « establishment » à « contre courant » ou  » contre temps fort  » rythmique et c’est ce que j’aime dans la musique. J’aime les syncopes ( jouées par la guitare dans le raggae ), qui nous précipitent comme dans un vide… et qui incitent alors à jouer…. « à tant », comme pour nous laisser libre cours.
    Magalie. Bien à toi. Xavier.

  2. Super article. Bien écrit comme d’hab !
    Mon prof m’a montré le One-Drop la semaine dernière et on a jouer un petit morceau de Bob, je ne sais plus lequel mais c’était très fun.

    Une autre qui est à mon sens très importante dans ce type de musique, c’est de bien accentuer le « et » de chaque temps au Charley. C’est ça aussi qui donne le son Reggae 😉

    Pareil, on peut tout aussi bien vouloir faire résonner un Cross Stick, mon prof m’a dit qu’il s’en servait dans le Jazz. Question de choix de sonorité !

  3. Hello, article très sympa, mais je voulais juste te dire que, si, le one drop ça signifie qu’on vire le jeu du premier temps, sous-entendu à la grosse caisse 🙂

  4. Ping : Police – Walking on the Moon

  5. bonjour Magalie

    je t’embêtes encore!!
    merci pour l’envoi du lien police qui renvoie au reggae ( article bob marley au one drop)

    d’où ma question : le lien vers « no woman no cry » j’ai écouté mais mon oreille est vacillante!!

    pourrais tu juste me confirmer que le morceau n’est pas joué en shuffle (triolet) mais basique savoir

    – charley sur tous les temps ( un seul coup : pas de « 1 – let » « 2 – – let » etc..)
    – one drop sur le 3eme temps ( charley claire grosse caisse)

    merci et bonne journée!!
    phil

    • Hello Phil,

      très bonne question !
      tes oreilles ne t’ont pas trahi. Le charley est joué « droit » (sur tous les temps, et de temps en temps, on entend une croche au charley qui vient s’intercaller après le temps 4.
      Sur le temps 3, c’est bien le fameux one-drop : caisse-claire + grosse caisse.

      donc au charley tu comptes : UN DEUX TROIS QUATRE-et UN
      et sur ce dernier coup de charley, une légère ouverture histoire de le faire baver un peu 😉

      Bravo à tes oreilles !
      Magalie Articles récents..Police – Walking on the MoonMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour afficher le lien vers votre dernier article