Ils sont fous ces néerlandais !

Hello à tous,

juste vite fait en passant, voilà le genre de « solution » qu’on peut trouver ici aux Pays-Bas pour transporter sa batterie à vélo !!! Vous avez bien lu ! Et oui, parce que la légende est vérifiée, ici aux Pays-Bas, on peut tout faire à vélo 🙂

C’est à mon premier cours de batterie avec mon nouveau prof que j’ai vu sur une affiche un système pour pouvoir transporter sa batterie sur un vélo.

Bon le site est en néerlandais, mais vous pouvez toujours le mettre dans google translate si le coeur vous en dit, le résultat n’est pas trop mal!

le site du fabricant: http://www.mobilijzer.nl

Alors prêt à balader votre batterie sur votre vélo ? qu’est-ce que vous en pensez ? Connaissez-vous d’autres systèmes tout aussi délirants ayant trait à la batterie ? Alors mettez-le moi dans un petit commentaire, et je ne manquerai pas d’y jetter un oeil 😀

Comment trouver un bon prof pour bien apprendre la batterie ?

Comment trouver un bon prof pour bien apprendre la batterie ?

Dans un article précédent, j’insistais sur l’importance de prendre des cours pour bien

crédits photo ©Mark Brannan

apprendre la batterie. Et comme il faut un professeur pour donner des cours, je me suis demandé comment bien choisir mon prof 😉

Dans le cadre de mon défi, je me devais de trouver un prof. Voici le compte-rendu de la première étape de mon défi.

 

La semaine dernière j’avais rendez-vous avec un prof de batterie qu’un gars de l’association de musique de mon boulot m’avait recommandé. Je l’ai donc contacté, on a pris rendez-vous pour une séance-test gratuite. C’était l’occasion de faire connaissance, de s’évaluer mutuellement.

J’y suis arrivée sans attentes particulières, juste avec les quelques questions qui m’intéressaient plus que d’autres. J’avais décidé de juste « voir » ce qui allait en sortir. Et autant vous dire que je n’ai pas été déçue !

Le déroulement de la séance-test

Je suis arrivée vers 18h, après les présentations d’usage, hop direction la batterie, je sors mes baguettes, et là le prof me dit :

Vas-y ! Joue moi un truc je t’acompagne à la basse

Grand moment de solitude ! Ca faisait quasiment 8 mois que je n’avais pas touché une batterie. Donc à part le rythme rock plan-plan, sur le moment, écran blanc, rien ne venait.

Mais ca s’est passé. J’ai tenté quelques breaks, plus ou moins réussis (dont des franchement ratés qui ne retombaient pas sur le 1er temps 🙁 )

Ensuite, j’ai joué un groove et je devais garder le rythme :

Si ca ne te dérange pas je vais regarder ta position.

Quelques petits réglages plus loin on a commencé à « parler musique ».

Pourquoi tu veux prendre des cours, qu’est-ce que tu attends des leçons ?

Ze question ! Alors je lui explique mon projet de jouer en groupe, mon défi, etc …

Lui c’est un batteur de jazz, il joue dans un groupe de jazz, est allée se former à New York. Mais il me donne une conseil : pour « séduire » un groupe le mieux c’est d’avoir un « beat » très sûr. Et que 90% des groupes jouent du pop/rock.

Une bonne stratégie serait de commencer par des rythmes pop/rock, de travailler le rendu sonore de sorte que mon « futur » groupe sera convaincue que si Mag’ est derrière les fûts, on a un bon son et c’est une affaire qui roule.

On fait donc un petit test :

Joue un « groove », garde le rythme, tient-le le plus longtemps possible.

Ouf ! verdict : je suis carrée :-D, C’est un bon début, c’est une très bonne base ! Faut maintenant travailler le « son », la chaleur, le feeling … J’aime bien qu’on me parle comme ça 🙂

Et finalement il me met Yellow de Coldplay :

Joue comme si tu étais le batteur de Coldplay, joue ton morceau

aïe aïe aïe, je ne suis pas du tout au point sur les double-croches à la grosse-caisse ! Je m’emmêle les pédales, massacre le morceau, décale les temps, m’excuse pour le carnage.

En fait je n’avais pas compris le but de l’exercice : J’essayais de jouer du Will Champion, de reproduire ce qu’il faisait, et pas de jouer mon jeu, d’interpréter le morceaux à ma façon, de le faire groover avec mes capacités !

 

 Alors ? le verdict ?

après 1h30 d’une séance très intéressante, ou j’ai déjà appris des trucs sur moi, sur la batterie. Je dois dire que le feeling est bien passé.

On a beaucoup parlé musique, feeling, groove, bon son, « présence musicale »

Magalie, you’re the master of your drumset!*

(*) »Magalie, tu es le maître de ta batterie« 

En anglais ça claque mieux ! En gros ce que mon prof m’a fait passer comme message, c’est que : « c’est le batteur qui emmène sa batterie là où il veut, c’est lui qui décide du chemin. » Pour avoir un bon jeu, il faut diriger son instrument, et non pas le subir.

On a parlé des « prochaines étapes »

Il m’a présenté (si on décide de travailler ensemble) les premières étapes qu’il voyait pour améliorer mon jeu, et a tout de suite pensé à un jeune guitariste qu’il connaît qui pourrait être intéressé pour jouer en groupe.

Donc il ne le sait pas encore, mais c’est mon prochain professeur !

Conclusions pour bien choisir son professeur de batterie

crédits photo ©xuan0

Écrire sur ce blog, ça m’aide vraiment à comprendre ce qui est important, alors voilà mes conclusions pour bien choisir un professeur de batterie :

  • Faire une séance-test gratuite, fuyez toute personne qui vous facturerait la première séance, signe que peu importe qui vous êtes, l’important c’est les rentrées d’argent.
  • Avoir un projet, et si votre « futur » prof et sérieux, il devrait vous demander ce que vous attendez de lui, vers où vous voulez aller. Avec mon 1er prof je « voulais jouer de la batterie ». Cela m’a mené nulle part et au bout d’un an, on tournait en rond avec une motivation en berne.
  • Avoir un bon feeling, tout au long de la séance test nous avons une discussion complètement ouverte. Il m’a posé des questions et présenté la manière dont il voyait les choses. Je lui ai posé des questions, et ses réponses répondaient à « mon style« . C’est un prof qui n’est pas scotché à une méthode qu’il ferait de manière rigoureuse, et ça me correspond. Il a pris le temps d’écouter mon histoire, de cerner mes attentes et de me proposer une approche pour aller dans ce sens.
  • Être clair dés le début, on a abordé les modalités de paiements dès la séance test, il m’a expliqué comment il procédait en cas de cours manqué,  vacances, etc … Bien que l’échange ait été très amical il est resté très professionnel et c’est ce que je cherche chez un prof. Après tout c’est son métier, il en vit, même si c’est de la musique, ça reste un business.
  • Prendre le temps de réfléchir, à aucun moment le prof ne m’a forcé la main. Je n’ai pas d’autre rendez-vous de planifié, je n’ai rien eu à payer d’avance. La balle est dans mon camp si je veux donner suite (et je le ferai)
  • Avoir confiance en son instinct, si dès le début le courant passe bien, c’est un bon signe, par contre si quelque chose vous dérange, je ne conseille pas de « se forcer ». J’ai déjà entendu certains batteurs me dire « je ne suis pas convaincue de sa méthode, mais c’est un prof renommé, il doit savoir ce qu’il fait, alors même si j’aime pas trop ce qu’on y fait, j’y vais quand même ». Les cours de batterie, ça reste un budget important, alors il faut que ça reste du plaisir.

Voilà le débriefing de ma première leçon de batterie en terre d’expatriée !

Cet article vous a servi ?

Dites-moi dans les commentaires ci-dessous quelles sont les qualités qu’un bon prof de batterie doit avoir.

Vos avis sur la question m’intéresse et je ne manquerai pas de lire tous vos commentaires

 

5 conseils pour apprendre la batterie

5 conseils pour apprendre la batterie

Lorsque j’ai débuté la batterie je ne savais pas par où commencer. J’avais bien une idée du

perdu ? pour apprendre la batterie

genre de musique que je voulais jouer, j’avais acheté ma batterie, mais je ne savais vraiment pas quoi faire d’autre qu’un « poum-poum-tchak » sur mes fûts.

Au bout d’un an de débuts plus ou moins réussis, voici les 5 conseils que j’aurais voulu avoir dès le début, et qui ont radicalement amélioré mon jeu depuis 🙂

Lire la suite

Recherches utilisées pour trouver cet article:

apprendre la batterie, apprendre batterie, apprendre la batterie seul, comment apprendre la batterie, cours de batterie debutant, cours de batterie, apprendre la batterie tout seul, apprendre a faire de la batterie, apprendre batterie seul, Cour De Batterie,

Ma batterie bientôt libérée de son carton !

Bonjour  à tous,

juste un petit mot pour vous dire combien je suis contente de bientôt retrouver ma vieille copine, la Roland HD1. En effet, tous mes cartons de déménagement sont arrivés hier, ici aux Pays-Bas.

Je vais pouvoir déballer ma « batteuse » et ca sera une très bonne occasion de vous montrer comment se confectionner une « estrade anti-bruit » pour batterie électronique.

Parce oui, vous avez bien lu, contrairement à ce qu’on pourrait penser, les batteries électroniques ne sont pas silencieuses.

J’avais du trouver un moyen créatif pour ménager mes relations de voisinages lorsque j’étais en France et pouvoir continuer à jouer de mon instrument préféré.

A bientôt, et si vous aimez mon blog, faite-parler de lui en cliquant sur le « j’aime » ou sur twitter.